Histoire vécue Grossesse - Bébé > Contraception > Pilule      (2300 témoignages)

Préc.

Suiv.

Contraception, quoi de neuf ?

Témoignage d'internaute trouvé sur france5 - 24/06/10 | Mis en ligne le 18/05/12
Mail  
| 290 lectures | ratingStar_256483_1ratingStar_256483_2ratingStar_256483_3ratingStar_256483_4
Bonjour, Je me permets de faire une petite parenthèse concernant le post de JANEST sur la prise d'hormones. Et bien, pour moi ça a été plus loin que la simple suspicion : J'ai 36 ans aujourd'hui et prenait la pillule depuis l'age de 14 ans lorsqu'à 27 ans j'ai eu un accident vasculaire qui a faillit me couter cher. J'ai fait ce qu'on appelle une trombose veineuse cérébrale, qui a été provoquée par un syndrôme des anticorps antiphospholipides. On m'a fait arrêté la pillule immédiatement après que le diagnostic ait été posé. A noter que j'étais fumeuse entre l'age de 14 ans et 24 ans mais que j'étais sevrée au moment de l'incident. A l'époque on m'a expliqué que l'on ne connaissait pas tous les mécanismes du syndrôme. En effet, car 2 ans après le diagnostic on voit que le syndrome a eu tendance à ne plus se manifester dans les résultats sanguins (je n'avais pas repris la pillule). J'ai eu un enfant en 2005 avec problème de croissance malgré un suivi très spécifique lié au syndrome. Mais lorsque j'ai voulu avoir un second enfant avec suivi restreint j'ai fait 3 fausses couches car au moment de la grossesse le syndrome a tendance à revenir au galop et à provoquer la FC. Je suis sur le point d'avoir mon 2ème enfant avec un traitement spécifique identique au 1er. Je raconte mon histoire car ce qui me fait réagir c'est qu'effectivement on prévient les jeunes des risques pillule+cigarette mais que pour aller plus loin il y a actuellement beaucoup + de femmes concernées par le même problème que moi qui je pense est vraiment lié à la prise d'hormones et que, en l'absence d'avancée sérieuse sur le sujet, les médecins continuent de prétendre que ça n'a pas de lien avec la pillule. Pour ma part ce que je peux affirmer aujourd'hui c'est que les hormones sont néfastes pour mon organisme et que la seule information que le mdc s'autorise à dire c'est que c'est génétique… Alors prudence tout de même avec la pillule car on ne sait pas aujourd'hui où se situe tous les risques. Les préservatifs restent une bonne solution et il y a bien d'autres solutions contraceptives non chimiques… pensez y !
  Lire la suite de la discussion sur france5.fr


256483
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Arret pilule retour libido? - troubles sexuels feminins

image

Salut les filles ! Ayant moi-même été dans cette situation très difficile, je tenais à vous écrire pour partager mon expérience. Car c'est grâce aux différents forums, aux post des autres filles et à mon chéri que j'ai pu m'en sortir. Ce...Lire la suite

Comment convaincre mon mari d'avoir un bebe ??

image

Sinon en ce qui me concerne (je suis contente d'avoir trouvé ce post ! ). Je me présente rapidos, j'ai 35 ans depuis un mois, en couple avec celui que j'aime depuis un an et 8 mois exactement. J'ai raconté mon histoire sur ce post que j'avais...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages