Histoire vécue Grossesse - Bébé > Bébé 0-2 ans > Autres      (10792 témoignages)

Préc.

Suiv.

Le quitter lui, qui est incapable de quitter?

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies - 09/09/11 | Mis en ligne le 14/05/12
Mail  
| 197 lectures | ratingStar_255019_1ratingStar_255019_2ratingStar_255019_3ratingStar_255019_4
Bonjour, Il y a quelques temps quand j'ai débuté cette relation, j'ai posté sur le forum, sans doute parce que je me posais déjà des questions. Aujourd'hui je ne vais pas très bien et je ne sais pas mettre seule de l'ordre dans mes pensées, ni dans mes sentiments. Donc si vous avez envie de me lire ce n'est pas de refus, je pense avoir besoin de quelques bons conseils, quelques bonnes pensées. Début juillet, un ex a tenté de renouer avec moi. Nous avons repris contact doucement, puis avons passé de bons moments ensemble sans que rien ne se passe. L'année derniere il avait essayé de reprendre contact dèjà avec moi via facebook (en enigme avec un pseudo et là, il 'a avoué que c'était lui) et puis par tel mais je l'avais vulgairement botté en touche. Via facebok, il savait que j'étais en couple… donc il me guettait. Quand nous avons abordé la question de nos situations amoureuses, il m'a informé être toujours avec sa copine, mais que leur relation était compliquée (ça fait un peu plus de 2 ans, ils vivent séparement) et de ce qu'il raconte, plus vraiment epanouissante pour lui. Nous avons continué à nous voir, moi me disant que j'avais besoin d'un peu de folie, de tendresse aussi après une rupture un peu difficile. Donc, dans mon esprit, il n'était pas question de faire quelque chose de sérieux avec lui vu sa situation, et étant donné la façon dont on s'est séparé il y a 3 ans (lui s'est muré dans le silence moi j'ai fini par l'incendier sur son répondeur puis plus rien). Seulement très vite, il s'est fait très présent, beaucoup de messages, de nouvelles, de nuits passées et un week end avec moi. Je le decouvre sous un autre jour, c'est une bonne surprise, nos moments sont complétements différents d'avant, beaucoup plus profonds. Lui me dit, adorer venir, passer du temps avec moi, même si moi j'ai tendance à couper court à ses paroles serieuses ou qui se rapprochent de sentiments, et à lui lancer des pics,. Puis je suis partie une semaine en vacances mi aout, et là distance et à mon retour aussi. Il m'a expliqué que j'étais partie, et comme il ne savait pas dans quel contexte, il n'a pas osé me déranger par politesse (j'étais rester intentionellement évasive sur ces vacances). Du coup, avec le manque, Je me suis rendue compte que je m'étais serieusement attachée à lui donc il y a 15 jours, vendredi dernier, j'ai décidé de lui parler. Nous avons eu une longue discussion, où pour résumé, je lui disais que je m'étais attachée mais que je restais sur la reserve avec lui vu sa situation. Que je ne voulais pas d'une relation comme celle là, où je ne serai qu'un plus dans sa vie qui l'aiderai à mieux supporter sa relation. Que j'étais ravie de l'avoir retrouvé car j'appréciais beaucoup, que j'étais donc prête à prendre le risque d'une relation avec lui, sur des bases saines cette fois s'il en avait envie aussi. Que par contre, si il tenait encore à sa relation, et qu'il envisageait de rester comme ça, c'est à dire, en ayant le beurre, l'argent du beurre et le cul de la cremiere, il pouvait partir de suite, et on pouvait arreter là. Il m'a dit, qu'il passait vraiment de bons moments avec moi comme il n'en avait pas passé avec d'autres, que lui aussi était attaché à moi, que la situation devenait difficile pour lui culpabilisant pour elle et pour moi. Qu'il avait bien conscience aussi que si on formait un couple, il ne savait pas si je pourrai lui faire confiance car toujours je me dirai que ce qu'il lui fait il pourrait me le faire à moi. Que ce n'était pas simple car ça faisait 2 ans, et qu'il ne savait pas quitter, qu'il laissait toujours "pourrir" ses relations et que du coup ça se terminait toujours mal (ce qu'il a ft avec moi il y a 3 ans). Quand il est parti le soir, je me suis dis c'est quit ou double ma grande, je n'étais pas très bien, mais j'étais contente d'avoir mis les choses au clair. Le lendemain soir, il m'a contacté et le lundi suivant a voulu venir dormir chez moi. Je me suis dis, sans lui dire, que je lui laisserai un mois pour savoir ce dont il avait envie et faire le tri en conséquence. Vendredi dernier il est venu en soirée ms ne pouvait pas dormir (je grimace à l'interieur car je me demande toujours pourquoi ? Pour elle ? ). Samedi je le contacte, rien et pas de réponse et ce jusqu'à ce que je craque mercredi en l'appelant. Il s'excuse quand je rale et lui fait remarquer qu'il ne pouvait pas se comporter comme ça, puis nous papottons. Le lendemain rien, et j'étais sûre qu'aujourd'hui…Et oui là ce midi, appel, il pouvait passer ce soir mais pas dormir, je lui ai dis que je ne pouvais pas (je devais voir une copine et mon collègue masculin m'a conseillé de simplement lui textoter que je n'étais pas dispo et de voir au bout de combien de temps il reviendrait). Puis mon truc de ce soir s'est annulé alors je l'ai rappelé (j'aurai pas du je sais, j'ai craqué. Mais je me suis dis " ce soir je lui parle j'en ai marre", mais là il s'est prévu autre chose du coup. J'ai du mal, il parle de choses biens et positives en me disant qu'il adore venir, me voir, nos moments, qu'il est attaché. Quand il est là, il est super et ses gestes sont tendres, très attentionnés, il est très à l'écoute, nous discutons beaucoup et rigolons beaucoup. Il plaisante beaucoup en parlant de bébé ou de chose serieuses (il a 38 ans et ça le travaille). Il me dit aussi, que je ne le crois jamais quand il me dit des trucs, que je remets toujours sa parole en doute. Mais je ne sais pas faire autrement. Je ne sais pas, car je me dis, s'il est revenu de suite après notre discussion c'est que dans son coeur il a fait son choix mais c'est difficile pour lui de la quitter sinon ce serait vraiment un S… Je me dis qu'on est bien, mais qu'il n'a pas vraiment envie dans le fond, car ne pas se manifester pendant 5 jours et venir 6h le vendredi revele qu'il n'a pas plus envie de me voir que ça ni qu'il pense à moi, ni envie que je sois plus que sa maitresse. Je me dis qu'en gros il se dit " tiens je viens 6h, comme ça je suis tranquille pour la semaine ensuite"! Je suis bien avec lui, et c'est ça qui me rend dingue car nos moments sont tops mais en ce moment je fulmine suis en colère, car quand il est comme ça j'ai l'impression de n'être qu'une marie couche toi là, une fantaisie et alors j'ai envie de tout envoyer chier sur son répondeur sur un coup de tête. Je me dis, 2ans et demi, ils ne vivent pas ensemble, n'ont pas d'enfants, et ça ne va pas, ce n'est pas difficile de faire le choix d'arreter sa relation. Il ne sait vraiment pas quitter ? Attend il d'être sur de moi ? A quoi pense t'il quand il est avec elle ? Tout tourne dans ma tête en boucle, sans fin, et je ne sais pas quoi penser car ses paroles et son comportement en ce moment sont contradictoires. Je suis en colère et triste. Je suis un peu démunie et je ne sais pas bien comment me comporter. Le quitter sur le champs, lui qui ne sait pas quitter sa copine ? Essayer encore de discuter avec lui ? Le laisser un peu mijoter et me courir après ? Penser à moi c'est sûr, je bouge, demain je vais à la mer, mais quand on a une chose à l'esprit c'est difficile. Je me dis, bien fait pour moi, comme des gens, d'ailleurs pourraient le penser ou le dire car sa copine … Je pense que j'avais besoin de coucher tout ça par ecrit, sans doute, pour me delivrer un peu… et merci alors à ceux qui auront pris le temps de tout lire, c'est vrai c'est un pavé du coup. Si vous avez encore un peu de patience, après cette lecture, pour partager avec moi vos avis, je vous en remercie aussi. Bonne soirée.
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


255019
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Conseil pour un trentenaire destabilise - relations amoureuses

image

Je te demande ça parce que je crois que ça a son importance… Elle a 20 ans, et selon ce qu'elle est aujourd'hui, ça peut donner une idée si oui ou non elle veut une RELATION avec un homme de 30 ans. Pour moi, et par mon expérience, une jeune...Lire la suite

Bebe de 7 mois, peur de l'autisme (ne se retourne pas, babille pas)

image

Je t'apporte mon témoignage, j'étais dans le même cas que toi, alors que mon fils n'avait que 8-9mois j'ai commencé a stresser. Moi aussi je me disait que mon fils était autiste. Et pour moi j'en étais persuadé. De part ce que j'avais...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages