Histoire vécue Grossesse - Bébé > Bébé 0-2 ans > Sommeil      (1976 témoignages)

Préc.

Suiv.

Texte informatif sur "le sommeil du nourrisson"

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 1164 lectures | ratingStar_29500_1ratingStar_29500_2ratingStar_29500_3ratingStar_29500_4

Depuis quelques temps, vous êtes tiraillé entre deux émotions contradictoires. Dun côté, vous êtes porté par un sentiment démerveillement sans pareil alors que de lautre, vous souffrez dune fatigue extrême. Penché sur le berceau de votre nouveau-né, vous nen finissez plus de vous attendrir devant ce petit être fragile et innocent mais votre enchantement a ses limites ! En effet, depuis larrivée de votre petit trésor, les nuits nont jamais été si courtes et vous êtes exténué. Mais quand se décidera-t-il enfin à faire ses nuits ?

Cest un fait : la première année du nourrisson en est une de bouleversements et dadaptation pour toute la famille. Ce qui ne signifie pas quil est impossible den limiter les dégâts, question de préserver votre équilibre mental ! Pour faire de la nuit une période reposante pour vous comme pour votre petit dernier, il importe dabord que vous compreniez les mécanismes qui régissent les nuits des enfants de 0 à 12 mois. Car quiconque connaît mal les caractéristiques de ce sommeil sexpose à des inquiétudes inutiles.

---Chut ! Bébé fait dodo !

Au cours des 12 premiers mois de sa vie, votre enfant fera face à dinnombrables transformations. Cest au cours de cette période quil devra, entre autres, apprendre à DORMIR SEUL. En effet, bien quil sagisse dune fonction vitale, le sommeil sapprend, au même titre que lon apprend à manger proprement. Le sommeil des nouveau-nés est dautant plus important quil permet lorganisation des circuits nerveux en plus de jouer un rôle de premier plan dans les apprentissages et la mémoire. Cest également au cours de la nuit que lhormone de croissance est libérée, permettant ainsi le bon développement physique de lenfant. Quant aux cycles de sommeil du nourrisson, dune durée de 50 minutes, ils différent légèrement de ceux de ladulte. Jusquà un an en fait, les mécanismes du sommeil, de lendormissement et du réveil de lenfant sont complexes et changeants.

Un nouveau-né dort en moyenne 18 heures par jour, rarement plus de deux ou trois heures daffilée. Entre chaque période, bébé pleure, sagite et mange, avant de trouver à nouveau le sommeil. Contrairement à ladulte, le nourrisson plonge dabord dans un sommeil agité. Pendant cette période, il bouge ses membres et fait toutes sortes de mimiques, allant du sourire aux anges à la grimace de douleur ou de dégoût. Il peut même arriver quil ouvre les yeux, mais soyez sans crainte, il est tout simplement au pays des rêves ! Ce nest quaprès cette période mouvementée quil pourra plonger dans un sommeil calme et profond qui demeure toutefois bien fragile.

---La nuit, cest fait pour dormir !

Si vous avez parfois limpression que votre nouveau-né prend le jour pour la nuit et vice-versa, eh bien vous navez pas tout à fait tort ! En fait, il serait plus juste de dire que pour le bébé de moins de trois mois, il ny a pas de jour ni de nuit. Lenfant saccorde au rythme de son horloge interne qui compte 25 heures ! Vers lâge de trois mois, bébé se synchronisera peu à peu sur notre rythme circadien de 24 heures. Lorsquil sera adapté à ce cycle, vous pouvez espérer le voir faire ses nuits environ quatre à six semaines plus tard, ce qui veut dire quil sera capable de dormir quelque six heures consécutives sans interruption. Il faut dire quau-delà de trois mois, le besoin physique dêtre nourri la nuit sestompe peu à peu, ce qui devrait vous permettre de reprendre graduellement votre souffle !

De façon générale, les pédiatres sentendent pour dire quentre cinq et huit mois, votre enfant devrait connaître des nuits relativement calmes et sans grands remous ce qui ne veut malheureusement pas dire que tous les problèmes sont derrière vous ! Vers le huitième mois, les choses se compliquent légèrement parce que bébé commence à sattacher sérieusement à ses parents. À cet âge, il craint de ne plus jamais vous revoir dès que vous vous éloignez de lui. Se coucher signifie donc se séparer de maman et papa, et perdre lamour, la tendresse et lamusement qui lui sont si chers. Si vous êtes séparés de votre poupon toute la journée et que vous ne disposez que dune heure ou deux pour vous en occuper en soirée, il est probable que lheure du dodo soit perçue par votre enfant comme une façon de se débarrasser de lui même si cette pensée ne vous a jamais, au grand jamais, traversé lesprit.

Le temps de sommeil.

Nouveau-né : 18 à 20 heures.

1 à 3 mois : 18 à 19 heures.

4 à 5 mois : 16 à 17 heures.

6 à 8 mois : 15 à 16 heures.

9 à 12 mois : 14 à 15 heures.

---Un petit coup de pouce à la nature.

Tout ça, cest en théorie. Sauf quen pratique, les bébés ne sont pas réglés comme des horloges ! Dabord parce quil ny a pas deux bébés identiques, ça vous le saviez déjà, mais aussi parce quà partir de trois mois, les circonstances extérieures influencent grandement le sommeil de lenfant. Afin que lapprentissage du sommeil se fasse en douceur, bébé a besoin dun petit coup de pouce.

Pour laider à DINSTINGUER LA NUIT DU JOUR, vous devez établir une nette différence entre les deux périodes. Pour y parvenir, il est fortement recommandé de laisser bébé faire ses siestes dans un lieu éclairé, pendant que vous continuez à vaquer à vos occupations. Il shabituera ainsi à dormir avec les bruits ambiants et peu à peu, il comprendra la différence entre les dodos de jour et ceux de nuit. Pour accentuer davantage cette différence, assurez-vous que la chambre à coucher de votre enfant soit plongée dans une obscurité quasi parfaite au moment daller au lit pour la nuit en ne laissant quune veilleuse allumée. Aussi, évitez dans la mesure du possible de faire beaucoup de bruit autour de lui à ce moment. Avec le temps, silence et noirceur deviendront pour lui synonymes de long dodo.

Après les quatre premiers mois, un bébé en bonne santé ne devrait plus ressentir le besoin dêtre nourri au cours de la nuit. Il est en effet devenu assez fort physiquement pour dormir comme un grand ce qui ne lempêchera pas de vous faire passer encore quelques nuits blanches ! Pour vous encourager, sachez quon évalue à 84% la proportion de nourrisson de six mois qui dorment chaque nuit jusquà 10 ou 12 heures daffilée.

Lorsque bébé vous réclame en pleine nuit, cest tout simplement parce quil na pas encore appris à se rendormir seul. LIMITEZ DONC AU MAXIMUM LE TEMPS PASSÉ AVEC LUI DANS CES MOMENTS, et contentez-vous de le rassurer dune voix calme et tendre. Ne le sortez de son lit QUE si vous y êtes obligé, pour le changer de couche par exemple, et évitez douvrir complètement la lumière et de trop lui parler. Gardez toujours en tête quIL NE DOIT RETIRER AUCUN BÉNÉFICE À VOUS RÉVEILLER (bénéfices= les garder dans nos bras) en pleine nuit ! Avec le temps, vous devriez être en mesure de rassurer votre enfant depuis votre chambre, et le seul son de votre voix devrait suffire à le réconforter. Et surtout, NE VOUS PRÉCIPITEZ PAS AU PREMIER APPEL : votre enfant pourrait croire que sa chambre à coucher est un lieu dangereux où il pourrait lui arriver malheur. Noubliez jamais que votre calme (ou votre inquiétude, cest selon) est ressenti de façon accrue par votre poupon.

Réunir les conditions gagnantes.

Afin de vous simplifier la vie, voici quelques pistes pour rendre vos nuits encore plus douces.

-Un lit pour la nuit.

-Veillez à ne pas offrir à votre nouveau-né des conditions dendormissement quil ne retrouvera pas lorsquil se réveillera seul dans son lit au milieu de la nuit. Par exemple, si bébé sendort tous les soirs dans vos bras, il aura de la difficulté à se rendormir tout seul. À moins que votre patience nait aucune limite, il est préférable dapprendre à votre enfant à trouver le sommeil par lui-même.

-Une routine quotidienne.

Observez, dans la mesure du possible, un rythme de vie régulier. Manger à heures fixes et aller au lit chaque soir à la même heure aidera bébé à synchroniser son horloge biologique avec le jour et la nuit.

-Sur le dos le dodo !

La position du sommeil a longtemps été objet de polémique, mais il semble que les pédiatres aient fini par sentendre. Couchez votre bébé sur le dos, sur une surface ferme et plate. Vous navez besoin daucun dispositif spécial. Le nourrisson ne court pas plus de risque de sétouffer sil dort sur le dos. Dans certains cas, cependant, létat de santé de lenfant peut exiger quil dorme sur le ventre. Discutez des besoins particuliers de votre bébé avec votre médecin. Lorsque le bébé ne dort pas et quil est sous surveillance, il a besoin dêtre sur le ventre pour de courtes périodes ; cela favorise son développement et évite la formation de zones plates sur la partie arrière de la tête. Si votre bébé est capable de se retourner sur le ventre tout seul, il nest pas nécessaire de le forcer à dormir sur le dos. Évitez les matelas et oreillers mous, les douillettes, les jouets en peluche et les bordures de protection dans le lit de bébé, car ils peuvent gêner la circulation dair autour de son visage.

-Une chambre bien pensée.

Le lit de votre nourrisson doit être choisi avec soin. Privilégiez un matelas ferme que vous recouvrerez dun drap housse. Protégez le haut du lit avec une couche tissu qui absorbera lhumidité et les crachouillis de lenfant. Choisissez une couette dans un tissu synthétique lavable que vous ferez tenir au pied du lit avec des pinces ou des bandes élastiques. Évitez la laine, les oreillers, inutiles et dangereux, et les tissus à franges. La température idéale dune chambre de nourrisson se situe à 19C.

-Bâiller aux corneilles !

Apprenez à reconnaître les signes de fatigue de votre enfant. Que ce soit le pouce en bouche, de lhyperactivité, des pleurs inhabituels ou des yeux qui piquent, vous devez y être attentif.

-Le rituel de la nuit.

On ne redira jamais assez limportance du rituel du dodo. Ambiance calme en fin de journée, bain chaud avant daller au lit et petit moment de complicité entre parents et enfant contribueront à rassurer votre tout-petit et laideront à plonger dans un sommeil paisible et réparateur.

-Soyez pro-doudou !

Vers lâge de huit ou neuf mois, certains enfants adoptent un objet fétiche qui les aide à supporter la séparation davec la mère. Si vous en êtes capable, guidez son choix vers un objet lavable, léger et facile à transporter. Comme lodeur familière du doudou le rassure, procédez à des lavages fréquents afin dhabituer votre enfant. Et surtout, gardez toujours un il sur le doudou lors de vos déplacements, car la perte de cet objet précieux pourrait causer tout un drame !

-Soyez zen.

Avant deux ans, les vrais troubles du sommeil sont très rares. Si votre enfant éprouve tout de même de sérieuses difficultés à sendormir le soir venu, pensez à lui offrir un biberon deau chaude avec une infusion de tilleul ou de fleur doranger.

-Ayez confiance !

Finalement, souvenez-vous que vous ne pourrez pas apprendre à votre enfant à dormir seul si vous-même nêtes pas convaincu quil sagit de la meilleure chose pour lui. Relaxez et faites de beaux rêves !

Http : … petitmonde.com/iDoc/Article.asp ? Id=10678.
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


29500
b
Moi aussi !
1 personne a déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Garde exclusive pour un papa d' une petite d'un an! - droit de la famille

image

Bonjour à tous, Je viens aujourd'hui vous parler de mon homme ! Voila mon récit risque d'être un peu long ! Mon homme s 'est séparer de son ex compagne avec qui il a eu une petite puce, qui a aujourd'hui 13 mois ! J'arrête tout de suite les...Lire la suite

Experience fusion avec l'univers - developpement personnel

image

Bonjour, J'ai vécu une expérience de fusion totale avec l'univers il y a 2 ans, où la sagesse et l'amour était infinie, je vivait l'infinie et le palpais en moi… Dans cette état j'ai perçu que le mental (cerveau) de l'être humain était un...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages