Histoire vécue Grossesse - Bébé > Désir d'enfant - Infertilité > Désir d'enfant      (1864 témoignages)

Préc.

Suiv.

Espoir qu'un embryon apparaisse

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 613 lectures | ratingStar_14003_1ratingStar_14003_2ratingStar_14003_3ratingStar_14003_4

Elle me demande d'aller au plus vite dans mon nouvel hôpital pour y subir une aspiration et un curetage .

C'est l'effondrement !

Le jour même je vais à l'hôpital où je ne connais personne, on me refait passer des tas d'examens et l'interne des urgences doute du verdict de ma gynéco. Pour lui il y a bien un oeuf clair mais l'autre embryon vit encore : on se réjouit, on pleure, on espère… On me fait ainsi attendre pendant 3 semaines avec des échos, des PDS tous les 48 heures… à chaque fois la gynéco doute mais continue à nous redonner espoir malgré un embryon qui ne grossit pas…

Au bout de 3 semaines, c'est la chute, elle nous annonce sans mettre de gants que c'est terminé et qu'il faut tout évacuer : cytotec + RU 486 (j'en suis à presque 3 mois de grossesse) .

A quoi bon ces 3 semaines où nous avons traîné en longueur ? Pourquoi ne pas avoir écouté le conseil de ma gynéco perso ?

Bref le jour J arrive, hospitalisation le matin à l'aube et prise des différents médicaments, j'ai peur, je n'ai pas envie de perdre ces bébés et comme il est dur de devoir moi-même avaler ces comprimés qui tuent… quelle responsabilité !

Je suis hospitalisée dans une unité IVG et quand je me plains des douleurs des contractions une infirmière me répond que " c'est le prix à payer "…

Mais moi je voulais les garder ces bout'chous, je n'ai rien demandé, ce n'est pas une IVG de convenance personnel !!!! Comme c'est dur, mon mari est là, il souffre de me voir si mal, il fait tout ce qu'il peut pour me soutenir physiquement et moralement. Il y a tant d'amour entre nous à ce moment là, c'est fort et beau ! Notre couple n'en grandit que plus .

Le personnel nous ignore complètement, ça court dans les couloirs, ça rit, ça chahutte. Lors de sa visite du matin le chef de service ne vient même pas dans la chambre, nous entendons à travers la porte " chambre *** , Mme ***** IVG " et les pas s'éloignent… L'infirmière revient régulièrement me redonner des comprimés pour faire accélérer les contractions et repart… J'ai une diarrhée énorme, je me vide sur les toilettes et c'est là encore qu'en début d'après-midi sans accompagnement du personnel nous recueillons dans nos mains, au-dessus de la cuvette des wc, les 2 embryons… l'infirmière apellée en urgence, passe la tête par la porte entrebaillée et d'un air blasée et dégoûtée me demande de les jetter dans la poubelle… dur, dur, j'en ai encore les larmes aux yeux ! ). Ensuite marathon dans les couloirs de l'hôpital en fauteuil roulant (moi à moitié nue… juste la petite blouse blanche obligatoire non attachée…) pour aller passer une écho de contrôle et là j'ai attendu seule (avec mon dossier sur les genoux) que la salle se libère… il était 17 h, j'étais à jeun depuis la veille, je n'en pouvais plus, je saignais ++++, j'avais la diarrhée à cause des produits injectés… et seule dans mon fauteuil, j'ai cru que j'allais tomber dans les pommes… j'étais à côté de futures mamans qui venaient passer leurs échos de grossesse et se demandaient bien ce que je faisais là. Je voyais les nouveaux papas qui sortaient des salles d'accouchement tout heureux et légers (mais j'étais contente de les voir si heureux) j'entendais les nouveaux-nés pleurer… La gynéco ne m'a même pas pris en priorité (il y avait la queue) , c'est un gynéco qui sortait de la salle d'accouchement qui a eu pitié et m'a emmenée dans une autre salle d'écho… (enfin après avoir été prendre son petit goûter).

L'utérus était vide, il n'y avait pas besoin de curetage : OUF !

Je pouvais remonter dans le service rejoindre mon mari qui s'inquiétait seul dans la chambre (non autorisé à me suivre) , m'habiller et repartir.

Il était 18h je me sentais VIDE, il a fallu que mon mari grogne pour que j'obtienne un thé et 2 biscuits…

Nous sommes rentrés retrouver et rassurer notre fille qui était à la maison avec son papi et sa mamie .

Bonheur de la retrouver et de la sentir contre moi .

La vie a repris et les essais bébés aussi.

Moi si fertile auparavant j'ai mis 8 mois (beau blocage psychologique ? ) avant d'avoir la joie de retomber enceinte et le bonheur fut de courte durée puisque j'ai fait une fausse-couche précoce à 6 SA mi-avril dernier (accueil indifférent aux urgences où j'ai dû retourner plusieurs fois. Le comble c'est l'interne qui me dit à ma troisième visite " madame, tout est terminé, c'est normal que vous saigniiez si peu votre utérus est vide, c'est fini soyez tranquille ". Je repars et le lendemain catastrophe, douleurs terribles : l'expulsion se faisait enfin : rien n'était donc terminé ! ).

Nous sommes toujours en essai bébé n2 et on croise les doigts pour que notre fille ait un jour une petite soeur ou un petit frère .

Aujourd'hui J22 et on croise les doigts +++

Peut-on encore y croire, on est sans doute un peu fou…

Il était important que j'écrive ce long message pour m'aider à surmonter ces étapes de vie si douloureuses, pour " débloquer" peut-être les choses, pour oser crier ma frayeur et ma douleur, pour EVACUER !!!

C'est à vous toutes inconnues du forum que j'écris et je vous remercie de m'avoir lue et donc aidée .

La vie reprend toujours le dessus, il faut connaitre l'ombre pour mieux apprécier la lumière .

Aujourd'hui, il fait beau et les fleurs du jardin me semblent si belles, le champ de blé d'à côté si doré, l'odeur de l'herbe fraîchement tondue si agréable.
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


14003
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

** ferme ** essai bebe1 qui me suit pendant les essais et apres?

image

Roooo Bernia, tu nous fais rêver ! Lol, peut-être un peu pudique, ou juste envie d'embêter papa et maman ! Quoi de neuf Enviebébé ? Girode, c'est bon, j'ai fais un album spécialement pour toi d'une plage en Vendée (vu le temps, pas top de...Lire la suite

Debut des essaie bebe1 mars 2013. qui me suit ?

image

Je te souhaite que ça arrive vite, Lyly Allez, on y croit pour ce cycle-ci !! Elsamyo, bonne idée pour le partage d'idées ^^ J'aime beaucoup faire les trucs moi-même et en plus ça économise alors j'ai hâte de m'y mettre Ma maman a deux...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages