Histoire vécue Grossesse - Bébé > Bébé 0-2 ans > Autres      (10792 témoignages)

Préc.

Suiv.

Je veux être avec lui...

Témoignage d'internaute trouvé sur forumfr - 14/11/11 | Mis en ligne le 06/05/12
Mail  
| 308 lectures | ratingStar_251231_1ratingStar_251231_2ratingStar_251231_3ratingStar_251231_4
Bonsoir, J'ai vraiment besoin de vous car je ne sais plus quoi faire, je suis un peu perdue entre le doute et les sentiments, mon histoire va être longue mais je pense que ça vaut la peine que vous la lisiez en entier, je vous en remercie d'avance de la lire, je vais quand même essayer de l'écourter au maximum. Je suis une jeune fille de 16 ans (j'aurais 17 dans 3 semaines) et je vais devoir remonter pratiquement 1 an en arrière pour vous raconter mon histoire.! C'était en février 2011, je suis tombée sous le charme d'un homme de 28 ans, croiser au hasard sur son lieu de travail (commis de magasin) , ma soeur le connaissait et elle m'avait dit comment il s'appelait, quel âge il avait mais aussi… qu'il avait apparemment une copine. Dès que je l'ai vu il m'as attirée par sa beauté, et je me souviens encore de ce jour là comme si c'était hier, il était debout dans le rayon en train de nous regarder en déchirant un carton et en souriant (il avait du reconnaître ma soeur) , moi je le fixais et j'ai du rester plusieurs secondes sans bouger à le regarder, sa beauté m'as foudroyé en plein coeur… Bien évidemment, je me suis dit "C'est qu'une attirance, c'est pas la première fois que ça t'arrive, ça passeras, et en plus il a 28 ans et toi 16, t'as plus qu'à laisser tomber!". Et le problème c'est qu'au fil du temps, en le voyant à chaque fois que j'allais au magasin (sachant que quand il me voyait il me regardait toujours, parfois avec un petit sourire en coin) , j'y pensais de plus en plus… Ma soeur savait qu'il m'attirait et le seul sujet de conversation que j'avais c'était "M*** ci M*** ça", je parlais tout le temps de lui, essayant de sous-tirer un maximum d'info sur lui à ma soeur lol. Pendant cette période j'étais heureuse… je pense que je ne l'avais même jamais autant été, je pensais que je n'avais pas ma chance mais d'un côté je pensais aussi que j'en avais une, peut-être à la façon qu'il avait de me regarder. J'avais jamais eu de copain avant et je n'avais eu que des déceptions les seules fois où j'étais tombée amoureuse, mais je ne sais pas pourquoi avec lui je le sentais bien et c'était comme une renaissance pour moi, j'étais une fille simple, pas sportive, qui ne se maquillais presque pas et d'un coup, je me suis mise à écouter mille chansons d'amour que je n'aimais pas avant et à chaque fois que je les entendais je pensais à lui, je me suis mise à faire du sport, j'ai même voulu me faire percer les oreilles alors qu'avant c'était hors de question, je me maquillais… Et c'est surement là que je me suis rendue compte d'une chose : j'étais tombée amoureuse. Je pensais tout le temps à lui, j'étais pressée d'être au Vendredi pour le croiser en magasin, je n'avais plus gros appétit… Mais il y avait toujours deux choses qui me bloquais : l'âge (moi c'est clair que ça ne me dérangeais pas mais lui…) et sa sois disante copine… J'ai quand même pris la décision de lui écrire une lettre, une très belle lettre où je n'en disais pas beaucoup, où je laissais planer le mystère tout en lui faisait comprendre ce que je ressentais quand je le voyais… Seulement, le jour où j'ai voulu lui porter la lettre, il n'étais pas là, le lendemain non plus, et le surlendemain non plus… Du coup je paniquais et je me disais "Voilà fallait lui dire avant, maintenant il travaille plus ici et tu ne le reverra plus", ça a duré a peu près une semaine, pendant cette semaine j'allais de moins en moins bien, le matin je me levais j'avais les larmes aux yeux et un pu*** de mal au coeur, plus envie de rien faire plus envie d'aller au collège (car oui, j'étais encore au collège à cette époque là, mais je m'y sentais très mal et exclue) … Une fois j'ai même pleurer en allant en cours, et j'ai du retourner chez moi… Après j'ai réfléchis et je me suis quand même dit qu'il fallait que j'aille demander à une de ses collègues s'il bossait encore ici. J'y suis allée et là… bonne nouvelle, elle m'as dit qu'il revenait le Lundi suivant et qu'il était simplement en vacances.! Pourquoi est-ce que j'avais paniquer comme ça ? ! J'en sais rien ! Donc, le Lundi suivant, c'est le Jour J, j'arrive et comme promis, il était dans le rayon, comme on dit il n'y avait "pas un chat" nous étions seuls… Je lui ai dit que j'avais quelque chose à lui donner, toute timide en baissant les yeux au sol, je lui ai donné la lettre, il l'as mise dans sa poche et je suis partie. Durant toute la journée pas de réponse… je commençais à perdre espoir et puis vers 21 heures j'ai reçu un sms de lui, qui me disait que ma lettre lui avait plus, que pour une rencontre il ne savait pas et me demandant pourquoi lui… On a papoté a peu près 1 heure par sms jusqu'à ce qu'il me propose qu'on se voit le soir même (sinon c'était fin de semaine et j'étais tellement pressée de le voir!) , j'ai dit oui et il est arrivé à 23h en bas de chez moi. Quand je l'ai vu je croyais rêver… Je suis arrivée vers lui, me suis précipitée sur lui pour lui faire la bise, et lui me souriait. C'était la première fois que je le voyait d'aussi près, la première fois que j'entendais aussi bien sa voix, la première fois que je sentais son odeur, c'était magique pour moi, j'étais fascinée, à un tel point que je n'ai presque pas parlé… Nous avons parlés (c'est plus lui qui a parlé) pendant 2 bonnes heures, entre temps on a fait un peu connaissance, ensuite il m'as demandé ce que je voulait avec lui, si je voyais un avenir pour tous les deux, j'ai répondu oui aux deux questions (quelle gruche) , il m'as aussi dit que j'étais très jolie, que je pourrais facilement trouver mieux que lui et de mon âge… Dès le début il m'avait avoué qu'il sortait d'une relation, sa copine l'avais quitté depuis 1 mois et il s'en été pas encore remis donc en gros : pas prêt pour une nouvelle relation. Il m'avait aussi dit que mon âge étais dérangeant… Pour sa rupture je lui avais dit que j'attendrais qu'il s'en remettes, qu'il n'y avait pas de problème pour ça, il avait été choqué en me disant "Ah bon tu m'attendrais, vraiment ? !" je lui avais dit que pour lui je ferais tout… Ensuite en parlant un peu plus il me disait qu'avec l'âge que j'avais c'était impossible, que si ses copains savaient qu'il sortait avec une fille de mon âge ils lui diraient qu'il est fou, qu'il avait peur que je manque de maturité, et que pour lui ce serait malsain… J'ai essayé de le convaincre en lui disant que j'accepterais même une relation cachée mais rien à faire, plusieurs fois il secouais la tête en disant "je peut pas". Sur le coup je disais plus rien, et à chaque fois il me disait "tu m'en veut pas ? ", j'ai rien répondu mais à mon regard il avait deviner la réponse… Ensuite c'était le moment de se quitter, je lui ai demandé si au moins il répondrais à mes sms, il m'avait dit que non, mais que je pourrais toujours aller le voir en magasin. Au moment de sortir bien évidement je n'y arrivais pas et je lui disais "j'arrive pas à te laisser" et lui me disais "Allez vas y F**… " tout en tournant la tête pour s'empêcher de changer d'avis en me regardant, il m'appelait par un surnom et ça m'avait touchée… Au bout d'un moment j'ai quand même osé partir, avant ça je me suis penchée vers lui pour lui faire la bise, autant vous dire que je ne sais pas ce qu'il s'est passé à ce moment là : la bise a durée une éternité, on se faisait des bisous près de la bouche et ça a duré au moins 10 secondes, jusqu'à ce que l'on s'embrasse sur la bouche… Nous avons fais ça 2 fois et ensuite je suis partie, avec tout les regrets du monde… 3 jours plus tard voyant qu'il ne répondais pas à mon sms (où je lui avais demandé une seconde chance) je suis allée le voir au boulot dans le but de le convaincre d'un 2e rendez-vous, mais rien à faire… Je l'ai donc laissé tranquille et 6 semaines plus tard, voyant qu'il me manquait de plus en plus, je lui ai carrément envoyé tout ce que je ressentais pour lui, que je l'aimais, que je ne serais jamais heureuse sans lui, bien évidemment, il a pas répondu… Donc le lendemain je lui ai envoyé un sms pour lui dire qu'il me décevait, qu'il ne me reverrait plus jamais (ridicule puisque je suis obligée de le voir en magasin) et j'ai même fait de l'ironie (par rapport à une chose qu'il m'avait dite lors de notre rendez-vous). A la fin de la semaine j'étais déjà retombée sur lui au magasin --'. Les semaines ont passées… et cela fait 5 mois qu'on ne s'est pas adressés la parole, on a pas arrêter de se croiser, sans se parlés mais toujours avec un regard intense… Il y a même eu plusieurs fois où il s'est passé des choses bizarre, où je l'ai surpris à me chercher, où à me regarder au loin appuyé contre sa palette, l'air pensif… Moi j'en faisais autant alors que nous étions au moins à 200 mètres, ce qui est fascinant c'est qu'il me voit toujours, comme s'il s'attendait à moi… Bref, comme je vous dit 5 mois ont passés sans que l'on se parle mais où l'on s'est croisés régulièrement, et voilà que Vendredi dernier il s'est passé quelque chose qui me porte à confusion… J'étais dans son rayon (accompagnée) et je savais qu'il arrivait derrière moi (je l'avais vu au loin) , donc au moment où il passe je me retourne, et là on se regarde, il est passé très près de moi, et il m'as fait un signe de la tête en me disant "Bonjour"… Moi sur le coup, après 5 mois sans paroles je n'ai rien osé dire et j'ai répondu par un léger sourire en baissant la tête… Jusqu'à maintenant il est sure qu'il pensais que je lui faisais la tête, mais depuis quelque temps je ne lui en voulais plus (d'ailleurs je ne lui en ai jamais vraiment voulu) et je pense que Vendredi il l'as vu. Depuis je me pose pleins de questions… De mon côté, les sentiments ne sont jamais partis, ça fait pratiquement 1 an que j'aime le même homme et que je n'ai jamais abandonner (je pensais le recontacter à mes 18 ans) , j'ai même failli ne plus parler à ma soeur à cause de lui. Surtout après la soirée que l'on avait passée ensemble où j'ai eu d'avantages de sentiments envers lui, j'ai découvert un homme gentil, respectueux, drôle, sensible tout en gardant une part de mystère… et j'adore ça. Et je dois dire qu'aujourd'hui c'est plus son caractère qui m'attire qu'autre chose, tous ces petites choses, cette façon qu'il a d'être et de se comporter, de penser, ces petites choses qui font qu'il est unique à mes yeux… Je suis d'avis qu'on aime vraiment qu'une fois dans une vie, et cette fois pour moi, elle est aujourd'hui, il est ma chance… Faut que vous sachiez qu'entre temps je suis sortie avec un homme de 22 ans, qui ne m'aimait pas et que je n'aimait pas… Il n'y avait qu'une attirance physique mais rien de plus, les sentiments n'étaient pas là, et quand j'étais avec lui c'est à cet homme avec qui j'ai passé seulement 2 heures de ma vie que je pensais. Et une autre chose que je ne vous ai pas dit, c'est qu'à l'époque, je lui avais mentit sur mon âge (je me suis rajoutée 6 mois) , je me suis emmêlée les pinceaux dans les chiffres et je pense qu'il a du s'en rendre compte… S'il ce n'est pas le cas, il peut croire que je vais avoir 18 ans dans 3 semaines (s'il se souvient de ce que je lui ai dit) et c'est peut-être pour ça qu'il chercher à me reparler… Voilà ma petite histoire, en gros, je ne sais pas ce que je dois faire : lui reparler et commencer tout simplement par un bonjour ou lui proposer de se revoir ? A vos claviers !
  Lire la suite de la discussion sur forumfr.com


251231
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Conseil pour un trentenaire destabilise - relations amoureuses

image

Je te demande ça parce que je crois que ça a son importance… Elle a 20 ans, et selon ce qu'elle est aujourd'hui, ça peut donner une idée si oui ou non elle veut une RELATION avec un homme de 30 ans. Pour moi, et par mon expérience, une jeune...Lire la suite

Bebe de 7 mois, peur de l'autisme (ne se retourne pas, babille pas)

image

Je t'apporte mon témoignage, j'étais dans le même cas que toi, alors que mon fils n'avait que 8-9mois j'ai commencé a stresser. Moi aussi je me disait que mon fils était autiste. Et pour moi j'en étais persuadé. De part ce que j'avais...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages