Histoire vécue Grossesse - Bébé > Bébé 0-2 ans > Autres      (10792 témoignages)

Préc.

Suiv.

Les médecins avaient expliqué que seule une opération pouvait être efficace.

Témoignage d'internaute trouvé sur sante-az.aufeminin - 07/10/11 | Mis en ligne le 13/07/12
Mail  
| 286 lectures | ratingStar_275131_1ratingStar_275131_2ratingStar_275131_3ratingStar_275131_4
Je suis désolé ne pas apporter une note d'optimisme, même si c'est plutôt ce que recherche les personnes qui consultent ce forum, mais je voudrais apporter quand même mon témoignage. Ma femme a découvert son cancer à 35 ans alors qu'elle était au 8ème mois de grossesse de notre 2ème enfant en Octobre 2008. La maladie était déjà très avancée puisque les deux ovaires étaient atteints, l'utérus, la cavité pelvienne ainsi que l'intestin en superficie. Les médecins avaient expliqué que seule une opération pouvait être efficace. Lopération a donc été vite planifiée mais après avoir ouvert, l'endoscopie précédemment effectuée n'avait pas pu voir que presque tout l'intestin était recouvert de maladie. Les médecins ont donc décidé de refermer sans rien faire plutôt que de la laisser vivre avec seulement un petit bout d'intestin. Il a été décidé de reporter lopération après une série de cures de chimio intensives dont lobjectif était de réduire les tumeurs, notamment celles placées sur lintestin. Les cures se sont succédées pendant 2 ans, tous les produits y sont passés même certains encore en essais thérapeutiques. Le marqueur CA125 après avoir considérablement chuté au début sest un peu stabilisé puis est constamment remonté. Jusquen octobre 2010, elle arrivait à maintenir une vie à peu près normale malgré sa grande fatigue mais son intestin sest alors bloqué : vomissements, très fortes douleurs Il a été décidé à ce moment la de mettre en place une alimentation parentérale : elle ne peut absolument plus rien manger (et évite même de boire) depuis cette date. Un infirmière passe le soir pour la perfuser et le matin pour la débrancher. Cest à la même époque que les médecins lui ont annoncé quil ny avait plus aucun espoir de guérison. Aujourdhui, elle ne se lève quasiment plus. Souffre énormément et arrive à supporter la douleurs grâce à des patchs et des médicaments de morphine. Elle est considérablement amaigrie avec un ventre énorme qui nécessite des ponctions régulières pour enlever des litres et des litres dascite. Voila la situation aujourdhui. Je suis resté factuel dans mon témoignage et je nai pas raconté tous les aspects souffrances psychologiques que tout le monde qui vit la même chose peut imaginer : accouchement, rapports avec les enfants (2 ans et demi et 5 ans aujourdhui). Me femme aurait voulu être plus vieille pour avoir cette maladie, elle aurait voulu voir ses enfants grandir. Elle a arrêté de se demander pourquoi et a écrit un cahier entier à donner aux enfants plus tard. Nous avons quand même passé 2 ans (quand elle allait encore bien) assez difficile mais merveilleux, plein damour, sans disputes inutiles, en profitant des enfants et en essayant de les rendre toujours heureux, en profitant pleinement de tous les instants. Voila, si je dois rester sur une note doptimisme malgré tout, profitez des bons instants même les plus simple, ils resteront quoi quil arrive.
  Lire la suite de la discussion sur sante-az


275131
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Conseil pour un trentenaire destabilise - relations amoureuses

image

Je te demande ça parce que je crois que ça a son importance… Elle a 20 ans, et selon ce qu'elle est aujourd'hui, ça peut donner une idée si oui ou non elle veut une RELATION avec un homme de 30 ans. Pour moi, et par mon expérience, une jeune...Lire la suite

Bebe de 7 mois, peur de l'autisme (ne se retourne pas, babille pas)

image

Je t'apporte mon témoignage, j'étais dans le même cas que toi, alors que mon fils n'avait que 8-9mois j'ai commencé a stresser. Moi aussi je me disait que mon fils était autiste. Et pour moi j'en étais persuadé. De part ce que j'avais...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages