Histoire vécue Grossesse - Bébé > Contraception > Pilule      (2300 témoignages)

Préc.

Suiv.

La pilule et fertilité

Témoignage d'internaute trouvé sur bladi
Mail  
| 405 lectures | ratingStar_42319_1ratingStar_42319_2ratingStar_42319_3ratingStar_42319_4

Méthode de contraception la plus efficace, la pilule agit en bloquant l'ovulation, soit le développement de l'oeuf. Il n'est pas donc étonnant que les médecins se soient rapidement inquiétés des possibilités ultérieures d'avoir un enfant pour les utilisatrices. Mais jusqu'à maintenant, les conclusions contradictoires se succédaient. Certaines d'entre elles décrivent une réduction de la fertilité pendant quelques mois après l'arrêt de la pilule, notamment chez les femmes de plus de 30 ans ayant pris longtemps ce contraceptif. D'autres au contraire, rapportent une diminution des problèmes d'infertilité après utilisation de la pilule.

Globalement, 74 % de ces couples sont parvenus à avoir un bébé en moins de 6 mois, 14 % en 6 à 12 mois et 12 % après plus d'un an. Ces résultats apparaissent tout à fait "normaux", c'est-à-dire correspond au temps moyen trouvé chez des couples ne souffrant pas de problèmes d'infertilité.

Cependant, les femmes qui avaient pris la pilule pendant plus de 5 ans ont été enceintes plus rapidement que les femmes n'ayant jamais utilisé cette forme de contraception ou l'ayant pris moins longtemps. Ainsi, les trois quarts d'entre elles ont réussi à devenir mères en moins de 6 mois contre 70,5 % des femmes n'ayant jamais utilisé la pilule.

La pilule optimise les capacités de reproduction en contribuant à maintenir le stock de fer de l'organisme. Les femmes sous pilule tendent, en effet, à avoir des règles moins abondantes. Ce phénomène évite ainsi les déperditions de cet élément minéral.

Autre supposition, la prise de pilule pourrait diminuer le risque d'endométriose. Cette maladie se caractérise par la présence anormale de tissu utérin à l'intérieur des organes pelviens, voire parfois de la cavité abdominale. Cette affection altère les capacités de reproduction. La dissémination de ces bouts de tissu utérin en dehors de l'utérus semble, en effet, être favorisée par les règles, le sang tendant à remonter à l'intérieur du corps (menstruations rétrogrades).

Une conclusion favorable.

Quoi qu'il en soit, les données de cette étude ne peuvent que réconforter les femmes qui désirent avoir un bébé après avoir pris la pilule pendant des années. Pas d'inquiétude non plus quant au devenir du bébé. De nombreuses autres études ont, en effet, prouvé que les enfants des femmes ayant pris la pilule ne diffèrent en rien des autres enfants. De même, le déroulement de la grossesse n'est pas influencé par l'utilisation antérieure de ce mode de contraception.

Human Reproduction, octobre 2002 ; 17, 10 : 2754-2761.
  Lire la suite de la discussion sur bladi.net


42319
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Arret pilule retour libido? - troubles sexuels feminins

image

Salut les filles ! Ayant moi-même été dans cette situation très difficile, je tenais à vous écrire pour partager mon expérience. Car c'est grâce aux différents forums, aux post des autres filles et à mon chéri que j'ai pu m'en sortir. Ce...Lire la suite

Comment convaincre mon mari d'avoir un bebe ??

image

Sinon en ce qui me concerne (je suis contente d'avoir trouvé ce post ! ). Je me présente rapidos, j'ai 35 ans depuis un mois, en couple avec celui que j'aime depuis un an et 8 mois exactement. J'ai raconté mon histoire sur ce post que j'avais...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages