Histoire vécue Grossesse - Bébé > Désir d'enfant - Infertilité > FIV      (4830 témoignages)

Préc.

Suiv.

Insémination et FIV : ça nous a séparé

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies - 17/11/10 | Mis en ligne le 24/07/11
Mail  
| 398 lectures | ratingStar_217374_1ratingStar_217374_2ratingStar_217374_3ratingStar_217374_4

Bonsoir à toutes, Je viens ici en espérant trouver un peu de réconfort face à ce que je vie en ce moment. Pour faire court alors que j'étais plutôt heureuse en ménage depuis 2 ans quand j'ai appris en 2008 que j'avais un problème pour concevoir. Deux ans plus tard le problème reste entier car en 2 ans nous n'avons fait que 2 inséminations car mon mari voyage beaucoup et aussi parce que chaque fois que nous parlions insémination, il me faisait part de son sentiment quant à faire un enfant de façon "artificielle". J'ai commencé à avoir des doutes sur ses motivations… A force, nos rapports ce sont détériorés à la vitesse grand V.

Mais il continuait à être lui-même c'est à dire quelqu'un de très gentil et d'attentionné mais il me faisait aussi comprendre que cette situation le pesait car il avait l'impression de faire un enfant sous la contrainte. Suite à cette révélation faite en Avril 2009, après une tentative qui n'avait pas aboutie car j'avais ovulé trop tôt, j'ai décidé de le laisser respirer mais au fond de moi je me sentais trahi et abandonné à mon sort. Je lui ai proposé une thérapie de couple qu'il a refusé de suivre car j'avais l'impression d'être seule face à ce problème, qu'il ne se sentait pas du tout touché ou concerné. Janvier 2010 j'ai essayé d'en reparler et là il me fait comprendre que si pour moi le seul moyen d'être heureuse en couple c'est d'avoir un enfant alors il valait mieux qu'on se sépare car il avait peur que je le quitte après la naissance de l'enfant tellement je voulais cet enfant. Crainte qu'il a du ressentir car j'étais devenue distante après sa fameuse révélation selon laquelle il se sentait obligé de faire un enfant pour me faire plaisir et par parce qu'il se sentait prêt à en avoir un ! J'ai beaucoup pleuré et comme je voulais sauver mon couple et me donner la chance d'avoir un enfant avec un homme que j'aimais, j'ai mis mon désir d'enfant de côté encore une fois. Ma gynécologue m'a alors conseillée de voir la psy de la maternité qui suit les femmes ayant des problèmes de conception. La psy a souhaité nous voir en couple et mon mari à accepté. Mais c'était dur car je me rendais de plus en plus compte que ce n'était pas gagner ! Il justifiait son choix et sa crainte d'être abandonné une fois l'enfant arrivé. J'étais sous les nerfs, stressée à la maison comme au travail, plus ma relation de couple se détériorait, plus ma relation avec mes collègues de travail se détériorait. J'avais des crises de larmes et j'angoissais à l'idée que les mois passaient. Mais il campait sur sa position "ce n'était pas le moment" car cette fois la raison c'était que mon CDD qui n'a pas été reconduit (certainement à cause de mon humeur) et lui venait de perdre son travail. C'était dur pour nous deux car nous passions nos journée 24h/24h à la maison dans un climat tendu ! Moralement je souffrais tellement qu'en Mai j'ai décidé de le secouer en disant que je voulais divorcer et qu'il pouvait reprendre sa liberté. Il a juste dit "c'est ce que tu veux ? " J'ai alors compris que c'était la chose à faire car je n'ai pas vu ou ressenti plus d'émotions que à de sa part.

Dans la même semaine nous avions vu un avocat mais quelques jours plus tard il a changé d'avis m'avouant qu'il m'aimait et que la relation plutôt tendue avec sa famille l'avait poussé à croire que faire un enfant était une erreur car je le quitterai tôt ou tard. J'ai tellement pleuré de soulagement ! Après quelques mois (de Juin à Septembre) calmes et plutôt idylliques, nous sommes retournés voir la gynéco en Octobre décidés à avoir notre bébé. Mais cette fois la gynéco à proposé une FIV.

Hélas les problèmes ont resurgi début Novembre, il était ailleurs, distant, ne s'intéressait pas à ce que je proposais ni à ce qui se passait à la maison car il venait de reperdre un emploi. Je comprenais bien que moralement c'était dur pour lui mais pour moi aussi toujours au chômage. Mais quand le désir de l'enfant est confronter à un problème de conception c'est très dur de devoir reculer encore une fois. J'ai alors tout fait pour le rassurer sur mes sentiments et quel bonheur un enfant tant attendu apporterait dans notre vie. Mais il restait comme imperméable à ce que je pouvais dire. Et de l'autre côté les relations avec ma belle famille s'étaient empirées. Finalement, il y a 2 semaines, un soir on parlait de la vie de couple il m'a avoué clairement ne pas vouloir d'enfant (avec moi je suppose) et qu'il voulait tourner la page sur notre relation. Qu'il avait le sentiment de ne pas me rendre heureuse et qu'il n'arriverait jamais à me rendre heureuse et à me donner ce que je voulais. J'étais sous le choc, le ton est monté et 2 jours après nous étions chez l'avocat pour demander le divorce ! Aujourd'hui j'ai des crises de larmes à longueur de journée car je me rend compte qu'un homme a qui j'ai tant donné, que j'avais toujours soutenu quand sa propre famille refusait de lui tendre le bras venait de ma laisser sur le bord de la route avec un problème. La peine est double ! Le pire c'est que je culpabilise d'avoir invoqué le sujet ce soir là… à Quelques semaines d'une tentative de FIV. Je suis dévastée et au bord de la dépression.
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


217374
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

En route pour bb3.... rejoignez nous !

image

Oui Cocci on vieillit et notre corps avec ! Mais ne dis pas qu'un p'tit 3ème ne sera pas pour toi ! C'est pas toi qui me disait il y a quelques temps qu'il ne fallait pas se mettre la pression ! C'est vrai que moi aussi je me disais, je me donne 6...Lire la suite

Fiv en octobre 2012 , allez les filles on se soutien deja 7 +++

image

Youhou agitation de pompon pour toi ma binômette !!! C juste super ce tournant dans ta vie professionnel … c'est incroyable comme on a l'impression qu'il arrive la ou il doit être … heureuse que la chance tourne encore pour toi et puis bientôt...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages