Histoire vécue Grossesse - Bébé > Bébé 0-2 ans > Autres      (10792 témoignages)

Préc.

Suiv.

Echec opération épilepsie post temporal droit

Témoignage d'internaute trouvé sur sante-az.aufeminin - 07/10/11 | Mis en ligne le 13/04/12
Mail  
| 415 lectures | ratingStar_240959_1ratingStar_240959_2ratingStar_240959_3ratingStar_240959_4
Bonjour, voilà mon histoire, je souffre d'épilepsie depuis l'age de 4 ans, g été diagnostiquée épileptique à 11 ans, j'en ai 27 aujourd' hui ! Pour info, je suis suivi à la Pitié Salpétrière depuis 2002. En fait, jusqu' à mes 20 ans environ j'ai subit des tas d'examens, à savoir : des scanners, IRM, EEG video, etc ; en 2005 suite aux nombreux résultats des exams, mon neuro m'a annoncé que j'étais oppérable, et que avant cette éventuelle opération, quand j'aurai pris ma décision, il y aurait beaucoup beaucoup d'autres examens et de nombreuses hospitalisations. J'ai accepté après mûre reflexion, jen 2006 j'ai fais un EEG sous surveillance video, 24h sur 24, c'était assez pénible, mais supportable ; ensuite, jusqu'en 2008 pas d'examens, d'abord un PET scan et ensuite un SPECT SCAN, mais ils n'avaient toujours pas assez d'infos précises ; alors il y à 2 ans précisement, j'ai subit une intervention douloureuse à tout les niveaux : physique, psychologique ; j'ai subit une implantation cérébrale, 12 jours d hospitalisation, un enfer ; j'ai pleurée toutes les larmes de mon corps, tant je souffrais, les perfusions, la salle de réveil etc… ; ils ont pu déceler le et même les foyers épileptogènes : lobe temporal droit et lobe frontal droit ; le premier étant le régisseur du 2eme, il ont préféré retiré le premier, car au niveau frontal, le risque de séquelles était très important ; bref, j'ai été opérée en décembre 2009, hospitalisée en neurochirurgie, mais bizzarement je n'ai quasiement pas souffert, pendant le mois qui à suivit, je n'avais plus aucunes crises, absences etc, j'étais euphorique hélàs, cette joie est vite retombée, j'ai refais de nouvelles crises en fevrier environ, j'ai eu des exams post opératoires, il y à un an, c'était nickel, et 1 ans et demi apès l'opé, ça continue, j'en souffre terriblement, je pleure beaucoup, car j'ai espérée tant de cette opé je suis toujours sous médocs ; lamictal 200 matin et soir, et keppra 1 gramme matin et soir, je ne peut baisser, je voulai savoir si d'autres avaient vécu la même chose, car malgré le soutien des amis et de la famille, je ne le supporte plus, je déprime, pleure beaucoup voilà, g besoin de vos témoignages ; PS : merci aux courageux qui ont lu jusqu'au bout. Bonne nuit.
  Lire la suite de la discussion sur sante-az


240959
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Conseil pour un trentenaire destabilise - relations amoureuses

image

Je te demande ça parce que je crois que ça a son importance… Elle a 20 ans, et selon ce qu'elle est aujourd'hui, ça peut donner une idée si oui ou non elle veut une RELATION avec un homme de 30 ans. Pour moi, et par mon expérience, une jeune...Lire la suite

Bebe de 7 mois, peur de l'autisme (ne se retourne pas, babille pas)

image

Je t'apporte mon témoignage, j'étais dans le même cas que toi, alors que mon fils n'avait que 8-9mois j'ai commencé a stresser. Moi aussi je me disait que mon fils était autiste. Et pour moi j'en étais persuadé. De part ce que j'avais...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages