Histoire vécue Grossesse - Bébé > Contraception > Implants      (334 témoignages)

Préc.

Suiv.

Le scandale des protheses mammaires pip

Témoignage d'internaute trouvé sur france2 - 23/01/12 | Mis en ligne le 22/03/12
Mail  
| 282 lectures | ratingStar_231246_1ratingStar_231246_2ratingStar_231246_3ratingStar_231246_4
Les cliniques de luxe utilisaient aussi des prothèses PIP. Au moins trois établissements chics de Suisse romande auraient posé. Des implants mammaires controversés par centaine. Ils seraient au moins huit chirurgiens à avoir utilisé régulièrement des implants mammaires de la marque Poly Implant (PIP). Des prothèses conçues avec un gel potentiellement toxique et qui sont à l'origine d'un scandale planétaire. Au moins trois cliniques en Suisse romande sont concernées, révèle Le Matin Dimanche. En plus de La Clinic près de Montreux comme le révélait la TSR il y a quelques jours, le Centre chirurgical de la Dôle à Lausanne et la Clinique de la Tour à la Chaux-de-Fonds auraient également posé ces implants controversés. Au mojns 280 femmes seraient porteuses de ces prothèses mammaires PIP, selon Swissmedic, l'institut suisse des produits thérapeutiques. Une estimation qui devrait être revue à la hausse ces prochains jours car le chiffre ne comprend pas les Suissesses opérées à l'étranger. Le Matin Dimanche a interrogé trois chirurgiens qui ont posé ces implants ces dernières années. Parmi eux, le Docteur Michel Pfulg, fondateur de la Clinic, se défend : "Nous avons utilisé cette marque depuis les années 1990 car nous étions convaincus de la qualité de ces produits" , explique-t-il. Pour lui, la société PIP n'a pas triché avec toutes les prothèses. "Parfois, sur une paire, il y a un implant de correct et l'autre est frelaté." Swissmedic au courant depuis 2010. Le praticien se dit toutefois amer. Il aurait en effet alerté Swissmedic dès 2010 en constatant que les prothèses PIP se rompaient plus que les autres. Mais l'institut n'aurait pas bronché. De son côté, Swissmedic se défend, affirmant avoir reçu des informations par la France au printemps 2010 et avoir immédiatement émis des recommandations. Le Matin Dimanche s'interroge aussi sur l'usage de ces implants bon marché dans des cliniques de luxe. Pour Jean-Michel Lefebvre, directeur du centre de consultation d'information sur la chirurgie esthétique, basé à Genève, "certains professionnels ont peut-être facturé les PIP plus cher à leurs clientes et ont empoché la différence, d'autant que la loi ne les contraint pas à détailler leurs frais." Source : [… ] y/16410830.
  Lire la suite de la discussion sur france2.fr


231246
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Vos avis sur l'implant contraceptif?? - contraception

image

Bonjour, Voici mon expérience concernant l'implant. Il faut savoir que j'ai décidé de changer de contraception avec mon médecin et non ma gényco (délai super long pour avoir un rendez-vous). Celui-ci à fait un t'est de 3 mois avec cézarette...Lire la suite

Le preservatif complexifie,limite nos rapports sexuels.avez vous ca? - contraception

image

C'est clair qu'avec le préservatif les relations sont différentes.. Puis il n'est pas si fiable que ça, même quand on fait tout bien parfois on cause des accidents lol. Personnellement c'est mon médecin qui m'a conseillé ma contraception, moi...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages