Histoire vécue Grossesse - Bébé > Baby blues      (252 témoignages)

Préc.

Suiv.

Accouchement traumatisant et baby blues

Témoignage d'internaute trouvé sur magicmaman 12 ans
Mail  
| 571 lectures | ratingStar_109060_1ratingStar_109060_2ratingStar_109060_3ratingStar_109060_4

L'accouchement a été pour moi un traumatisme, même si je n'en ai rien montré et même si tout s'est bien passé. J'ai été enfant victime d'abus sexuel de la part de mon père, pendant de nombreuses années. L'accouchement a réveillé en moi des souvenirs douloureux, et surtout les douleurs d'accouchement ont réveillé une peur dans mon corps, indépendante du travail psychologique que j'avais pu faire auparavant pour me préparer. J'avais vraiment l'impression que mes propres cellules étaient terrorisées !

Après l'accouchement j'ai revécu par flash beaucoup de choses concernant les abus, je pleurais comme une petite fille, ne cessant de me répéter "ils m'ont fait mal, ils m'ont coupée ! " J'étais par dessus tout attérée de ne pas m'être préparée à ça ! De ne pas avoir anticipé, et surtout que personne ne m'ait dit à quel point ça pouvait être douloureux et traumatisant.

Ensuite j'ai eu ce qu'on appelle le "baby blues", là encore, je m'étais fait beaucoup de fausses idées sur cette forme de dépression, je n'imaginais pas que ce puisse être si difficile et douloureux. Chaque jour je me réveillais avec l'impression que j'allais mourrir de fatigue et de chagrin. Je n'ai jamais connu de ma vie pareille angoisse et pareil douleur morale. Je n'ai pas compris que les infirmières et puéricultrices ne prennent pas plus au sérieu le baby blues puisque beaucoup de maman traversent cette crise. Pourquoi n'y a-t-il pas une procédure à suivre pour aider les maman ? Les infirmières m'ont beaucoup culpabilisée aussi car elles étaient paniquées par le "bec de lièvre" de mon fils, elles n'avaient pas l'habitude et du coup elles étaient stressées par son alimentation. Or il est vrai que les enfants atteint de cette malformation se fatiguent plus vite à têter que les autres sans que ce soit un réel problème. Aujourd'hui Cédric boit toujours moins que ce qu'il devrait et pourtant il grossit régulièrement. Elles ne cessaient de me dire "il doit boire plus ! " et moi je devenais folle à ne pas réussir à lui faire terminer ses biberons, je me sentait vraiment coupable et mauvaise mère. A tel point que quand l'heure du bib arrivait j'étais prise de maux de ventre et de diarhées, j'ai même fait une journée de fièvre à 39° ; c sans explication. Heureusement que ma famille m'a beaucoup entourée, et aussi une infirmière qui avait eu une fille atteinte d'une fente palatine qui a pris Cédric en affection et m'a montré des astuces pour le faire boire. Je suis restée 12 jours à la maternité sans réelles raisons médicales, et aujourd'hui encore je suis en had, les puéricultrices vienent tous les jours vérifier que Cédric prend du poids. Mon baby blues est parti mais je me sens toujours jugée, toujours mauvaise mère, et même si les biberons se passent mieux c'est toujours pour moi une source d'angoisse et de stress. J'ai pris le parti de donner à Cédric la quantité qu'il demande sans essayer de trop le forcer, et aux heures qu'il demande, je pense que c'est la meilleure solution, mais les puéricultrices ne sont pas de cet avis.

A l'hopital, une infirmière de psychiatrie est venue me voir à la fin de mon séjour, deux fois, et je pense que c'est ce qui m'a donné l'élan de me tirer de cette dépression, je crois que ça aurait pu très mal tourner.

Je trouve que le baby blues, c'est très grave et je ne comprends pas que ce ne soit pas mieux traité à la maternité !
  Lire la suite de la discussion sur magicmaman.com


109060
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Depression post partum recidive? - depression post partum - baby blues et depression post-partum

image

Bonjour, quoi te répondre … Le plus simple c'est que je te raconte un peu mon histoire, mon fils a 4 ans et j'ai fait moi aussi une grosse dépression avec une hospitalisation pendant laquelle heureusement pour moi mes proches et plus...Lire la suite

** on attend encore qq bb chez les junibelles **

image

Puisque tu me décris des sentiments assez négatifs quand même… Bon faut savoir qu'en temps normal, d'être pas bien c'est completement normal aussi mais si ça perdure c'est que peut-être ton baby blues perdure. Je suis pas persuadée qu'il y...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages