Histoire vécue Grossesse - Bébé > Bébé 0-2 ans > Autres      (10792 témoignages)

Préc.

Suiv.

Sauf quand il l'a vu (à 3 semaines) c'était le sien.

Témoignage d'internaute trouvé sur droit-finances-commentcamarche
Mail  
| 225 lectures | ratingStar_278578_1ratingStar_278578_2ratingStar_278578_3ratingStar_278578_4
Bonjour, J'ai lu avec intérêt tous les messages. Maman d'un garçon de 5 ans, séparée depuis les 6 mois de grossesse, le Papa n'a jamais voulu de cet enfant. Sauf quand il l'a vu (à 3 semaines) c'était le sien. S'en est suivi, une reprise de la vie commune (invivable) et une nouvelle séparation. JE suis partie. IL est revenu. Je n'ai pas voulu de lui pour moi, mais je voulais son père pour mon fils. Ça a été dur (j'avais toujours tout assumer seule) mais j'ai cependant accepter. Après tout c son fils ! Alors après plusieurs "je viens le chercher samedi" et de nombreux samedi à attendre son arrivée, j'ai décidé de faire les choses en règles et de saisir le JAF. (cause : plainte, harcèlement, course-poursuites, violence, menaces, effraction). Jugement en 2005. Pension, droit de visite et d'hébergement usuel. IL a pris son fils 2 fois en 24 mois. Redemande de ma part auprès du JAF. Je demande la suppression du droit de visite (il n'en use pas, pourquoi lui donner ? ). Jugement en 2007. (je travaille à mi-tps, paie un loyer, lui est fonctionnaire vivant chez sa mère). Il demande la suppression de la pension en émettant cette phrase au juge : "si elle m'enlève le droit de visite, je ne veux pas payer). J'assume pleinement, je ne veux pas de son argent, on s'en sort très bien. Résultat : droit de visite élargi (il peut venir quand il veut) et suppression de la pension. Obligation pour la mère de maintenir les liens entre le père et le fils. J'encaisse. Aujourd'hui, plus de nouvelles. Ou vit-il ? Que fait-il ? Il ne paie pas de pension. Ne jouit pas de son droit de visite. A l'autorité parentale conjointe. Et je ne maintiens rien. Je vis en couple et mon fils appelle mon ami papa. Je n'ai jamais rien imposé, bien au contraire. J'ai laissé les choses se faire naturellement. Un jour, j'expliquerai à mon fils qui est qui. Moi aussi j'ai un ressentiment envers ce père mais ce n'est pas de la haine, plutot du mépris. Si il veut voir son fils, ok. J'ai fait le deuil de mon histoire avec lui par contre je ne fais pas le deuil de "l'abandon". Comemnt peut-on ? Je n'ai pas de commentaire à faire sur vos témoignages, chacun son histoire. Je voulais juste montrer à Léna qu'elle n'est pas seule, et que dans mon cas, je laisse couler, on verra. La meilleure arme contre la méchanceté ou la bétise, c'est le silence. Enfin c mon avis perso ; Alors moi je me tais et Le jour ouil faudra, j'encaisserai encore et j'assumerai… encore. Prends juste soin de ton fils.
  Lire la suite de la discussion sur droit-finances.commentcamarche.net


278578
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Conseil pour un trentenaire destabilise - relations amoureuses

image

Je te demande ça parce que je crois que ça a son importance… Elle a 20 ans, et selon ce qu'elle est aujourd'hui, ça peut donner une idée si oui ou non elle veut une RELATION avec un homme de 30 ans. Pour moi, et par mon expérience, une jeune...Lire la suite

Bebe de 7 mois, peur de l'autisme (ne se retourne pas, babille pas)

image

Je t'apporte mon témoignage, j'étais dans le même cas que toi, alors que mon fils n'avait que 8-9mois j'ai commencé a stresser. Moi aussi je me disait que mon fils était autiste. Et pour moi j'en étais persuadé. De part ce que j'avais...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages