Histoire vécue Grossesse - Bébé > Bébé 0-2 ans > Autres      (10792 témoignages)

Préc.

Suiv.

Bébés très actifs et toniques

Témoignage d'internaute trouvé sur magicmaman
Mail  
| 1160 lectures | ratingStar_97299_1ratingStar_97299_2ratingStar_97299_3ratingStar_97299_4

Mon petit de presque 5 mois a eu des débuts très agités. A cinq mois de grossesse, il voulait déjà sortir. J'ai dû rester allitée. Il est finalement arrivé à 7,5 mois de grossesse. Tout laissait présager que ce petit serait un impatient ! Je parle de l'in utero parce que je pense que c'est une part importante de la vie de nos bébés.

Il est arrivé, tout minuscule (2kgs et 45cm). Tant bien que mal, il est parvenu à téter sa maman (ce fut très dur car il n'avait pas la force).

Le problème, c'est qu'après, il n'a plus voulu lâcher le sein. Sans arrêt il réclamait, c'était très éprouvant et j'ai eu beaucoup de mal à garder la foi en mon allaitement, j'avais tout le temps envie d'arrêter. J'avais l'impression qu'avec le lait il prenait ma sève, je ne sais comment dire, il prenait toute mon énergie.

Et quand il ne tétait pas, il hurlait, constamment. Je passais mes journées avec lui dans le porte bébé, je ne me douchais que le soir quand le papa rentrait (enfin ! ). Coliques, reflux, il avait la totale. Il dormait très très peu, de jour comme de nuit. Je me suis inquiétée car il avait les yeux explosés mais refusait le sommeil. La nuit il n'a jamais dormi plus d'une heure d'affilée, jusqu'à l'âge de deux mois où enfin il est parvenu à roupiller trois heures non stop et j'étais ravie.

Lorsqu'il hurlait jusqu'à une heure du matin, pour avoir encore et encore le sein, je me demandais : mais quand celà va t'il s'arrêter ? Sera t-il un jour un peu moins accaparant ? D'ailleurs pour la nuit, l'allaitement maternel est ce qu'il y a de plus commode. J'étais trop heureuse de pouvoir m'endormir pendant qu'il tétait.

Je crois bien que je pleurais toutes les nuits, tellement j'étais fragilisée tant nerveusement que par manque de sommeil. Je culpabilisais énormément. Et surtout, je n'en voyais pas la fin.

Eh bien je veux juste rassurer les mamans de touts petits bébés de ce genre : oui ça peut changer, évoluer en mieux. Vers 3 mois mon fils a commencé à faire de belles nuits (environ 6 heures de sommeil d'affilée) , mais refusait de se coucher avant 10, 11H du soir parfois bien plus tard, réclamant le sein trois ou quatre fois de suite. Vers 4 mois il nous a fait des vraies nuits de 8 - 10 heures. Toujours en se couchant à 9h30 ou 10h du soir. Depuis 10 jours je suis obligée de le coucher à 8h30 dernier délai car il est complètement amorphe dans mes bras après la tétée du soir. Je ne pensait jamais connaitre ça de sa part ! Il ne se réveille pas avant 5-6 heures du matin.

Il y a deux mois je pensais avoir un bébé aux besoins intenses, mais maintenant il est devenu beaucoup plus calme, même s'il refuse toujours de faire la sieste (hurle dans son lit, pour m'appeler). Au sein, il ne se comporte plus du tout comme avant. Ne s'endort plus dessus, le lâche gentilment quand il n'en veut plus, regardant tout partout autour de lui et me caressant le sein ou le bras de manière adorable.

En ce moment même il est dans son transat près de moi, en train de faire de grands discours à ses jouets, tranquillement. Plus jeune, il aurait pleuré jusqu'à ce que je le prenne dans le porte bébé, ou que je le mette au sein.

Et moi j'aurais fini la journée sur les rotules, j'aurais téléphoné quinze fois à mon mari, en larmes, j'aurais appelé trois fois le pédiatre pour savoir si c'était normal, et je n'aurais pas pu allumer mon ordinateur pour vous raconter tout ça.

J'ai réfléchi, et je pense que dans mon cas, bébé devait évacuer des tensions dues à une gestation qui ne s'est pas très bien passée (mauvais fonctionnement placentaire). Il avait besoin de beaucoup d'amour pour se rassurer. Et aujourd'hui il est épanoui et devient un bébé plus classique. Celà dit, il demeure très tonique, fait des cabrioles depuis ses 4 mois, des vocalises impressionnantes (il chante : lalalala ! ) , des rigolades à n'en plus finir et parfois, encore c'est vrai, pleure très fort, le soir surtout. C'est un bébé quoi !
  Lire la suite de la discussion sur magicmaman.com


97299
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Conseil pour un trentenaire destabilise - relations amoureuses

image

Je te demande ça parce que je crois que ça a son importance… Elle a 20 ans, et selon ce qu'elle est aujourd'hui, ça peut donner une idée si oui ou non elle veut une RELATION avec un homme de 30 ans. Pour moi, et par mon expérience, une jeune...Lire la suite

Bebe de 7 mois, peur de l'autisme (ne se retourne pas, babille pas)

image

Je t'apporte mon témoignage, j'étais dans le même cas que toi, alors que mon fils n'avait que 8-9mois j'ai commencé a stresser. Moi aussi je me disait que mon fils était autiste. Et pour moi j'en étais persuadé. De part ce que j'avais...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages