Histoire vécue Grossesse - Bébé > Désir d'enfant - Infertilité > FIV      (4830 témoignages)

Préc.

Suiv.

Je fais un TEC

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 1489 lectures | ratingStar_44393_1ratingStar_44393_2ratingStar_44393_3ratingStar_44393_4

Salut.

Ton message m'a fortement interpellée : fin novembre 2003 je fais un tec ; le gynéco me transfert 2 embryons au lieu des 3 prévus, car un meurt à la décongélation.

Je fais ma pds 13 jours plus tard, car je saigne et j'ai mal au ventre, signe annonciateur de mes règles et la, énorme suprise après 5 ans 1/2 de ttt, je suis enceinte, avec un taux énorme : 264, je me dis chouette, les 2 embryons sont accrochés.

Je continue de saigner, le gynéco me precris une 2nde pds pour voir si le taux monte et oui il monte et une écho à 4 SG. La on voit 2 poches, les 2 coeurs battent.

Je continue de saigner, le gyné suspecte un décollement, nouvelle écho une semaine plus tard et là il y a 3 embryons !!! Exactement comme toi !

Des vrais jumeaux et un bébé tout seul. 0,3% de cas.

Avec mon mari, après la surprise passée, on est un peu euphorique, on passe de 2 bébé à 3, après tout pourquoi pas, même si je sais que les grossesses triples n'arrivent jamais à terme et que les bébé sont fortement prématurés, mais àprès tout il y en a des femmes qui mettent au monde des triplés, pourquoi pas moi.

Je vois le gynéco dans les 5 mns et là c'est la catastrophe, il me dit qu'il ne laissera pas la situation évoluer comme ça que des triplés dans une poche unique cela pose des problèmes, mais cela peut-être gérable mais des jumeaux + un bébé seul, c'est la catastrophe à cause du STT (syndrôme transfusé/transfuseur) et donc qu'on doit envisager une réduction embryonnaire sur un des jumeaux. LE CHOC !

Une de ses patientes a connu la même chose quelque mois/années auparavent ; il avait laissé les 3 bébé et la dame les aurait perdus à 4 mois 1/2 de grossesse, il a une mauvaise expérience et ne veut pas la retenter avec moi. Pour mon mari, il vaut mieux en avoir 2 en bonne santé que pas du tout. Il le prend bien, moi super mal.

Je continue de saigner, je suis hospitalisée, je fais des échos tous les 2/3 jours, les bébé tiennent bon, le gynéco me dit que si l'un se décrochait seul cela serait mieux, je suis abattue, je ne veux pas les perdre, mais en même temps si l'un se décrochait cela réglerait le problème. Je suis complètement perdue, je ne peux pas entendre cette solution de réduction embryonnaire, je veux qu'on y arrive tous les 4. Je les vois grandir, se transformer, ce n'est pas possible pour moi de me dire qu'il va falloir en supprimer un pour que les autres survivent et en plus il y a des risques de fausse-couche.

Après quelque ttt, je ne saigne plus, je sors de l'hopital, avec contrôles écho rapprochés et la date de réduction embryonnaire qui se rapproche. (Cela se fait vers 12 SA).

Et puis à 10 SA, rien ne va plus, j'ai une méga gastrite, je vomis tout le temps (j'ai été mise sous cortisone et aspégic, mais sans aucun autre ttt pour protéger l'estomac d'un ulcère) , je vomis tellement que je me recrée un décollement placentaire et là je suis obligée d'appeler le samu tellement je saigne.

Finalement je suis de nouveau hospitalisée, mes contractions s'arrêtent, à l'écho mes bébé sont toujours là (c'est incroyable avec tout ce que j'ai saigné et eu comme contractions) et ils grandissent bien, mais la cortisone qui diminue les défenses immunitaires m'empêche de voir que j'ai une infection, résultat je fais une septicémie, le gynéco arrive en catastrophe et arrête la grossesse par cytotéc car les bébé sont trop atteints et je risque ma vie.

Voilà, c'était le 30/1 dernier et j'ai un mal fou à m'en remettre.

J'ai eu tout un tas de circonstances qui au final se sont révélées être une catastrophe.

Je suis allée voir une psy et en y repensant, je pense que mon corps a peut-être trouvé cette solution car je ne pouvais pas entendre parler de réduction embryonnaire.

Voilà, désolée d'avoir été aussi longue et j'espère que pour toi tout se passera bien et j'aimerai comme toi avoir des témoignages de femmes qui sont passées par là (jumeaux + bébé tout seul en même temps) et qui ont pu mener leur grossesse sans qu'on leur parle de réduction embryonnaire.

En fait sur le forum des filles m'avaient conseillé de changer de gynéco, de monter sur Paris, mais j'ai été tellement malade avec la cortisone et je devais rester couchée à cause des décollements que je ne pouvais pas monter sur Paris. Je regrette tellement que cela se soit passé comme ça. J'aurais du accoucher cette semaine, vers le 15 août. C'est dur.
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


44393
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

En route pour bb3.... rejoignez nous !

image

Oui Cocci on vieillit et notre corps avec ! Mais ne dis pas qu'un p'tit 3ème ne sera pas pour toi ! C'est pas toi qui me disait il y a quelques temps qu'il ne fallait pas se mettre la pression ! C'est vrai que moi aussi je me disais, je me donne 6...Lire la suite

Fiv en octobre 2012 , allez les filles on se soutien deja 7 +++

image

Youhou agitation de pompon pour toi ma binômette !!! C juste super ce tournant dans ta vie professionnel … c'est incroyable comme on a l'impression qu'il arrive la ou il doit être … heureuse que la chance tourne encore pour toi et puis bientôt...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages