Histoire vécue Grossesse - Bébé > Bébé 0-2 ans > Autres      (10792 témoignages)

Préc.

Suiv.

Trichotillomanie : mon cauchemar

Témoignage d'internaute trouvé sur sante-medecine-ccm - 14/01/12 | Mis en ligne le 06/04/12
Mail  
| 394 lectures | ratingStar_237828_1ratingStar_237828_2ratingStar_237828_3ratingStar_237828_4
Bonjour, Lilii4. J'ai moi aussi traversé une longue période où je m'arrachais les cheveux, ça a commencé à l'âge de 11 ans, une période difficile où j'ai eu beaucoup de déceptions et mes parents aussi dans leur entourage. A 39 ans je ne touche plus un seul cheveu depuis 10 ans sans aller voir de medecin ni consulter mais j'avais de très beaux cheveux, et ma motivation à retrouver ma chevelure a été très forte mais un événement déclencheur m'a aidé. Il y a eu des périodes avant où j'avais réussi à rester plusieurs semaines sans m'arracher un seul cheveu et je savais donc que j'étais capable de ça mais souvent au bout de trois mois je rechutais. Et il y a 11 ans j'ai été confrontée à une collègue qui avait de gros problèmes dans sa vie et qui elle aussi était devenue trichotillomane et le fait de voir l'évolution de ses plaques sur le crâne ça m'a fait un électrochoc ! Et là ça a été terminé et je suis devenue hyperactive, j'essayais d'occuper mes mains le plus possible à des choses utiles et au fur et a mesure de la repousse, j'allais tous les mois chez le coiffeur ça m'a beaucoup aidé, je comptais les jours, les mois et enfin les années ! Tous les jours, je regardais mes petits cheveux qui repoussaient et j'imaginais la taille qui pourraient faire trois mois plus tard et ça m'a bien aidé. Je sais que c'est très difficile, j'ai eu une vie professionnelle accaparente pendant longtemps et beaucoup de satisfaction à ce niveau-là et une vie sociale enrichissante et ça m'a vraiment sauvé et à cette période tout me souriait donc c'était plus facile, la plupart de mes amis ne le sait pas mais ils m'ont tellement apporté que ça m'a empêché de replonger. Je sais que c'est quelque chose de tenace, il y a quelques temps j'ai eu de gros problèmes familiaux et 10 ans après j'ai fait des rêves dans lesquels je m'arrachais les cheveux et ça me réveillait mais je sais que je ne recommencerai pas. Courage en tout cas ce n'est pas irrémédiable mais c'est beaucoup d'énergie à consacrer à inhiber ce comportement, trouver d'autres façons de vivre c'est très dur ! Je veux quand même témoigner de ce parcours, c'est possible de sortir de tout ça il faut se fixer des objectifs à court terme et voir tout ce que l'on a à gagner, ne pas se cacher ne pas tricher, c'est tellement libérateur !
  Lire la suite de la discussion sur sante-medecine.commentcamarche.net


237828
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Conseil pour un trentenaire destabilise - relations amoureuses

image

Je te demande ça parce que je crois que ça a son importance… Elle a 20 ans, et selon ce qu'elle est aujourd'hui, ça peut donner une idée si oui ou non elle veut une RELATION avec un homme de 30 ans. Pour moi, et par mon expérience, une jeune...Lire la suite

Bebe de 7 mois, peur de l'autisme (ne se retourne pas, babille pas)

image

Je t'apporte mon témoignage, j'étais dans le même cas que toi, alors que mon fils n'avait que 8-9mois j'ai commencé a stresser. Moi aussi je me disait que mon fils était autiste. Et pour moi j'en étais persuadé. De part ce que j'avais...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages