Histoire vécue Grossesse - Bébé > Bébé 0-2 ans > Autres      (10792 témoignages)

Préc.

Suiv.

Plus envie d'être belle mère...

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies - 14/11/10 | Mis en ligne le 07/05/12
Mail  
| 191 lectures | ratingStar_251897_1ratingStar_251897_2ratingStar_251897_3ratingStar_251897_4
Bonjour à tous. Ce n'est plus trop mon habitude de raconter ma vie sur des forums mais il faut que je me secoue… J'ai 21 ans. Je suis avec un homme de 27 ans depuis 1 an et demi. Il a un fils de 4 ans et demi avec une femme de 33 ans qui est toujours dans les parages. Il n'a pas désiré cet enfant, elle ne lui avait pas demandé son avis. Mais il s'en occupe comme si, et est au petit soin pour lui. Au début, quand je l'ai rencontré, je trouvais ça charmant, peut être par ce qu'on mon père n'était pas très présent pour moi (comme beaucoup de père de sa génération). J'ai toujours eu un complexe d'infériorité par rapport à son ex. Mon copain est resté 6 ans avec elle, il était fou d'elle, a fait beaucoup de sacrifices. Ils se sont séparés (que : -s) 5 mois avant notre rencontre. Pendant notre histoire, il est passé par plusieurs phase : il a "failli" retomber amoureux d'elle (ça a été très dur pour moi…) , la haït, maintenant il l'ignore. Sa famille est adorable, elle m'accepte très bien. Mais accepte également toujours aussi bien cette femme, avec qui il se voit régulièrement, se téléphone… Parfois ils l'invitent même quand nous sommes là (pour Noel par exemple…) je trouve ça bien pour le petit, ça fait preuve d'ouverture d'esprit… quelque fois je me demande aussi si ils ont accepté leur séparation. Je me sens bête au milieu de tout ça, moi qui ne suis jamais tombée enceinte, qui suis jeune, etc. J'ai vraiment l'impression d'être de trop, d'être la grosse branche rapportée… De plus, au début j'ai fais des efforts avec le fils de mon copain, si bien que j'ai presque réussi à avoir une certaine complicité avec lui. Nous ne sommes pas vu pendant un certain temps (mes études, etc.). Maintenant nous ne sommes plus très complice. J'ai évité pendant un certain d'être à la maison quand il était là (tous les week end maintenant presque) , mais mon copain l'a capté et me la rapprocher. Nous nous prenons assez souvent la tête (nous avons tout les deux mauvais caractère). Du coup j'ai honte devant son fils, j'ai peur qu'il soit mal à cause de moi, alors qu'il pourrait être tranquille avec son père sans ma présence… J'essaie de faire des efforts pour rester chez moi la plupart des week ends, alors que j'ai aussi envie de sortir avec mes amis… et de vivre des choses que je n'ai pas toujours pu vivre (je suis restée environ 3 ans avec un garçon de 5 ans de plus que moi de 15 à 18 ans… c'était une histoire particulièrement compliquée et qui ne m'a pas vraiment aidé à profiter de ma jeunesse : - (). Je crois que je n'assume pas bien d'être avec quelqu'un qui a déjà connu une femme enceinte, un accouchement, un bébé en bas age… de plus vis à vis de mes amis et de mes rencontres, j'évite soigneusement de leur dire que nous sommes une famille recomposée, j'ai peur de leur jugement. La plupart d'entre eux sont libres, vadrouillent, etc. Quand ils l'apprennent c'est presque toujours la même réflexion : "je ne comprends vraiment pas comment tu fais". Le fait est que je ne comprends plus trop moins non plus. Je ne me vois pas avoir des enfants avec mon copain parce que lui sait déjà ce que ça fait. J'aurais aussi peur qu'il soit plus complice avec le sien qu'avec le notre (c'est ce qui se passe un peu avec ma demi soeur et ma mère…). De plus, je sais très bien que mon copain ne vivra jamais très loin de son ex pour pouvoir voir son fils. Il n'est déjà pas très baroudeur (très compliqué de partir en vacances avec lui… alors que moi j'adore bouger…) et je n'imagine pas passer le reste de ma vie là où nous habitons (même si c'est sympa…). Voilà… ce ne sont pas de gros problèmes. Je pourrais aussi arrêter de me prendre la tête, accepter… ou simplement partir. Mais là, tout de suite, j'ai surtout besoin d'un avis extérieur… Je crois bien que j'étouffe… Merci à vous.
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


251897
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Conseil pour un trentenaire destabilise - relations amoureuses

image

Je te demande ça parce que je crois que ça a son importance… Elle a 20 ans, et selon ce qu'elle est aujourd'hui, ça peut donner une idée si oui ou non elle veut une RELATION avec un homme de 30 ans. Pour moi, et par mon expérience, une jeune...Lire la suite

Bebe de 7 mois, peur de l'autisme (ne se retourne pas, babille pas)

image

Je t'apporte mon témoignage, j'étais dans le même cas que toi, alors que mon fils n'avait que 8-9mois j'ai commencé a stresser. Moi aussi je me disait que mon fils était autiste. Et pour moi j'en étais persuadé. De part ce que j'avais...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages