Histoire vécue Grossesse - Bébé > Bébé 0-2 ans > Sommeil      (1976 témoignages)

Préc.

Suiv.

Ma fille a du mal à s'endormir

Témoignage d'internaute trouvé sur doctissimo 28 ans
Mail  
| 644 lectures | ratingStar_149243_1ratingStar_149243_2ratingStar_149243_3ratingStar_149243_4

Ma fille a un sommeil très perturbé depuis toujours. Mon couple étant à la dérive et apparement la cause est ma relation avec ma fille et surtout la manière dont j'accompagne son sommeil. Donc je viens chercher ici des solutions, si quelqu'un peut me conseiller, car je tente à parvenir à rendre ma fille plus autonome dans son sommeil et ainsi peut-être sauver mon couple.Bon je fais le gros résumé de ma vie avec elle, si jamais des détails pouvaient avoir leur importance sur son comportement actuel. Voilà, j'ai eu une grossesse très angoissante, décollement de l'oeuf, risque de FC, angoisse tout au long de ma grossesse de la perdre. Puis j'ai eu un déclenchement car ma fille dépassait le terme et que le placenta et le liquide n'étaient pas satisfaisant pour la laisser plus longtemps. Donc déclenchement à J 3 et naissance à J 4. Très douloureux à supporter, rien ne calmait, j'ai dû demander vite la péridurale car ma fille appuyait tellement, mais sur l'intérieur (bref, on avait du mal à sentir le col sous la pression de sa tête par-dessus). Mais ma puce ne supportait pas les contractions trop fortes, le rythme baissait de trop, la sage-femme était stressée et forcément moi aussi. J'ai commencé à pousser le col n'était même pas ouvert complètement malgré la manipulation pour activer la chose. La péri n'agissait plus pour que je puisse agir efficacement (je pouvais d'ailleurs bouger à mon aise sur la table sans problème). Mais j'ai eu peur de la perdre tout le long. Ils se sont retrouvés nombreux autour de moi, tous stressés. Quand ils sont allés chercher le médecin pour aider, j'ai eu tellement peur, que j'ai poussé fort en me redressant et la puce a fini par sortir, sans pleurs. Je l'ai vu, touché, caliné et J'ai demandé qu'on s'en occupe (dans mon optique de stress, je croyais que si elle ne pleurait pas c'est qu'elle était encombrée. Pour rien arranger aux choses, hémorragie (perte de près d'1l de sang). Mon mari qui s'est senti mal (malaise). Après, je me suis sentie hyper fusionnelle avec elle. Je la gardais près de moi et réagissais à la moindre chose malgré la fatigue et ma difficulté à me mouvoir surtout les 2 premiers jours tellement j'étais faible à cause de l'hémorragie et le reste.Donc gros stress de la perdre à l'accouchement, ce qui a bien-sûr joué sur mon besoin de la couver.Je la surveillais, même le temps d'aller aux WC, n'allait sous la douche que quand quelqu'un de mon entourage était là pour veiller sur elle. Tétée dès qu'elle commençais à cherhcer dans son lit, mouvement de succion.Bref, au retour, j'étais bien seule avec ma puce (mari accaparé professionnellement) , étant loin de ma famille et amis j'ai géré seule mes départs en tant que maman, stressant à la moindre fièvre, cherchant à tout prix à trouver une solution quand elle avait des coliques et pleurait. Et cela a perduré : peur de la msn, peur qu'elle se fasse mal, peur de la mettre dans des situations mal à l'aise (trop de monde, elle appeurée par exemple) … Bref, j'ai enveloppé ma fille dans du coton et veillant à son bien-être total à tout moment. Sans pour autant répondre à tout non plus (ce n'est pas encore l'enfant roi) , d'où le fait que je dise beaucoup non, la gronde… etc… quand il y a besoin. Bref, elle est couvée, mais je ne suis pas laxiste sur son comportement pour autant. Mais bon, c'est trop aux yeux de tout le monde (d'où aussi tension dans mon couple) , même si pour moi j'ai l'impression que c'est normal. J'ai toujours peur de la perdre, qu'elle soit pas bien, malheureuse, perturbée… etc… Que je passe mon bonheur après le sien. Je veille d'abord à elle avant moi. Je sais que ce n'est pas normal, mais j'ai du mal à faire confiance pour ma fille et à être "cool" en la laissant prendre des risques.J'ai commencé à lui donner la tétine car elle cherchait toujours à téter, son poing, pendue au sein juste par plaisir de téter (et ça pouvait durer) … et ça la calmait aussi quand elle avait ses coliques, elle s'exitait sur sa tétine et ça l'apaisait.Mais depuis qu'elle n'a plus de coliques, depuis donc ses 3 mois environ, la tétine n'est qu'un accessoire de dodo. Elle reste dans le lit (ou la suit dans la poussette ou voiture pour qu'elle dorme). Bref, elle ne reste pas la journée avec.Elle a dormi avec moi sur son petit matelas (cocconababy) pendant des mois. Comme elle se réveillait au départ plusieurs fois pour téter. MAis bon, elle a pris beaucoup en sortant de la maternité (poids) et arrivée à la maison, elle grossissait à peine. J'avais un REF ce qui la genait pour téter. Souvent elle rejettait mon sein, s'étranglait… bref, la tétine l'aidait à s'apaiser ce qu'elle n'arrivait pas à faire au sein. Elle n'a plus pris de plaisir d'ailleurs à y rester ou à réclamer.Ma fille, à part coliques, ne pleurait jamais. Au départ, bébé, elle s'endormait au sein. Puis après, en grandissant, je restais près d'elle et elle finissait par s'endormir vite. Puis à un moment, rien à faire, elle ne trouvait plus le sommeil. Donc, un jour je l'ai bercé et miracle, elle s'est bien endormie tétine à la bouche et doudou contre elle (elle l'agrippe pour dormir). Donc au final, je me suis retrouvée à lui donner la tétée pour la calmer et la nourrir (elle prend beaucoup le soir) , puis calin contre moi le temps du rot tout en chantant des berceuses. D'ailleurs elle ouvre la bouche après la tétée pour trouver la tututte. Puis dès qu'elle a fait son rot, ou peu de temps après, je la prend dans mes bras en la berçant et dès que j'arrive à la même berceuse (elle sait que c'est l'heure de fermer les yeux) , elle commence à s'endormir. Tétée comprise, ça prend moins de 15 minutes. Parfois 5 minutes. Dès qu'elle commence à somneler ou à dormir carrément, je la pose dans son lit, elle se met sur le côté et dort.Bref, si j'essaye de la poser dans son lit pour le dodo et si elle n'est pas déjà quasi-endormie, elle se retourne, gratte partout, s'excite et finit au bout d'un moment par s'endormir, mais c'est long et éprouvant pour moi qui reste plantée à côté et qui la retient allongée, la calme, lui dit ne ne pas bouger… ça dure. Si je pars et la laisse dans la chambre seule, elle s'agite, chouine, se redresse et va s'accrocher au bout du lit en hurlant, lâchant tout (tétine, doudou) , en grosses larmes, lèvres tremblantes, hurlement, mal à respirer et si je ne reviens pas dans les 2 minutes ça empire au point qu'elle arrive à en vomir.Bref, je me retrouve esclave de son endormissement. Elle a 14 mois et je me demande comment faire pour quelqu'un d'autre puisse l'endormir alors qu'elle ne s'endort que comme ça. Moi ça ne me dérange pas la méthode que j'utilise, puisque c'est rapide et pas contraignant, mais elle n'est pas autonome et qui à part moi peut le faire. Personne ne veut se prendre la tête. Et les seules solutions que mon mari exaspéré, ma mère ou le médecin, c'est de la laisser hurler plusieurs soirs, même si elle vomit, et qu'elle finira par s'endormir seule à force. J'en suis incapable et cherche donc des solutions plus douces. De plus, la nuit, elle est très agitée. Se met à chouiner, s'agiter, à se retourner, voir se met assise en chouinant (parfois les yeux encore fermés). J'arrive et soit je lui remets la tétine si elle la perdu (parfois elle l'a encore) , la rallonge, lui remet son doudou contre elle, lui parle doucement, pose ma main sur elle… bref, elle se rendort aussi sec, à peine intervenue qu'elle est déjà loin. Mais parfois, je fais ça toutes les heures la nuit. D'où mon obligation tous les soirs à la prendre avec moi dès que j'en ai marre, au bout de ses 6h /12 de dodo à peu près. Pas qu'elle dorme mieux avec moi, mais l'ayant à bout de bras, ben je suis moins crevée au final.Sauf, que mon mari ne supporte plus cela, ça nuit à notre vie de couple comme il dit et en gros je devrais la laisser se débrouiller seule dans son lit (comme l'avis de tous). Mais bon, comme pour l'endormissement, elle finit, si je n'interviens pas vite, par vraiment se réveiller et se mettre dans tous ses états en hurlant au bout se son lit en panique (genre abandonnée). Bref, grosse galère, surtout pour la rendormir après ça et moi forcément ça me retourne de la voir ainsi.Comme je cherche à sauver mon mariage, j'ai accepté de ne plus la prendre de la nuit avec moi et de rester avec mon mari.Donc je me retrouve contrainte depuis hier soir, car contrainte de la laisser dans son lit TOUTE la nuit, à faire des milliards d'allers-retours pour pas qu'elle se réveille vraiment. Mais je suis KO. Surtout qu'en temps normal elle tient environ 10h sans téter la nuit et que là, au bout de 6h de sommeil elle avait ses 2 billes ouvertes et que grâce à une grosse tétée elle s'est rendormie sans problème. J'aurais peut-être plus patienter plus longtemps pour la rendormir, mais elle attendait en me regardant (genre c'est quand que je l'ai) et que KO au milieu de la nuit, après de multiples allers-retours, je vais à la facilité pour la rendormir : la tétée. Bref, comment la confier à garder si elle me fait toujours des nuits ainsi ? Je ne peux la laisser à personne, ce n'est pas possible. De plus, si je veux essayer de sauver mon couple en la laissant toute la nuit dans son lit, c'est moi qui ne vais pas tenir. De plus, j'essaye de la sevrer en me disant que grâce au LA elle serait sûrement plus calée et dormirait peut-être mieux, surtout que quiconque pourrait prendre le relais au cas-où, que je pourrais la laisser à garder… Mais elle déteste le LA, et impossible de lui faire boire… Au passage si vous pouvez aussi me conseiller. Car j'ai essayer le lait Gallia 2ème âge en bouteille et le lait Blédina Croissance et aucun des 2 ne passe. Bref, elle a 14 mois et elle dort mal. On dit que c'est de ma faute. Bref, je voudrais pouvoir la confier si besoin une nuit par exemple à des amis ou à mes parents sans problème. J'aimerai qu'elle soit plus facile dans son sommeil. C'est un bébé super actif. Tout le temps en mouvement, très vive. Dort 14h en moyenne par jour. 12 h la nuit. 2h de sieste environ la journée. Auparavant elle faisait en 2 fois sa sieste (une fin matinée, une début d'après-midi) , mais depuis peu, elle ne fait plus qu'une seule en début d'après-midi.Elle ne pleure jamais. Sauf si gros bobo ou grosse peur. Depuis toujours. Quelques chouinements, quand elle est pas contente, a envie de quelque chose, est frustrée… Mais ça dure 2 secondes.Seule fois où je la laisse un peu s'ennerver, c'est quand elle est intenable, chouine pour un rien, s'ennerve quand je ne la laisse pas faire. Je la met dans son parc, dans sa chambre, 2 minutes et je lui demande si elle s'est calmée, que je la reprend qu'une fois qu'elle s'est calmée, et en général, elle s'apaise, je la reprend, elle fait un gros calin et après elle est plus calme. Est-ce les événements liés à son début de vie qui l'ont rendu ainsi ? Sa proximité avec moi ? Les tensions dans mon couple depuis plusieurs mois ? Ou plus récemment le décès de son grand-frère qui l'a chamboulé comme nous, ou elle a eu un épisode très difficile où elle ne s'endormait d'épuisement à force d'hurler dans mes bras (moi qui la gardait en la berçant dans mes bras) pendant la période de la cérémonie (en octobre). Elle a été un peu chamboulée aussi par tout cela, mais ça a l'air de rentrer dans l'ordre, puisque 1 semaine après elle reprenait ses (mauvaises) habitudes. Aidez moi si vous le pouvez à trouver une solution à tout cela, car pour mon mariage, pour mon indépendance (certains soirs par exemple) , et vis à vis des réflexions des autres, il faudrait que je parvienne à rétablir cela. Ou alors ma fille est ainsi de nature et il y a rien à faire ?
  Lire la suite de la discussion sur doctissimo.fr


149243
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Garde exclusive pour un papa d' une petite d'un an! - droit de la famille

image

Bonjour à tous, Je viens aujourd'hui vous parler de mon homme ! Voila mon récit risque d'être un peu long ! Mon homme s 'est séparer de son ex compagne avec qui il a eu une petite puce, qui a aujourd'hui 13 mois ! J'arrête tout de suite les...Lire la suite

Experience fusion avec l'univers - developpement personnel

image

Bonjour, J'ai vécu une expérience de fusion totale avec l'univers il y a 2 ans, où la sagesse et l'amour était infinie, je vivait l'infinie et le palpais en moi… Dans cette état j'ai perçu que le mental (cerveau) de l'être humain était un...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages