Histoire vécue Grossesse - Bébé > Désir d'enfant - Infertilité > FIV      (4830 témoignages)

Préc.

Suiv.

Ce n'est pas facile non plus pour les mecs

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 257 lectures | ratingStar_37528_1ratingStar_37528_2ratingStar_37528_3ratingStar_37528_4

Le premier enfant est venu naturellement, après 2ans d'attente.

Pour le deuxième, après 2ans sans résultats, il y a eu de la stimulation avec tentative de fécondation naturelle, puis 2 x FIV, sans résultats : mon épouse n'a plus de production d'ovules, il semblerait que ce soit une ménaupause précoce.

Passer à l'étape "au-dessus" (le don d'ovule) n'est pas envisagé.

En fait c'est moi qui ne pousse pas mon épouse dans ce sens.

Autant je voulais un 2ème enfant s'il venait naturellement, autant cette approche "mécaniste" de la reproduction me rebutait. Comme je sentais que c'était très important pour mon épouse, j'ai "accepté" la stimulation avec rapports programmés, puis les 2 FIV, mais là c'est trop.

Oui, je veux un 2ème, non, pas "à ce prix là".

Quand je vous lis, et ce n'est pas un reproche mais un constat, je vois des process, des produits, des formules, des dosages, des… , et aussi beaucoup d'amour en attente, mais qui semble caché derrière cette "industrie".

Paradoxalement, moi qui travaille dans l'industrie, je n'avais pas envie de mettre des "gammes de montage" dans notre foyer.

Scientifique et rationnaliste, je pense qu'il ne faut pas brusquer "la nature". La "loi naturelle" ne doit pas être transgressée trop brutalement.

*** attention la suite peut-être dure à lire ***

Je sais, tout ça c'est très éloigné de vos préoccupations légitimes, mais pour nous les hommes, il n'y a que ça qui reste ! Vous voir souffrir avec vos piqûres tous les soirs sans pouvoir rien faire ; les ponctions d'où vous ressortez épuisées, et pour quel résultat, même si c'est moi qui transporte la "gamelle" (quelle gloire) , et puis aller m'isoler avec ces filles de papier glacé, glacées, penser à quoi ? Comment regarder en face mon enfant : "je t'ai conçu en me masturbant devant des photos de filles que je ne connais pas, mais je pensais très fort à maman, tu sais", et traverser ce couloir avec la boîte en polystyrène contenant le précieux petit flacon.

Attente, attente…

Combien d'ovules, combien de spermatozoïdes, combien de morulas, tout ça pour quoi… ?

Mais les FIV c'est fini, sauf à passer au don d'ovule. Mais l'amour c'est fini aussi : mon épouse ne veut plus être déçue après que l'on ait fait l'amour de ne pas être enceinte, alors on ne fait plus l'amour, comme ça c'est réglé. De toutes manières, j'ai pas trop envie de faire l'amour à un tube à essais : je l'ai épousée pour "le meilleur et pour le pire", elle restera ma femme, une Femme, même si elle n'a qu'un enfant, même si elle n'en avait pas eu.

Comment reconstruire ?

Fuite en avant : le don d'ovule ? L'adoption ? Ou la réalité, simple, évidente, que l'on souhaite éviter ?
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


37528
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

En route pour bb3.... rejoignez nous !

image

Oui Cocci on vieillit et notre corps avec ! Mais ne dis pas qu'un p'tit 3ème ne sera pas pour toi ! C'est pas toi qui me disait il y a quelques temps qu'il ne fallait pas se mettre la pression ! C'est vrai que moi aussi je me disais, je me donne 6...Lire la suite

Fiv en octobre 2012 , allez les filles on se soutien deja 7 +++

image

Youhou agitation de pompon pour toi ma binômette !!! C juste super ce tournant dans ta vie professionnel … c'est incroyable comme on a l'impression qu'il arrive la ou il doit être … heureuse que la chance tourne encore pour toi et puis bientôt...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages