Histoire vécue Grossesse - Bébé > Bébé 0-2 ans > Autres      (10792 témoignages)

Préc.

Suiv.

Stop a la course aux competences

Témoignage d'internaute trouvé sur france5 - 23/06/11 | Mis en ligne le 05/04/12
Mail  
| 293 lectures | ratingStar_236983_1ratingStar_236983_2ratingStar_236983_3ratingStar_236983_4
Laissons à nos enfants le temps d'être bébé, cessons d'entrer dans le jeu de la societé d'en faire des signes savant qu'on aime exposer parceque il sait faire ça 1 jour avant la date prevu au calendrier… Ne pas sur-stimuler l'enfant comme dés tout petit, dés la naissance en fait : les pleurs ! Quand un bébé pleure, sa fameuse crise de fin de journée par exemple, nombre d'entre nous allons le voir + lui parlons + le prenons dans nos bras + le berçons + le massons même !!! Une chose à la fois le calmerait sans nule doute, apres quelques temps… mais tout ça quasi en même temps ou dans une même foulée de bonne volonté ne fait que le sur-stimuler (imaginons nous deux minutes à sa place…). Ensuite difference entre stimuler et sur-stimuler un bébé plus agé : La motricité… un enfant qui ne sait pas aller d'allonger à retourné, pourquoi le mettre en position retournée ? Les bébés qu'on assoit alors qu'il ne sait pas se mettre lui même en position assise… s'il ne sait pas encore le faire c'est qu'il n'a pas encore toutes la musculature necessaire (faite par tous ce temps passé à se retourner, à tenter d'y arriver justement) … et là la maman s'exclame " ho regarde, il sait être assis… c'est tôt non ? " oui sauf que la maman l'y a mis, pas lui ! La marche pareil, pourquoi mettre un enfant debout alors qu'il ne sait pas le faire lui même ? Pourquoi même certains trouvent necessaire de lui couper la phase 4 pattes pourtant si importante dans le developpement psychomoteur ? Sur-stimuler un enfant c'est lui demander plus que là où il en est… le suivre, l'encourager surtout dans ces somptueux moments de frustration où il n'arrive pas, lui montrer le chemin plutot que le planter devant les portes sans qu'il ne sache même comment il en est là, je trouve que c'est une saine stimulation qui apprend en outre la frustration et la tenacité, ainsi que la coordination dans l'espace à plus ou moins long terme (certain neuro parlent de tous les souci "dys" comme liés plus ou moins aux surstimulation… je ne trouve plus le lien, desolée) … Voilà en mon sens la surstimulation… c'est oublier de s'arreter pour observer et comprendre le bébé dans ce qu'il est pour en faire ce qu'on voudrait qu'il soit. Si on prend le temps de l'observer et comprendre ses signes, on admet vite qu'un bébé sait tres bien et parfois mieux que nous, ce qui est bon ou non pour lui. * Mon histoire : > mon fils a fait ses nuits à… pas encore toutes à 48 mois (bon il est suivi hein ) , ma fille à 1 semaine de vie dormait 12h d'affilée (mes seins ne l'en remerciaient pas d'ailleur ). > mon fils à marché à 12 mois, ma fille 18 mois… > mon fils a prononcé sa 1ere syllabe à 24 mois (hé oui ! ) , ma fille à moins de 12 mois. > mon fils a été propre urine à 24 mois, selles+ urines à 36 mois, de jour… la nuit 48 mois ; ma fille nuit et jours entre 18 et 24 mois… J'ai subi des pressions sociale parceque je ne voulais pas faire rentrer l'un ou l'autre dans les cases comme on dit, et surtout, ne m'offusquais pas quand mon fils (pour le coup) n'en faisait pas autant que truc ou machin… Je travaillais pour ma fille, donc ass mat et grands parents… elle a été sur stimulée contre ma volonté, aujourd'hui elle manque de confiance en elle, en son corps… J'ai pris un cp pour mon fils et l'ai suivi dans son developpement dans ce que je crois juste… aujourd'hui il a pleine confiance en lui la maitrise de son corps et sa force affolent même ses instit, docteurs entourage etc (positivement hein) … Je suis tres fieres de chacun de mes loulous et fait en sorte d'aider chacun dans sa propre histoire, ma fille dans sa confiance en elle et son manque cruel de tenacité (elle abandonne vite quand c'est dur ou qu'elle n'arrive pas) , mon fils dans sa precocité et sur dynamisme debordant (pas hyperactif car sa tenacité fait qu'il se concentre le temps qu'il faut pour arriver à ce qu'il veut) … Je ne juge pas, je donne mon avis perso sur une question donnée, mon experience…
  Lire la suite de la discussion sur france5.fr


236983
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Conseil pour un trentenaire destabilise - relations amoureuses

image

Je te demande ça parce que je crois que ça a son importance… Elle a 20 ans, et selon ce qu'elle est aujourd'hui, ça peut donner une idée si oui ou non elle veut une RELATION avec un homme de 30 ans. Pour moi, et par mon expérience, une jeune...Lire la suite

Bebe de 7 mois, peur de l'autisme (ne se retourne pas, babille pas)

image

Je t'apporte mon témoignage, j'étais dans le même cas que toi, alors que mon fils n'avait que 8-9mois j'ai commencé a stresser. Moi aussi je me disait que mon fils était autiste. Et pour moi j'en étais persuadé. De part ce que j'avais...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages