Histoire vécue Grossesse - Bébé > Désir d'enfant - Infertilité > FIV      (4830 témoignages)

Préc.

Suiv.

Faire un bébé toute seule, je suis pour!

Témoignage d'internaute trouvé sur famili
Mail  
| 626 lectures | ratingStar_30283_1ratingStar_30283_2ratingStar_30283_3ratingStar_30283_4

Alors, essayons de prendre les choses dans l'ordre… !!Lol.

- je suis bien sûr consciente que les choses ne seront pas toujours roses, mais je suis d'accord avec toi, il y aura toujours les gens qui acceptent et les autres pas, le tri se fera tout seul ; j'essaierai toujours de donner assez d'amour à mon enfant pour qu'il puisse se sentir assez fort face aux critiques ; bon bien sûr c'est de la théorie, mais il est vrai que nous sommes bien entourés, ça compte aussi.

- par moment, je me sens un peu (sans arrogance ! ) pionnière ! (ne riez pas ! ). En effet, les femmes des années 60 ont bien dû se battre pour la pillule et le droit à l'avortement, on les prenaient pour des illuminées ; n'empêche qu'aujourd'hui on trouve tout ça normal. Je sais que la comparaison peut paraître douteuse, mais tout de même… Il n'y a pas 50.000 solutions pour faire avancer les mentalités, si individuellement on n'ose pas, rien ne se passera jamais. Peut-être que dans 20 ou 30 ans, il paraîtra beaucoup plus normal de "faire un bébé tout (e) seule".

Plus partiquement à présent :

- l'amniosynthèse, pourquoi ? J'ai 36 ans c'est tout. Et j'avoue que la décision- si elle devait être prise - de garder un enfant trisomique est toute différente lorsqu'on est seule ou en couple. La mesure de la clarté nuccale est impeccable ; j'avoue que je n'arrive pas à prendre ma décision !

- les infos sur le donneur. Ici je ne connais que les règles en place à la clinique Edith Cavell, à savoir : avant l'insé, si je me souviens bien, ils ne demandent à la future maman que son groupe sanguin et s'il y a des antécédents de maladies dans sa famille. Une fois enceinte, on a droit au génotype du donneur : son groupe sanguin, sa couleur de cheveux et d'yeux, sa carrure.

- lla détermination du rv iad : il faut faire une pds + aller chez son gynéco vers j12 à j14 environ, ça dépend du cycle de la femme. Le gynéco fait une écho pour mesurer la taille des follicules, on transmet les résultats par téléphone. À la clinique qui nous dit quand venir. (perso, j'avais effectivement une idée de mon ovulation en faisant les tests en vente en pharmacie, et j'avais la chance de fonctionner comme une horloge, ça aide. Mais bien d'autres filles y sont parvenues avec des cycles irréguliers, on met juste plus de temps à déterminer le bon moment, quite à devoir faire plus de jours de suite la pds et l'écho).

Et la dernière question : j'habite à environ 220 km de Bruxelles et j'avoue que j'y suis chez moi (y ai vécu pour mes études + une partie de ma famille). C'est rassurant, certes, mais les gens y sont si chaleureux et on y reçu si gentiment qu'on sy sent bien, même dans ces circonstances particulières.
  Lire la suite de la discussion sur famili.fr


30283
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

En route pour bb3.... rejoignez nous !

image

Oui Cocci on vieillit et notre corps avec ! Mais ne dis pas qu'un p'tit 3ème ne sera pas pour toi ! C'est pas toi qui me disait il y a quelques temps qu'il ne fallait pas se mettre la pression ! C'est vrai que moi aussi je me disais, je me donne 6...Lire la suite

Fiv en octobre 2012 , allez les filles on se soutien deja 7 +++

image

Youhou agitation de pompon pour toi ma binômette !!! C juste super ce tournant dans ta vie professionnel … c'est incroyable comme on a l'impression qu'il arrive la ou il doit être … heureuse que la chance tourne encore pour toi et puis bientôt...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages