Histoire vécue Grossesse - Bébé > Baby blues      (252 témoignages)

Préc.

Suiv.

Je suis terrorisée par une grossesse

Témoignage d'internaute trouvé sur magicmaman
Mail  
| 536 lectures | ratingStar_31024_1ratingStar_31024_2ratingStar_31024_3ratingStar_31024_4

Voilà, alors que mon fils se porte à merveille, que je n'ai relativement que peu d'angoisses à son égard, qui me semblent d'ailleurs uniquement maternelles, et non dictées par mon expérience précédente (mais peut-être les anti-dépresseurs que je prend actuellement limitent-ils ces dites-angoisses) , je suis terrorisée quand je me projette dans une grossess ultérieure, absolument pas d'actualité par ailleurs… quand je vous disais que tout cela était stérile…

Terrorisée de revivre le stress connu pendant la grossesse d'Alexis, terrorisée à l'idée d'une éventuelle malformation qui devrait me conduire à une IMG (si jamais j'en ai la "force", car je ne pense pas, après avoir perdu Emma, pour toute autre chose qu'une IMG, pouvoir faire le choix de laisser partir un autre enfant…) , terrorisée non pas que la grossesse n'aboutisse pas, mais qu'un accident d'accouchement me fasse basculer dans l'horreur des handicaps lourds… (il faut dire que je bosse en psy, et que je m'occupe de patients très lourdement handicapés, ayant des psychoses infantiles très sévères, souvent liées à des encéphalopathies néo-natales secondaires à des anoxies cérébrales au décours de l'accouchement… ces patients sont extrèmement attachants, mais je ne me sens pas capables de les assumer en tant que parent…) , bref, quand mon mari "plaisante" sur les futures frères et soeurs d'Alexis, je suis tétanisée, et je ne cesse de lui répéter que peut-être il sera fils unique… moi qui voulais trois enfants… il faut aussi reconnaître que j'ai trouvé très destabilisante la période des trois premiers mois, les pleurs et les besoins de mon fils m'ont beaucoup angoissés, l'impression d'avoir été une mauvaise mère qui ne comprenait pas son bébé, qui avait même parfois du mal à s'y atacher… alors que maintenant, je me dis que si Alexis a un frère, je ne saurais pas l'aimer autant que j'aime mon fils actuellement, et que si c'est une soeur, je ne pourrais m'empêcher de réfrener mon amour, pas peur de trahir Emma… enfin, c'est complétement délirant, je sais, mais en ce moment, je me convaint de ne pas avoir envie d'autre enfant… et pourtant, ce serait si triste pour Alexis d'être fils unique…

Quand je suis en face d'un nouveau-né (ma soeur a accouché début octobre d'une petite Elsa -dur, la ressemblance des prénoms-) je ne me sens pas attirée, comme le sont d'habitude les mamans, j'en ai même un peu peur, et je me dis "heureusement que je sui ssortie de cette période des touts-petits, aucune envie de recommencer"…

Est-ce qu'un jour je serais prête à revivre tout ça, pour une autre raison que simplement combler mon fils et mon mari ?

Bon, désolée pour ce perso très noir, mais j'avais juste besoin de sortir ça de moi…
  Lire la suite de la discussion sur magicmaman.com


31024
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Depression post partum recidive? - depression post partum - baby blues et depression post-partum

image

Bonjour, quoi te répondre … Le plus simple c'est que je te raconte un peu mon histoire, mon fils a 4 ans et j'ai fait moi aussi une grosse dépression avec une hospitalisation pendant laquelle heureusement pour moi mes proches et plus...Lire la suite

** on attend encore qq bb chez les junibelles **

image

Puisque tu me décris des sentiments assez négatifs quand même… Bon faut savoir qu'en temps normal, d'être pas bien c'est completement normal aussi mais si ça perdure c'est que peut-être ton baby blues perdure. Je suis pas persuadée qu'il y...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages