Histoire vécue Grossesse - Bébé > Contraception > Stérilet      (468 témoignages)

Préc.

Suiv.

Pose du DIU cuivre

Témoignage d'internaute trouvé sur doctissimo
Mail  
| 5817 lectures | ratingStar_52168_1ratingStar_52168_2ratingStar_52168_3ratingStar_52168_4

La recherche : Après avoir essuyé des refus auprès des 6 planning familiaux de mon département, j'appelle le service gynécologique de mon hopital et trouve ENFIN un médecin qui accepte sans rechigner de me poser un diu cuivre !

J'ai 22 ans à l'époque, pas d'enfants et marre de subir les hormones.

Le médecin que je ne connais ni en noir ni en blanc m'envoie après une breve discution par télephone une ordonnance pour un diu cuivre (ouf ! C'est un UT380, génial, un des meilleurs ! ) mais quitte à choisir, il vaut mieux que le médecin prenne la peine de mesurer la taille de l'utérus pour y poser le diu qui correspond ! Taille standard ou taille short pour les utérus particulièrement petits ! Après discution avec le pharmacien, j'opte pour la petite taille 'short', étant nullipare, au moins, je suis sure (un diu ne peut pas être trop petit, mais trop grand, oui). Arrivée sur place, après mesure le médecin ne trouve aucun inconvénient à me poser celui ci et non pas un standard.

 

La pose : le 2e jour de mes règles. 2 spasfons avant la pose (pour rassurer plus qu'autre chose, parce que techniquement, ça ne sert pas à grand chose…).

Il farfouille, mesure, frottis et companie puis la pose, 5 secondes vraiment très désagréables    Une sensation de gros pincement dans le bas ventre ; une sensation jamais ressentie auparavent, qu'on ne ferait pas tous les jours. Mais en respirant bien (style comme on voit pour les accouchements) tout s'est bien passé !!

Après 2 minutes sur la table pour reprendre mes esprits, il me mets gentillement à la porte !    

 

La journée : règles puissance 10 toute la journée ouf, on m'avait prévenu, ici, j'avais prévu mon coup… Un peu patraque, au boulot, heureusement, je suis assise, donc tout se passe à merveille… Un spasfon dans l'aprèm, pour la forme et on oublie vite ! M'enfin, un peu coincée sur ma chaise quand meme…

Le soir, ça commence à tirailler, en position allongée. 2 ibuprofène, un film naze et hop ! Au dodo !

Règles encore 3-4 jours, mais d'abondance moyenne et hop ! On n'en parle plus !

 

Le 1er mois : bon d'abord, le 1er rapport 3 jours après la pose ! Ni-ckel !! Bon, on y va mollo, mais tout est nickel, de ce coté là !    

Le 1er mois, des pertes blanches très abondantes, des saignements minuscules mais quasi-continus… Pas de douleurs spéciale, hormis à l'ovulation, mais rien d'extraordinaire.

 

1eres règles :       my god !! Heureusement, prudente, je me suis fait prescrire de l'Antadys… que je remercie.

Abondance +++ pendant 2/3 jours, mais anesthésiées par l'antadys. Bref, tout se passe très bien !

 

Tout se passe de mieux en mieux au fil du temps, au bout de 6 mois, je retrouve mes cycles naturels de 28 jours (ils étaient à 32 J au départ). Règles de meme abondance et douleur qu'au naturel, étant ado. Donc aucun problème de ce coté là    

Un peu plus longues par contre… parfois 8 jours en comptant les petites pertouilles de fin de règles… Mais je dirais plutot 6 jours, dans l'ensemble. Donc correct ! (seulement 3 jours de vraies règles, le reste de simple pertes minimes).

 

Problème : 7 mois après la pose, un point de coté, à droite, qui apparait. De plus en plus permanent, et de plus en plus fort. Comble de malchance, des pertes en dehors des règles. Bref, une raison évidente pour aller consulter. Après plusieurs visites chez des gynéco qui voulaient m'enlever l'engin (parce que c'est pas pour les nullipares m'enfin !!! ) retour à la case départ au bout de 2 mois de recherche, direction le service gynéco. Après analyse, il apparait que c'est la présence d'un streptocoques B qui créérait ça.Antibio-ovules et hop ! Envolés les symptomes !! (meme si les strepto sont toujours là  ).

 

Aujourd'hui presque un an plus tard, malgré mes problèmes de pertes inexpliquées qui sont je l'espère de l'histoire ancienne, je ne regrette certainement pas mon choix !! Malgré le retour des vilains boutons que je traite comme je peux, 1 semaine avant les règles… Je revis, sans les effets pervers des hormones !!

   

J'en parle autour de mois, mais hélàs les idées reçues ayant la vie dure, il m'est difficile de me faire comprendre sur mon choix, sans devoir me justifier par A+B (médecins, amies, famille…)  

 

Il semblerait que la pose de diu cuivre sur femmes sans enfant soit en train d'évoluer un peu… N'hésitez pas !! Ça en vaut la peine !!

 

 

 
  Lire la suite de la discussion sur doctissimo.fr


52168
b
Moi aussi !
1 personne a déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Mirena, jamais plus ! - contraception

image

Bonjour, moi aussi je viens apporter mon temoignage sur le mirena !!!! Plus jamais pour moi, poser en juillet 2012 tous ce passer bien donc impec. Puis d'un de fevrier a mai + 6kg, des douleurs en bas du ventre, ventre gonflé tous le monde croyaient...Lire la suite

Sterilet mona lisa - contraception

image

Bonjour à toutes, Je souhaite également partager mon expérience de stérilet. J'ai 29 ans, je prends la pillule depuis que j'ai 15 ans, je ne compte pas avoir d'enfant tout de suite et cela veut dire que je suis partie pour quelques années...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages