Histoire vécue Grossesse - Bébé > Bébé 0-2 ans > Autres      (10792 témoignages)

Préc.

Suiv.

Un manipulateur peut il changer ???

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies
Mail  
| 289 lectures | ratingStar_260992_1ratingStar_260992_2ratingStar_260992_3ratingStar_260992_4
Bonjour, Mon histoire a été écrite en son temps sur ce site, car elle fut source de douleurs intenses. Tombée amoureuse d'un homme, dont je ne fut la maitresse qu'un temps … qui avait déjà eu 2 maitresses en 5 ans … Qui trompaitdonc sa femme, depuis la naissance du 2ème. A partir de cette date, c'était l'enfer à sa maison … 1ère séparation (il l'a mise dehors) , est allé vers sa maitresse. Ils se sont remis ensembles après, il a jeté sa maitresse de l'époque.. Bref sa femme, en 2 ans est partie 3 fois … Je me suis mise avec lui quand ils se sont quittés la 2ème fois. Tout allait bien, mais on se cachait vis à vis des enfants. Et puis 3 mois après, il m'a jetée du jour au lendemain. Il s'est remis 1 mois après avec son ex, puis est revenu définitivement vers moi en septembre. Globalement, ça s'est très mal passé : - on est allé beaucoup trop vite pour tout le monde : lui, moi, l'ex, les enfants … - lui, en fait était un égoiste fini : je crois qu'il n'a jamais aimé aucun de ces femmes : la mère de ses enfants, sa maitresse, moi : nous étions des "choses" dont il disposait : il fallait que nous soyons les bobonnes à la maison, les mères de famille … , un menteur fini : plutôt que d'assumer, toujours à mentir, àfuir .. - je n'ai jamais eu de place dans cette vie : tout allait bien si j'allais dans son sens, dès que j'osais avoir des envies, des règles, ça donnait lieu à des enguelades terribles (car j'ai mon caractère). - j'ai eu l'ex sur mon dos, ses parents qui nous ont traité de tout, et son fils qui voulait qu'on se sépare. Au début que nous deux ça allait bien, tout ce petit monde nous mettait la pression sans cesse : dès que je disais un truc aux enfants, dès que je voulais instaurer qqchose… son fils faisait du chantage affectif avec son père et jouait à tout raonter pour mieux que son père se fasse pourir.. Ses parents ne nos ont pas parlé pdt 8 mois, il en souffrait énormément … et petit à petit, il a pris le parti de son fils … - au lieu d'essayer de faire des efforts, il a repris contact avec son ex-maitresse qui l'a une fois de plus mené en bâteau (elle promet qu'elle quittera son mec si lui me quitte …) : cela fait 10 ans qu'elle le relance tous les 6 mois et lui il accort comme un toutou … Bref mi-juillet, il m'a mise à la porte : sans logement, sans rien, sans aucun tact, devant les enfants … il m'a pourrit la vie, est allé déblatéré sur moi à tous nos amis .. Et est aprti à fond à draguer son ex. Moi j'ai sruvecu, pris un appart, essayé de sortir la tête de l'eau. Début septembre, un hasard a voulu que cette maitresse me parle … et en disant de beaux discours "je suis bien avec mon mec, lui il me harcèle, je ne veux rien de lui … " : il lui en a voulu à mort de m'avoir dit ça, elle qui lui disait des 'je t'aime' depuis 2 mois … Et là … patratrac ! Depuis monsieur a eu un grand coup de massue dans la tronche. Il a fait une depression. 4 mois après, il ne va toujours pas bien … Il va voir un psy (lui qui n'a pas du tout le caractère à ça). Et voilà où la bas blesse : peut on réellement changer après avoir fait tout ça ? Il a repris contact avec moi, car je l'ai aidé quand il était plus bas que terre (je sais j'aurais du le laisser dans sa mouise, mais je suis pas comme ça). Depuis, je suis aussi ambigue car, je réponds à ses appels … Je lui ai toujours dit qu'il n'y aurait plus jamais rien : il a mis un peu de temps, mais il l'a compris : il le sait. Des jours il a de bonnes résolutions "je ne t'appelerai plus, il le faut pour que j'avance : tu ne veux plus de moi et je n'avancerai jamais si je te vois " et 3 jours après il craque, il m'appelle en pleurs 'je suis malehureux" Il a dit à tout le monde qu'il avait mal agi, il a dit toutes ses attitudes, le gros naze qu'il avait été avec moi (lui qui pourtant est très très fier). Il est seul depuis 6 mois, sans avoir fait l'amour (alors que il aurait pu se "taper" des gonzesses facilement et alors que malheureusement ces collègues qui sotn loin d''être fin l'incitent à faire ça …) , alors qu'il n'est jamais resté seul de toute sa vie : utilisant justement les nanas pour passer de l'une à l'autre .. Est ce parc qu'il 'a personne sous la main ? Il dit qu'il en a pas envie, qu'il pense qu'à moi.. Il commence à reprendre son fils (qui avait eu le droit de tout faire) … sans se sentir coupable. Il a fait un trait sur cette ancienne maîtresse en reconnaissant qu'elle lui "hante" sa vie depuis 10 ans : qu'elle est toujours là en fond d'écran, qu'il a toujours pensé à elle … et n'a jamais voulu ouvrir les yeux sur le fait qu'elle est instable, menteuse, qu'elle a plusieurs mecs à la fois et que jamais depuis 10 ans, elle n'a quitté quelqu'un pour lui finalement … il a avoué ça, et a tiré un trait sur elle aujourd"hui, du jour au lendemain sans avoir le moindre remord : est ce possible ? Il commence à tenir tête à son ex (qui était méchante, ça je peux le comprendre vu ce qu'il lui a fait subir, mais qui est aussi d'un caractère de merde : aimée par personne car elle ne sait que critiquer … aujourd'hui 6 mois après, alors que je vis plus avec son ex, elle est encore capable de me traiter de grognasse devant les enfants …). Je suis obligée de le voir via le travail … pas tous les jours mais de temps en temps 1 fois par semaine à peu près … Il me dit qu'il commence à comprendre ce que c'est que l'amour, la vie à deux, qu'il souffre atrocement, qu'il serait prêt à me faire un enfant (il 'lavait dit en septembre dernier aussi, puis 3 mois après il voulait plus … il avait dit qu'on prendrait sa maison à 2 … 3 mois après ça tenait plus …). Et j'arrive pas à avancer … Ma psy me dit qu'elle a du mal à croire qu'il change … que même aller voir un psy peut faire partie d'une manipulation .. Il est réellement malheureux ; ça c'est sur. Et moi, alors qu'il m'a fait tout ce mal depuis 2 ans, je suis en train de "replonger" 6 mois après, en me disant que peut-être ça y est il a eu le déclic … Et là je me dis "tout va bien, parce que tu n'es pas à lui, tout comme ça allait bien quand tu vivais encore dans ton appart : tout a basculé le jour où je suis venue vivre chez lui … et que je suis devenue officiellement "sa" femme … Tout va bien car tu le vois en tout bien tout honneur au boulot … mais qu'est ce qu'il pourra face à la méchanceté de son ex ? Face à son fils qui est heureux d'avoir son papa que pour lui et qui serait prêt à recommencer son jeu.. Et lui est ce qu'il saura ne plus considérer la femme avec qui il vit comme la bobonne de service ? Comme la poupée barbie qu'on montre ? Saura t'il faire des efforts quand moi je voudrais faire ça ? Quand moi je n'irais pas dans son sens ? Aujourd'hui il dit qu'il essaie d'évoluer pour ne plus refaire ça .. Mais dans ses réactions, je vois qu'il ait des efforts, mais que des réflexes restent … qu'est ce qui prouve que ce n'est pas une manipulation ? Aujourd'hui il est adorable, et je ne peux m'empe^cher d'epenser "tu as essuyé tous les platres pour la suivante" Je n'arrive pas à me dire que je n'étais pas heureuse, pas épanouie avec ce mec … et que ça, ça peut pas changer. Vous en pensez quoi ?
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


260992
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Conseil pour un trentenaire destabilise - relations amoureuses

image

Je te demande ça parce que je crois que ça a son importance… Elle a 20 ans, et selon ce qu'elle est aujourd'hui, ça peut donner une idée si oui ou non elle veut une RELATION avec un homme de 30 ans. Pour moi, et par mon expérience, une jeune...Lire la suite

Bebe de 7 mois, peur de l'autisme (ne se retourne pas, babille pas)

image

Je t'apporte mon témoignage, j'étais dans le même cas que toi, alors que mon fils n'avait que 8-9mois j'ai commencé a stresser. Moi aussi je me disait que mon fils était autiste. Et pour moi j'en étais persuadé. De part ce que j'avais...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages