Histoire vécue Grossesse - Bébé > Bébé 0-2 ans > Autres      (10792 témoignages)

Préc.

Suiv.

Séparation douloureuse , j'aurer tout fait et tout donner pour lui....

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies - 04/07/11 | Mis en ligne le 15/04/12
Mail  
| 163 lectures | ratingStar_241995_1ratingStar_241995_2ratingStar_241995_3ratingStar_241995_4
Bonjour étant nouvelle sur ce forum j'expose mon histoire pour mettre enfin noir sur blanc toute ma souffrance et ainsi essayer de faire le deuil de cette relation. Mon homme et moi (je l'appelle toujours comme ça car la séparation date même pas de 1 semaine donc tout frais encore) donc mon homme est moi cela faisait 4 ans que nous étions ensembles, j'ai tout fait pour lui, quand on s'est mis ensemble peut de temps après j'ai subie une agression sexuelle, j'ai eu du mal a tournez la page mais il était présent pour moi et c'est tout ce qui comptait, j'ai refait surface de tout ça, car il me raconter tout les projets d'avenir que la vie nous offraient, j'étaie complètement en confiance, puis il y a 2 an je suis tombé enceinte, notre première séparation, il faut savoir que j'ai 26 an et que lui en as 38 , lorsque nous nous somme mis ensemble le 2 eme jour il m'avait dit qu'il ne voudrait jamais d'enfants, mais sur le moment je n'y est pas préter attention plus que ça car cela faisait que 2 jours qu'on se fréquenter et que on n'était pas encore dans une relation amoureuse. Alors y'as 2 an je tombe enceinte, je suis partager entre l'envie de le garder et l'envie d'avorter pour garder mon homme, il faut savoir aussi que je suis une femme qui aurait fait beaucoup par amour vous pourrez le constater par la suite, je décide de lui en parler, et là je me heurte à un mur (on aurait dit un homme homme sans coeur sans sentiments…) il me dit clairement c'est soit tu avortes et on continue notre relation, soit tu le garde et c'est terminée en me demandant aussi un papier ou dessus j'aurer marquer que je ne lui demanderais rien pour l'enfant… Moi totalement en dépression en plus avec les hormones c'était encore pire j'essaie de tenir tete et cela dure un mois… puis je cède je le rapelle pour lui dire que je l'aime que je peut me passer d'enfants mais pas de lui. Donc nous nous retrouvons, j'avorte, et ça a étaie une douloureuse expérience pour moi dans le sens ou quelques part ce n'était pas mon choix… puis en faisant cela je savais que je m'engager maintenant réellement avec lui a ne pas avoir d'enfants puis je l'ai accepter avec le temps… avec comme toutes femmes je pense cet espoir qu'un jour il change d'avis… On décide par la suite de s'installer ensembles, mais comme on savait que 1 an apres il devait partir en séjour pour son travail pour 2 ans, je n'ai pas osé lui demander de m'aider a financer les meubles, car je suis quand même quelqu'un de lucide et 2 ans de séparation pour le travail soit sa marche soit ça marche pas… mais on était confiant toujour sur nos projets d'avenir c'est pour cela qu'il avait fait cette demande de séjour pour avoir plus d'argent pour construire nos projets qu'ils me disait… Alors j'ai contracter un crédit pour nous meubler, tout était parfais, j'avais mon chez moi, mon homme, l'amour que demander de plus ? … rien… Mais il s'avère qu'il ne m'aider pas financièrement, normalement un couple ça doit tout partager, je n'arrivait pas à gérer mon crédit le loyer les charges et le nourrir aussi donc rebelote 2 eme crédit… je n'arrivais pas a lui demander de l'argent de peur de quoi je c'est pas peut être qu'il me quitte encore brutalement comme quand il a su que j'étaie enceinte ? … Eté dernier grand départ pour son séjour de 2 ans les séparations se font douloureusement je ne doute pas de son amour pour moi et moi je ne doute pas de l'amour que je lui porte et l'attendrais bien sagement. Pendant toute cette année tout les soir on était connecté, on s'envoyer des emails, toujours pareil a me dire qu'il m'aimait que je lui manquer… je faisait même mon devoir conjugal a distance pour le satisfaire a tout les niveaux… mais en mars le coté financier était trop lourd a porter, donc je lui et tout dit je lui et parler des crédit ke j'ai du faire car il ne m'aidait pas… il me dit pourquoi tu ne ma pas demander ?!!!! Pour moi ce n'était pas a moi de demander c'est de la logique quand un couple s'installe il partage tout… donc il a commencer a m'aider financièrement, et la date de son retour pour 1 mois de vacances se rapprocher tout aller très bien enfin ce que je croyait car il y a 4 jours alors qu'il a atterri en France je l'appel pour savoir quand il sera a la maison pour tout préparer, pour préparer cette soirée magnifique que j'avais organisé, idéalisé, pendant 1 an et il me dit écoute c'est terminée j'ai 38 an je suis fatiguée moralement et physiquement a cause des soucis d'argents… je rappelle quand même que mes soucis d'argents se sont fait à cause de lui, il ne reconnait pas ses tord et le pire c'est que hier il m'envoie un message en me disant bien froidement tu me rendras l'argent que je t'ai prêter cette année… !!!! Le comble de l'ironie car je l'ai quand même héberger nourrit logé blanchit, j'ai avorter pour lui, j'ai était distante avec ma famille et mes amies pour lui, je l'ai attendu pendant 1 an en me privant de sortie avec les copines ect… En faite je ne le comprend pas du tout, je comprend pas comment du jour au lendemain on peut faire ça a une personne qui n'as toujours voulu que son bonheur, je comprend pas pourquoi il se remet pas lui même en questions avec tout les sacrifices que j'ai fait… je me retrouve endetter de 20 mille euros pour lui … J'ai tout perdu même ma dignité.
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


241995
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Conseil pour un trentenaire destabilise - relations amoureuses

image

Je te demande ça parce que je crois que ça a son importance… Elle a 20 ans, et selon ce qu'elle est aujourd'hui, ça peut donner une idée si oui ou non elle veut une RELATION avec un homme de 30 ans. Pour moi, et par mon expérience, une jeune...Lire la suite

Bebe de 7 mois, peur de l'autisme (ne se retourne pas, babille pas)

image

Je t'apporte mon témoignage, j'étais dans le même cas que toi, alors que mon fils n'avait que 8-9mois j'ai commencé a stresser. Moi aussi je me disait que mon fils était autiste. Et pour moi j'en étais persuadé. De part ce que j'avais...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages