Histoire vécue Grossesse - Bébé > Désir d'enfant - Infertilité > Désir d'enfant      (1864 témoignages)

Préc.

Suiv.

Mon mari et moi recherchons quelqu'un pour un don d'ovocyte

Témoignage d'internaute trouvé sur doctissimo - 31/03/11 | Mis en ligne le 07/08/11
Mail  
| 316 lectures | ratingStar_218318_1ratingStar_218318_2ratingStar_218318_3ratingStar_218318_4

J'ai 35 ans, et suis l ? Heureuse maman d'un petit garçon de quelques mois, que j'ai eu grâce à un don d ? Ovocytes, réalisé à l ? Hôpital Cochin (Paris). J'ai eu un cancer à l'âge de 20 ans, et c'est ce qui a vraisemblablement attaqué ma réserve ovocytaire et enlevé toute possibilité d'avoir un enfant "par moi-même" . Avec mon mari, nous sommes amoureux et ensemble depuis 15ans, nous formons un couple solide, qui a bravé de nombreuses épreuves pendant 7 ans : fausses couches à répétition, parcours de PMA, don d et notre vie s'est littéralement transformée avec l'arrivée de notre petit garçon. Chaque instant passé à ses côtés est source d'un bonheur immense, d'une fierté sans borne ? . Il est le centre de nos vies, et à fait de nous ce que nous rêvions d'être depuis notre rencontre : des parents, ensemble, tous simplement ? .

Notre fils est un océan de sourires, de rires, de câlins, de douceur, de complicité ? . : nous sommes infiniment heureux ? Alors vous vous demandez sans doute le pourquoi de ce message ? . Nous avons toujours souhaité avoir deux enfants ? . Et ce désir est toujours présent, malgré les difficultés à concevoir ce premier enfant ? Personnellement, j'ai souffert d'être enfant unique et je rêve de voir se créer cette complicité entre frères et s Ce lien est, à notre avis, le fondement de la famille ? Même s'il peut être source de jalousies, de remises en cause, bien naturelles ? . Je ne parle même pas de la joie de porter à nouveau un enfant : le sentir bouger pour la première fois, couver un joyau, sentir la vie en soi, donner naissance à un petit être si parfait, ressentir la chaleur de son petit corps sur soi le jour de l'accouchement, être présent à chaque instant pour le nourrir, le câliner, le rassurer, lui faire découvrir mille et une chose qui l.

Mais voilà, la problématique reste la même : pas d'enfant possible sans don d. Nous savons qu'il existe la possibilité d'avoir recours à un don à l'étranger, mais il nous semble très important que nos deux enfants aient été conçus dans le même cadre légal, je m'explique : Pour avoir recours au don en France, les futurs parents doivent passer devant le juge, afin d'adopter les futurs ovocytes donnés, et assurer ainsi une filiation légale à l'enfant, indissoluble, et irrévocable… Cette démarche assure ainsi à l'enfant les mêmes droits en cas d ? Héritage que les autres enfants "biologiques" qui seraient nés ou naitraient du couple ? Comme nous ne cacherons jamais à notre fils comment il a été conçu, il connaitra également cette démarche ?
  Lire la suite de la discussion sur doctissimo.fr


218318
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

** ferme ** essai bebe1 qui me suit pendant les essais et apres?

image

Roooo Bernia, tu nous fais rêver ! Lol, peut-être un peu pudique, ou juste envie d'embêter papa et maman ! Quoi de neuf Enviebébé ? Girode, c'est bon, j'ai fais un album spécialement pour toi d'une plage en Vendée (vu le temps, pas top de...Lire la suite

Debut des essaie bebe1 mars 2013. qui me suit ?

image

Je te souhaite que ça arrive vite, Lyly Allez, on y croit pour ce cycle-ci !! Elsamyo, bonne idée pour le partage d'idées ^^ J'aime beaucoup faire les trucs moi-même et en plus ça économise alors j'ai hâte de m'y mettre Ma maman a deux...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages