Histoire vécue Grossesse - Bébé > Bébé 0-2 ans > Autres      (10792 témoignages)

Préc.

Suiv.

Pension compensatoire

Témoignage d'internaute trouvé sur net-iris
Mail  
| 294 lectures | ratingStar_266176_1ratingStar_266176_2ratingStar_266176_3ratingStar_266176_4
Bonsoir, et merci pour votre réponse. Nous n'avons rencontré un avocat qu'une fois, l'informant que nous voulions divorcer à l'amiable ; Ayant acheté une maison il y a deux ans en communs, il nous a précisé qu'il fallait commencer par le vendre pour pouvoir entamer un divorce à l'amiable. Voici un "résumé" de notre histoire : Je travaille dans la restauration - 4 mutations acceptées pour progression responsabilités, avec la bénédiction de mon épouse, avec les avantages et inconvénients que cela comporte - vie maritale depuis 1994 puis mariage en 2000 - Deux petits ensuite (4 ans et 1 an) - arrivée en région parisienne, je ne vois les enfants que le week end, ma femme ne le supporte plus. Elle part avec les enfants à St jean de Luz le 29/12, a retrouvé un emploi dans un super marché, job qu'elle a occupé souvent par la force des choses suite à mes diverses mutations (Elle a peu de diplome, travaillait comme assistante maternelle depuis 6 mois à la maison. Même avant d'avoir eu les enfants, elle n'a jamais souhaité travailler à temps plein. Je gagne 2400 ? / mois (+ 13ème mois et prime environ 6% en plus) , elle gagnait 800 e donc depuis 6 mois, 0 avant car naissance de notre garcon à la sortie du congé parental lié à la naissance de sa soeur.) Nous ns étions mis d'accord pour qu'elle ait la garde des enfants. Je lui ai notifié par écrit que je donnerai 800 ? De PA, et elle en échange qu ('elle ne me demanderait pas de PComp. , même si je me doutait bien que cela n'a aucune valeur. Toutes charges fixes déduites, il me restra 600? Pour payer les charges variables. Pour peu qu'on m'impose une PC, je ne disposerai plus d'assez de ressources pour rendre visite à mes enfants (c'est ma seule priorité). Voilà en gros notre parcours. Nous essayons de ne pas trop nous déchirer, pour l'équilibre des petits. Mon épouse ne dort plus à la maison depuis plus d'un mois et demi, la maison n'est donc que son lieu de travail. Je suis consient que seul un avocat pourra m'orienter, je subit la situation et mon épouse m'impose ses choix. Pendant 14 ans, j'ai travaillé en moyenne 11 heures par jour pour mettre ma femme et mes enfants à l'abri du besoin ; malgré quelques alertes indirectes de mon épouses, je n'ai pas eu le courage de me remettre en question. C'est cher payer que d'envisager de ne plus voir mes tous petits qu'épisodiquement. Il est vrai que là n'est pas la question, je m'égare… ! ---------- Message ajouté à 20h57 ---------- Précédent message à 20h48 ---------- Bonsoir, merci pour votre réponse. J'ai envoyé un topo assez complet de la situation à issolde, je ne sais si vous pouvez le consulter, car je suis un bleu sur les forum… !
  Lire la suite de la discussion sur net-iris.fr


266176
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Conseil pour un trentenaire destabilise - relations amoureuses

image

Je te demande ça parce que je crois que ça a son importance… Elle a 20 ans, et selon ce qu'elle est aujourd'hui, ça peut donner une idée si oui ou non elle veut une RELATION avec un homme de 30 ans. Pour moi, et par mon expérience, une jeune...Lire la suite

Bebe de 7 mois, peur de l'autisme (ne se retourne pas, babille pas)

image

Je t'apporte mon témoignage, j'étais dans le même cas que toi, alors que mon fils n'avait que 8-9mois j'ai commencé a stresser. Moi aussi je me disait que mon fils était autiste. Et pour moi j'en étais persuadé. De part ce que j'avais...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages