Histoire vécue Grossesse - Bébé > Contraception > Stérilet      (468 témoignages)

Préc.

Suiv.

Nullipare humiliée par son gynéco

Témoignage d'internaute trouvé sur doctissimo
Mail  
| 3500 lectures | ratingStar_54664_1ratingStar_54664_2ratingStar_54664_3ratingStar_54664_4

Je suis une jeune femme de 21 ans, en couple depuis deux ans.

Suite à de nombreux et infructueux essais de contraception orale (Diane 35 tout d'abord, Adepal par la suite, et enfin Cerazette) , je suis allé consulter un gynécologue exerçant dans le centre de santé le plus proche de chez moi pour lui parler de ma volonté de me faire poser un DIU au cuivre.Je lui ai expliqué qu'après des essais avec les deux premières pilules précitées, j'avais fait de la rétention d'eau et grossi de 8 kg, et que faute de ne pouvoir me proposer une autre contraception que les pilules combinées, ma gynéco m'avait gentiment conseillé de n'utiliser que des préservatifs (?) , vu que je n'avais pas une vie sexuelle très active.J'avais 17 ans à l'époque et je n'y ai rien trouvé à redire.

 

Il y a deux ans j'ai rencontré mon compagnon et nous utilisions jusqu'à maintenant des préservatifs, car je ne voulais pas des désagréments d'une pilule combinée… Et c'est lors d'un accident de préservatif que je suis tombée enceinte et que dans la foulée j'ai fait une fausse couche spontanée.

 

A l'hopital, le médecin m'a prescrit Cerazette, me disant que c'était la pilule qu'il me fallait, vu mes antécédents et le fait que je fume beaucoup.Mais les saignements sont devenus mon lot quotidiens depuis, et c'est ainsi que je suis allée consulter le gynéco dont je vous parle.

 

Ce monsieur m'a d'abord répondu qu'il pensait que Jasmine serait mieux adaptée à mon cas, quant je lui ai rétorqué que mon souhait serait d'avoir un DIU au cuivre. Il a sauté au plafond en me disant que j'étais un peu jeune, que mon partenaire et moi, du fait de notre jeunesse, étions sûrement infidèles.Après avoir démenti ses propos de façon argumentée, il m'a avertie du fait que je pourrais avoir les trompes bouchées lors d'une infection et me retrouver stérile en trois jours, car le DIU "multiplie par 1000" les effets d'une infection.Je lui ai dit que j'en étais consciente mais que je désirais tout de même m'en faire poser un.Je précise que pendant toute la séance il s'est comporté de manière odieuse et sarcastique, me prenant de haut et me disant que je ne savait pas ce que je disait à propos du DIU car je ne suis pas médecin.

 

Après un bref examen, je suis allée me rhabiller, et en retournant m'asseoir face à lui, il m'a tendu une ordonnance pliée en me disant que j'aurais, finalement, un stérilet, mais que préalablement il fallait que je fasse une échographie pelvienne.

Il me disait déjà au revoir, quand j'ai eu la surprise de découvrir en dépliant l'ordonnance, écrit noir sur blanc "Dispositif intra-utérin Nova T".Je lui ai dis illico que je n'en voulais pas, sur ce il est monté sur ses grands chevaux, me demandant pourquoi.

Je lui ai donc parlé du site de Martin Winckler, des abandons du NovaT au Royaume-Uni et dans les pays scandinaves après les plaintes des médecins, qui trouvaient le produit peu fiable par rapport aux autres DIU ayant une surface en cuivre plus élevée, du nombre de grossesses inquiétant avec le NovaT,3 fois plus élevé qu'avec les autres modèles commercialisés en France.Je lui ai dit que je voulais un UT380 short.

 

Il m'a dit qu'il ne pouvait pas poser un autre modèle que le NovaT.Il n'a pu me dire que "De toute façon, je ne peux absolument pas vous poser un autre DIU, tout simplement parce que cela vous fera hurler de douleur.Vous porterez un Nova T."

Je pense qu'il m'a dit ça tout simplement car il ne voulait pas avouer qu'il ne savait pas poser les autres DIU, peut-être ai-je tort, mais j'en doute.

 

Je suis repartie déconfite, en colère.Je n'irais plus chez lui.Heureusement j'ai les coordonnées d'un autre gynéco, grâce à une fidèle militante du DIU. J'espère que celui-ci se montrera à l'écoute et plus humain.

 

En tout cas je me suis rendu compte par moi même du fait que les spécialistes méprisent les généralistes, alors qu'il n'y a pas lieu d'être.Eux sont plus au contact des gens et ne se mettent pas tous sur un piédestal.

 

 

Je voudrais juste savoir si une de vous connait un gynéco acceptant de poser des stérilets aux nullipares et surtout pas de NovaT.Je vous remercie car je ne sais pas si le médecin donc j'ai les coordonnées pose le UT380 Short, et m'informer avant fera du bien au trou de la Sécu !

 

Je compte sur vous. Merci encore pour tout !

 
  Lire la suite de la discussion sur doctissimo.fr


54664
b
Moi aussi !
6 personnes ont déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Mirena, jamais plus ! - contraception

image

Bonjour, moi aussi je viens apporter mon temoignage sur le mirena !!!! Plus jamais pour moi, poser en juillet 2012 tous ce passer bien donc impec. Puis d'un de fevrier a mai + 6kg, des douleurs en bas du ventre, ventre gonflé tous le monde croyaient...Lire la suite

Sterilet mona lisa - contraception

image

Bonjour à toutes, Je souhaite également partager mon expérience de stérilet. J'ai 29 ans, je prends la pillule depuis que j'ai 15 ans, je ne compte pas avoir d'enfant tout de suite et cela veut dire que je suis partie pour quelques années...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages