Histoire vécue Grossesse - Bébé > Baby blues      (252 témoignages)

Préc.

Suiv.

J'ai été obligée de prendre des antidépresseurs

Témoignage d'internaute trouvé sur magicmaman
Mail  
| 527 lectures | ratingStar_42189_1ratingStar_42189_2ratingStar_42189_3ratingStar_42189_4

'ai été dépressive toute mon enfance et mon adolescence sans vraiment le savoir. J'étais très renfermée, avec peu d'amis. Mon éducation était très stricte et je m'échappais en vivant uniquement dans ma tête, par l'imaginaire. J'ai aussi subi plusieurs traumatismes à l'école primaire assez grave dont je n'ai jamais parlé pendant 20 ans, j'en avais oublié même le souvenir.A 20 ans j'ai fait une très grave dépression avec tentatives de suicides puis mutilations suivi d'anorexie et de boulimie, bref j'étais dans un état désastreux. Et là j'ai eu la chance d'être prise en charge par un psychiatre génial avec qui j'ai suivi une thérapie de environ 5ans qui m' a permis de commencer enfin à vivre.Il y a 4 ans j'ai rencontré l'homme de ma vie avec lequel je suis mariée depuis 3ans et j'ai un petit de 20 mois.Après la naissance de mon fils, j'ai fait un gros baby blues, mais je ne voulais pas prendre de médicaments. Je m'en étais toujours sortie sans. Mais au fil des mois je me suis épuisée à lutter contre mes angoisses. A 13 mois mon fils n'a plus rien voulu manger avec moi pendant 2 mois (il mangeait uniquement à la crèche, trois jour par semaine - et pendant les 4 jours suivants il ne mangeait strictement rien). Et là j'ai craqué, et j'en ai beaucoup parlé avec mon pédiatre et mon généraliste. On m'a prescrit des antidépress. Pour faire face à cette crise qui me faisait trop de mal (ayant été anorexique, je ne pouvais supporter que mon bébé ne mange pas). Je voulais aller voir un pédopsy pour mon bébé, mais dès que mes antidépr. Ont fait de l'effet, que j'étais denouveau calme, tout est rentrer dans l'ordre.J'ai donc accepter de faire un traitement avec ces médicaments, étant donné qu'avec tout le monde autour de moi (mari, bébé, famille, amis) ça se passe beaucoup mieux. J'en ai donc besoin.çA a été difficile d'accepter que je puisse avoir besoin d'un peu de chimie dans mon cerveau pour être tout à fait équilibrée. Ma thérapie de 5 ans a fait énormément de travail : je peux travailler, être mère et femme. Mais les médicaments me donne le dernier coup de pouce pour tout affronter sans faire des efforts psychiques de sportifs de haut niveau à chaque seconde.Mon psy m'a dit que pour qu'un traitement aux anti-dép. Soit vraiment efficace et qu'il n'y ait pas de rechute il fallait au moins les prendre de trois à cinq. Ce que j'ai décidé de faire pour moi et mon fils surtout, pour qu'il grandisse équilibré (pas comme moi !! ). Mais voilà, maintenant je vais extrement bien et j'ai envie d'un 2e enfant, mais que faire avec les médicaments ? J'espère que mon histoire t'auras servi, Bisous.
  Lire la suite de la discussion sur magicmaman.com


42189
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Depression post partum recidive? - depression post partum - baby blues et depression post-partum

image

Bonjour, quoi te répondre … Le plus simple c'est que je te raconte un peu mon histoire, mon fils a 4 ans et j'ai fait moi aussi une grosse dépression avec une hospitalisation pendant laquelle heureusement pour moi mes proches et plus...Lire la suite

** on attend encore qq bb chez les junibelles **

image

Puisque tu me décris des sentiments assez négatifs quand même… Bon faut savoir qu'en temps normal, d'être pas bien c'est completement normal aussi mais si ça perdure c'est que peut-être ton baby blues perdure. Je suis pas persuadée qu'il y...Lire la suite