Histoire vécue Grossesse - Bébé > Bébé 0-2 ans > Sommeil      (1976 témoignages)

Préc.

Suiv.

Je suis a bout !!!!

Témoignage d'internaute trouvé sur france5 - 11/10/11 | Mis en ligne le 15/04/12
Mail  
| 292 lectures | ratingStar_241811_1ratingStar_241811_2ratingStar_241811_3ratingStar_241811_4
Bonsoir, c'est la première fois que je viens sur un forum, je cherchais justement ce type de sujet… parce que moi aussi, tout pareil, au bout du rouleau, au fond de la marmite, en mode burn out depuis quelques semaines. J'ai une grande fille de 7 ans 1/2 et une poupette de bientôt 10 mois. Je fais style "j'ai tout arrêté pour m'occuper de ma famille", c'est à moitié vrai… du coup à moitié faux… à vrai dire, en suivant l'homme, j'ai laché mon boulot (qui n'avait pas d'avenir) dans l'espoir de devenir une formidable mère au foyer, c'était pour fifille n°1, bilan, une dépression du post partum pas traîtée, transformée en dépression tout court. J'ai repris le travail lorsqu'elle avait 10 mois, et ce jusqu'à ses 2 ans 1/2, ensuite on a construit notre maison, donc gestion des travaux (on a tout fait nous mêmes) , mais bon en même temps j'étais sous anti dépresseurs et tout le bazar, donc je dormais beaucoup (à part ça, des fois je suis un boulet). Ensuite j'ai retrouvé un travail, formidable, en horaires scolaires, donc dispo pour fifille (entre nous ce n'est pas la gratitude qui l'étouffe à celle là mais bon passons) , et bébé n°2 est arrivée, elle est merveilleuse, c'est un soleil, elle est ultra dynamique, super ouverte à la communication, elle veut avancer et vite quoi. Entre temps mon contrat a pris fin, donc je ressors du placard mon discours "ouéééé je veux profiter de mon bébé, et ensuite je reprendrai des recherches, blabla… " Bon c'est vrai que je ne me serais pas sentie de la confier toute petite. Mais làààààààà… Depuis quelques semaines, je ne peux plus, mais d'une force ! La grande qui me pourrit la vie depuis environs 3 ans, la petite qui marche à 4 pattes et qui dévore tout ce qui passe à portée de ses menottes dodues, donc il faut la suivre à la trace (de bave). J'ai donc des journées pourries qui se suivent et se ressemblent horriblement… Et maintenant j'ai une merdouille côté gynéco. Moi je m'étais réinscrite au pôle emploi pleine de patate, du coup il faut que je me fasse hospitaliser le 14 novembre prochain, en attendant, je n'ai qu'à serrer les dents et continuer à batailler avec mes poupettes. Entendons nous bien, mes filles c'est ma vie, je les trouve merveilleuses, vraiment, elles sont très différentes l'une de l'autre mais elles sont fantastiques, je crois qu'on a du bol d'avoir eu ces enfants là. J'ai aussi un homme qui, dès son arrivée à la maison, brandit l'aspiro, dégaine le panier à linge sale, le bavoir, jongle avec les couches, attention, mon homme c'est du très haut niveau… et malgré tout ça, je craque, mais d'une force, je pleure comme une môme pour un oui ou pour un nom (mais si ça se trouve c'est mes hormones de ma merdouille gynéco). Je me surprends à penser "ben tiens, je vais me casser, hop, je laisse tout en plan, je m'en vais, voilà". Comme ça. Faire quoi ? Aucune idée. Aller où ? Certainement pas chez les copines qui ont aussi des mômes qui ont en plus le gros défaut de ne pas être les miens. Donc pas de destination. Pas de blé pour prendre un avion et me barrer aux maldives copiner avec des gens célèbres en buvant des pots sur des terrasses en bois qui doivent couter très cher. Donc oui, il faut reprendre le travail. Ceci dit moi je suis dans le trou de balle du monde, hormis l'agro alimentaire (éviscerer des canards ou castrer le maïs, si si c'est un métier) , l'aide à la personne (oui mais moi je n'ai pas envie d'aider tous les styles de personnes, question de vocation) , ben rien, pas de boulot, quand à faire garder poupinette… ah ah ah ! Pas la peine d'entrer dans les détails… toute façon on n'a pas assez de blé alors… mes parents sont loin, les copines sont justement mes copines, et pas des nounous, elles me dépannent super gentiment, mais bon c'est pas une solution… Bon voilà quoi, c'était boubougnette en direct du fond de son seau, noyée dans ses larmes et son désespoir, ouiiiiiiiin. PS : hein que j'ai fait avancer le débat, hein ? PS2 : bon ok j'ai un peu vidé mon sac… ben ça m'a fait du bien quoi. Merci à celles qui m'ont lue jusqu'au bout, pffiou, fallait en vouloir !
  Lire la suite de la discussion sur france5.fr


241811
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Garde exclusive pour un papa d' une petite d'un an! - droit de la famille

image

Bonjour à tous, Je viens aujourd'hui vous parler de mon homme ! Voila mon récit risque d'être un peu long ! Mon homme s 'est séparer de son ex compagne avec qui il a eu une petite puce, qui a aujourd'hui 13 mois ! J'arrête tout de suite les...Lire la suite

Experience fusion avec l'univers - developpement personnel

image

Bonjour, J'ai vécu une expérience de fusion totale avec l'univers il y a 2 ans, où la sagesse et l'amour était infinie, je vivait l'infinie et le palpais en moi… Dans cette état j'ai perçu que le mental (cerveau) de l'être humain était un...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages