Histoire vécue Grossesse - Bébé > Autres      (2140 témoignages)

Préc.

Suiv.

Je suis tombée enceinte à 12 ans et j'ai perdu une de mes jumelles à 17 ans

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 650 lectures | ratingStar_29238_1ratingStar_29238_2ratingStar_29238_3ratingStar_29238_4

Je suis maintenant rendu à 18 ans et j'ai 2 enfants et une petite fille quin'est plus parmis nous.

À l'âge de 12 ans, je suis tombé enceinte, je ne me douttais de rien car j'avais encore mes règles mais un jour, j'ai sentie bouger dans mon ventre mais comme ça avait arrêter assez vite, j'en ai pas parler.À un autre moment, ça c'est mis à bouger très frécament donc j'en ai parler à ma mère.Elle m'a demander de combien de temps environ j'étais et je lui ai répondue 5 mois environ parce que le bébé bouge mais je n'étais pas certaine et par la suite elle m'a demandé si je le gardait et je lui ai répondu que oui.

1 semaine plus tard, je vais passé un écho et j'apprends à cet instant que c'est un garçon et je suis déjà à 34 semaines.

Le choc, il ne me reste que 6 semaines avant l'accouchementet je n'ai toujours rien pour ce bébé mais une chance que j'avais 2 de mes cousines qui avaient acouché 6 mois au paravant.Elles m'ont donner des vêtements, des jouets, un moïse, une basinette, des bureaux ect… L'hôpital Ste-Justine m'a donné beaucoup de choses aussi, jouets, ensemble de basinette mickey mouse et bien d'autres choses.On m'a organisé un shower, j'ai reçu tout ce qu'il me manquait.

J'ai acouchée le 13 mars 1997 à Ste-Justine à 3h29 du matin et j'étais à l'hôpital depuis le 9 mars car j'avais des contractions mais il ne m'ont provoqué que le 12 mars.J'ai eu un magnifique garçon de 8 lbs pour 19¾,en pleine santé que j'ai nommé William.

À l'âge de 17 ans, je suis tombé enceinte à nouveau, je ne savais pas quoi faire, j'ai donc téléphoner à Ste-Justine et on m'a donner rendez-vous, j'ai passé un écho et là la nouvelle, j'attends des jumeaux et il n'y a qu'un placenta donc identiques.

Mon chum et moi n'en avons pas parlé pendant 2 semaines et par la suite, on n'a décidé de les garder.Mon chum voulait des filles et lorsque j'ai passé mon écho à 21 semaines, nous avons su que s'était 2 petites filles, nous étions fou de joie et William aussi, il était pour avoir 2 soeurs pour le prix d'une.

Tout ce déroulait à merveille juste au 6 février 2002,j'ai eu des contractions toute la journée et dans la soirée, ça n'arrêtait plus, j'ai donc du entrer à l'hôpital.On m'a hospitalisé et durant la nuit, j'ai perdu mes eaux.Le 7 on m'a transférer à Ste-Justine parce que je ne suis qu'à 28 semaines, je suis resté à l'hôpital jusqu'à ce que j'accouche, j'ai passé pleins de tests.

Mes filles ont redonner le signal d'allerte le 12 février 2002.J'ai accouché le 13 février 2002,Kimberly est sortie en premier par voie naturelle à 15h52,elle mesurait 14 pouces½ et ne pesait que 2 lbs et 12 oz et Ariane par césarienne d'urgence à 16h07,elle mesurait 14 pouces et pesait 3 lbs et 1oz.

Tout allait super bien pour eux mais moi, je ne voulait pas les laisser à l'hôpital mais je n'avait pas le choix si je les voulaient avec moi plus tard.

2 semaines plus tard, l'hôpital appelle et me dit que ma fille Ariane est aux soins intensifs parce qu'elle a une petite infection.On se grouille à aller à l'hôpital et là, tout s'écroule, ma fille n'a même pas 1 chance sur 2 de survivre, elle a une méningite qui a été causer par le streptocoque de type b, que je lui ai transmis.Nous avons attendu 4 jours avant de savoir si notre fille resterait avec nous ou si elle nous quitterait à jamais, le 7 mars 2002,nous rencontrons les médecins qui l'on suivit tout au long de cette maladie meurtrière et ils nous disent tous qu'elle ne ferra jamais rien de sa vie et qu'elle viverait à l'hôpital jusqu'à ce qu'elle meurt, ce qui ne tarde pas car son état se déteriaur à chaque instant.Nous décidons finalement de la laisser partir, pour son bien à elle et nous ne voulions pas qu'elle meurt seule dans son incubateur alors nous sommes rester avec elle jusqu'à la fin et elle a choisit de partir dans les bras de celle qui lui avait donenr la vie.

Ça nous a beaucoup aider à accepter la perte de notre fille d'avoir rester avec elle car nous avons bel et bien vue que ce que les médecins avient dit était vrai.Ce qui m'a choquée, c'est qu'on nous a donner le droit de s'en occuper la journée de son décès.J'ai encore beaucoup de misère à m'en remettre mais grâce à toute les mamans avec qui je parle et ma famille, je m'en sors pas si mal.
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


29238
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Modus est elle fiable - automobile

image

Je viens apporter mon témoignage même si c'est un vieux forum, la modus est un véhicule très fiable, j'ai connaissance d'une 20taine de personnes qui ont eu ce véhicule et jamais aucun souci après je pense que ça arrive comme toutes les...Lire la suite

Racontez-moi votre 1ere experience avec une autre femme

image

Coucou Aminna chérie, coucou les chéries, Mille mercis, Aminna chérie. Notre histoire depuis notre naissance, notre vie commune de chaque instant , est tellement magnifique , sans tache aucune , qu'elle est toujours aussi splendide, forte , et...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages