Histoire vécue Grossesse - Bébé > Bébé 0-2 ans > Autres      (10792 témoignages)

Préc.

Suiv.

Tout à commencer 6 mois après mon accouchement.

Témoignage d'internaute trouvé sur e-sante
Mail  
| 266 lectures | ratingStar_276146_1ratingStar_276146_2ratingStar_276146_3ratingStar_276146_4
Bonjour à tous. Je vie avec les crises d'anxiété depuis 10 ans maintenant. Tout à commencer 6 mois après mon accouchement. J'ai commencé à avoir tous les symptômes mais après un examen sanguin, on n'a découvert que je faisait une hypertyroidie. Ça l'a durer 9 mois au lieu de 3 à 4 mois comme l'endocrinologue m'avait dit. Les symptômes sont semblables au crise d'anxiété donc je pense que mon cerveau a enregistré la peur d'avoir peur à cause de se dérèglement de ma glande. Depuis, je me bat contre cette angoisse. J'ai un examen sanguin à tout les ans pour ma glande et tout est ok. Mon cerveau émotionnel est débalancer et c'est à moi seul de lui dire qu'il n'y a pas de danger. J'ai lu le livre Guérir, et ça m'a beaucoup aidé à comprendre le fonctionnement de nos 2 cerveaux… Donc à comprendre les crises que je vis. Je comprends les gens qui ne veulent pas prendre AD. J'étais comme eu avant. Mais il y a un temps que tu veux revivre normalement et je me suis dis, je vais essayé. Je commence m'a 3e épisode avec les AD en 10 ans. Le premier mois est pénible mais une fois cela passé, tu vois la lumière au bout du tunnel. Quand je les arrête, je suis en moyenne 1 an à être bien et sans crise. Et ensuite, ça recommence… J'ai une compagnie, un mari, un garçon. Je fais du camping et de la motoneige, du traineau à chien et c'est grâce au AD. Peut-être que sans eu je ne ferais rien de tout cela. Il n'y a pas personne à part mon mari qui est au courant et pour moi, c'est ok. Cela me force à faire tout et me donne des défis pour me pousser et ne pas entrer dans le cercle vicieux de l'agoraphobie. Même si on prend des médicaments, on doit pousser et encore pousser pour vaincre se débalancement du cerveau. Comme on dit, jamais 2 sans 3 et je suis à 3 mais il y a une chose de bien, c'est que j'ai trouvé le pourquoi… et pour moi c'est une grandre victoire… Chacun se doit de trouver la raison de ses crises. Tu ne peux pas devenir accro aux AD mais tu peux le devenir avec du xanax par exemple. Pas de sevrage. L'arrêt se fait sans difficulté mais pour un anxio fort, j'aime mieux pas y penser. Je prend du Paxil 30mg. Et très rarement je prend un anxio faible pour me relaxer, xérax 10mg. Personnellement, j'aime mieux vivre avec médicament que de ne pas vivre du tout sans médicament. Chacun son choix. Bonne chance.
  Lire la suite de la discussion sur e-sante.fr


276146
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Conseil pour un trentenaire destabilise - relations amoureuses

image

Je te demande ça parce que je crois que ça a son importance… Elle a 20 ans, et selon ce qu'elle est aujourd'hui, ça peut donner une idée si oui ou non elle veut une RELATION avec un homme de 30 ans. Pour moi, et par mon expérience, une jeune...Lire la suite

Bebe de 7 mois, peur de l'autisme (ne se retourne pas, babille pas)

image

Je t'apporte mon témoignage, j'étais dans le même cas que toi, alors que mon fils n'avait que 8-9mois j'ai commencé a stresser. Moi aussi je me disait que mon fils était autiste. Et pour moi j'en étais persuadé. De part ce que j'avais...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages