Histoire vécue Grossesse - Bébé > Désir d'enfant - Infertilité > FIV      (4830 témoignages)

Préc.

Suiv.

Après les FIV, l'adoption est notre seule chance

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 289 lectures | ratingStar_41057_1ratingStar_41057_2ratingStar_41057_3ratingStar_41057_4

Bonjour à toutes,

J'avais 21 ans lors du début des essais bébé, toute la vie devant moi.

Environ un an après, sans inquiétude, je consulte mon gygy. On découvre une masse calcifiée dans l'utérus, évacuation par médicament, on ne saura jamais ce que c'était ! (trois jours avant mon mariage).

Tout commence, un an de Clomid pour tout remettre en état et toujours pas de grossesse.

Après un an, je force la main à gygy pour commencer les tests. Résultat : une trompe bouchée, problème d'ovulation et spermogramme pas réjouissant du tout. C'est le premier effondrement. Nous décidons malgré tout d'attendre encore un peu, je suis jeune, tout va bien se passer ! Le gynéco reste optimiste.

Un an et demi plus tard, début du parcours, première fiv, hyperstimulation et, résultat +! Le rêve, mon mari est fou de joie, on en pleure tout les deux !

A deux mois et demi, c'est la troisième écho que je passe, je n'ai plus aucun stress et là, la catastrophe, le coeur du bébé s'est arrêté. Gros choc psychologique, crise de nerfs, je pleure pendant trois jours. Direction la clinique pour le curetage.

Nous arrivons à le prendre plus ou moins bien : ça arrive souvent, il nous reste des embryons, bref on s'accroche à ce que l'on peut…

La semaine dernière, je retourne chez le gynéco pour une visite de contrôle, il a reçu une première partie de l'analyse de l'embryon et me dit : on ne vous a jamais fait de tests génétiques ? Moi, ben non, pourquoi ? Lui, d'un coup, sans précaution : vous souffrez d'une maladie auto immune, en étant optimiste, vous avez moins de cinq pour cent de chance de mettre un enfant viable et en bonne santé au monde (gros risque de fc, bébé mort né ou avec de graves séquelles au cerveau). Nouveau choc, beaucoup plus important celui ci ! Etant dans un état plus que second, j'en oublie le nom de la maladie (très rare, d'après lui) je suis née avec, je ne risque rien pour ma santé mais je n'en guérirai jamais. Depuis, j'attends le rendez-vous avec la spécialiste, je voudrais pouvoir mettre un nom, savoir ce qu'il en est ! Tout ce que je sais c'est que mes ovocytes sont touchés et que je produis des caillots de sang qui passent dans le cordon (donc, pas de don possible non plus).

Nous commencons doucement à nous remettre, l'adoption est notre seule chance mais nous savons que nous serons parent un jour. Nous aurions préféré savoir tout cela plus tôt, d'où l'importance de faire TOUS les tests possible avant d'entamer un traitement.

Je ne sais pas si cela aidera l'une d'entre vous (je préfèrerai que non, que vous ne soyiez^pas confontrée à ça).

C'est mon histoire, merci Chiara de m'avoir demandé de la raconter, cela me fait un bien fou de mettre tout par écrit !

Je vous souhaite beaucoup de courage et de bonheur à toutes ! Merci de m'avoir lue.
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


41057
b
Moi aussi !
1 personne a déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

En route pour bb3.... rejoignez nous !

image

Oui Cocci on vieillit et notre corps avec ! Mais ne dis pas qu'un p'tit 3ème ne sera pas pour toi ! C'est pas toi qui me disait il y a quelques temps qu'il ne fallait pas se mettre la pression ! C'est vrai que moi aussi je me disais, je me donne 6...Lire la suite

Fiv en octobre 2012 , allez les filles on se soutien deja 7 +++

image

Youhou agitation de pompon pour toi ma binômette !!! C juste super ce tournant dans ta vie professionnel … c'est incroyable comme on a l'impression qu'il arrive la ou il doit être … heureuse que la chance tourne encore pour toi et puis bientôt...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages