Histoire vécue Grossesse - Bébé > Bébé 0-2 ans > Autres      (10792 témoignages)

Préc.

Suiv.

Je culpabilise avec ma fille

Témoignage d'internaute trouvé sur magicmaman
Mail  
| 349 lectures | ratingStar_40336_1ratingStar_40336_2ratingStar_40336_3ratingStar_40336_4

Cela fait longtemps que je culpabilise : quand ma fille avait un an, j'ai quitté ma région et un travail à responsabilités pour m'occuper d'elle et la rendre plus heureuse qu'elle n'aurait été chez sa nourrice (qui n'était pas une bonne nourrice d'ailleurs). Cependant, après quelques mois sur un petit nuage, j'ai commencé à m'ennuyer, à déprimer même à cause de mon isolement (pas de famille, pas d'amis, mari très pris par son travail). Ma fille était très prenante et j'etouffais. Mon mari ne me comprenais pas et ne m'estimais plus comme avant car je n'avais plus rien d'intéressant à lui raconter le soir. Résultat : alors que j'ai toujours adoré ma fille, je suis devenue dure avec elle. En fait, inconciemment, je lui reprochais cette situation et, en même temps, je m'en voulais terriblement et je culpabilisais. Je ne la frappais pas car je suis contre la violence mais je criais quand elle faisait une bêtise (alors que ce n'était pas grave après tout) , je me plaignais de ma situation au téléphone avec ma mère et ma soeur (ce qui ne devait pas être gai pour ma fille) , je ne pouvais pas m'empêcher de faire la tête toute la journée quelquefois, je ne voulais pas jouer avec elle (elle me sollicitait en permanence et n'en avait jamais assez). J'ai aussi eu des paroles dures quelquefois dont une dont je me rappelle encore et qui me fait souffrir : j'ai dit à son père très fort dans la cuisine porte fermée alors que ma fille était dans la salle à manger qu'elle m'avait gâché ma vie depuis sa naissance. Mais ne croyez pas que tout était noir, je sortais beaucoup avec elle au parc, on rencontrait des mamans et elle s'était faite pleins de petites copines qu'elle retrouvait tous les jours. On allait à la bibliothèque, le mercredi et à la mer le week-end. J'aimais mettre de la musique, danser avec elle et lui chanter des chansons enfantines (qu'elle connaissait d'ailleurs par coeur quand elle est rentrée à la maternelle) et je lui lisais beaucoup de livres. Je faisais aussi beaucoup de câlins et lui demandais pardon souvent après avoir crié en lui expliquant que maman était fatiguée mais qu'elle l'aimait beaucoup.

Ensuite, sa soeur est née et là j'ai négligé la grande et, une nouvelle fois, lui ait dit un jour quelque chose de terrible alors qu'elle s'était levée aux aurores pour un biberon et que je venais de me coucher après plusieurs heures avec le bébé : "tu gâches toujours tout". Je me dis qu'elle a tout compris même si elle n'avait que 2 ans et demi. Mais en même temps j'ai essayé de la rassurer en acceptant qu'elle dorme pendant presque un an dans notre lit alors que sa petite soeur était dans le berceau près de notre lit. J'ai demandé à son père de s'en occuper davantage et de l'emmener aux jeux lorsque j'étais bloquée avec la petite etc.

Mais maintenant, j'ai peur que tout ça ait des répercussions sur son équilibre présent et futur. Pourtant tout est rentré dans l'ordre, je retravaille et elle va à l'école qu'elle adore. Elle est gaie, a l'air heureuse et je ne suis plus dure avec elle mais je m'en veux. Je pense être une mauvaise mère car gâcher les premières années d'un enfant alors qu'elles devraient être magiques est impardonnable à mes yeux.
  Lire la suite de la discussion sur magicmaman.com


40336
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Conseil pour un trentenaire destabilise - relations amoureuses

image

Je te demande ça parce que je crois que ça a son importance… Elle a 20 ans, et selon ce qu'elle est aujourd'hui, ça peut donner une idée si oui ou non elle veut une RELATION avec un homme de 30 ans. Pour moi, et par mon expérience, une jeune...Lire la suite

Bebe de 7 mois, peur de l'autisme (ne se retourne pas, babille pas)

image

Je t'apporte mon témoignage, j'étais dans le même cas que toi, alors que mon fils n'avait que 8-9mois j'ai commencé a stresser. Moi aussi je me disait que mon fils était autiste. Et pour moi j'en étais persuadé. De part ce que j'avais...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages