Histoire vécue Grossesse - Bébé > Bébé 0-2 ans > Autres      (10792 témoignages)

Préc.

Suiv.

Protrusion discale l5-s1

Témoignage d'internaute trouvé sur sante-medecine-ccm - 13/09/11 | Mis en ligne le 06/04/12
Mail  
| 794 lectures | ratingStar_237453_1ratingStar_237453_2ratingStar_237453_3ratingStar_237453_4
Bonjour à tous. Je n'ai plus aucun doute que des protrusions discales peuvent faire souffrir. On n'a plus l'impression de nous tenir à la verticale comme tout le monde. Mais je pense que le moral compte pour beaucoup. Sans être médécin pour un centime et ayant ce mal depuis avril 2011, je pense qu'il faut avoir espoir et que ce n'est pas un mal qui se guérit en quinze jours. Personnellement cela maintenant plus de 4 mois et cela va beaucoup mieux, même si cela n'a pas complétement disparu. Séances de kiné, aucun effet pour ma part. Les seules choses qui m'ont soulagé sont ces trois infiltrations que mon rhumatologues m'a administré. L'effet n'est pas immédiat, ni le lendemain. A préciser… Bouger, continuer à bouger, faire un sport adapté tel que le vélo qui a remplacé la course à pied en ce qui me concerne. Éviter de rester dans des positions trop statiques. Priviligier tout ce qui peut détendre. S'allonger, marche du soir, piscine. Essayer de ressentir et de faire ce qui peut le plus nous convenir. Je pense sincèrement m'en sortir, j'espère de tout coeur qu'il en sera de même pour vous. Ce n'est que mon expérience. Je ne tiens à pratiquer aucun conseil parce que chaque est différent. Mais vous n'êtes pas seul. Il faut y croire. Je pense, à mon avis, que continuer à bouger compte beaucoup. Je crois en ces infiltrations, bien que la première n'ait eu aucun effet. Mon dos était un 'flipper' les deux premiers mois, ensuite je localisais de plus cette fameuse et désagréable douleur qui irradiait mes fesses en permanence à cause de ce nerf sciatique qui traverse notre corps. Pas évident, je sais. Je lui ai aussi parlé à mon mal. Ok, on est deux ! Et je t'accepte maintenant et je vais t'emmener dans la direction que je souhaite même si tu m'harasses ainsi. Voilà un peu comment j'ai pu lui parlé. Cette direction, le mieux être. Pas évident quand on a mal mais il faut avoir ESPOIR. Il y a toujours pire que soi.
  Lire la suite de la discussion sur sante-medecine.commentcamarche.net


237453
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Conseil pour un trentenaire destabilise - relations amoureuses

image

Je te demande ça parce que je crois que ça a son importance… Elle a 20 ans, et selon ce qu'elle est aujourd'hui, ça peut donner une idée si oui ou non elle veut une RELATION avec un homme de 30 ans. Pour moi, et par mon expérience, une jeune...Lire la suite

Bebe de 7 mois, peur de l'autisme (ne se retourne pas, babille pas)

image

Je t'apporte mon témoignage, j'étais dans le même cas que toi, alors que mon fils n'avait que 8-9mois j'ai commencé a stresser. Moi aussi je me disait que mon fils était autiste. Et pour moi j'en étais persuadé. De part ce que j'avais...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages