Histoire vécue Grossesse - Bébé > Désir d'enfant - Infertilité > Infertilité      (956 témoignages)

Préc.

Suiv.

Je n'arrive pas à avoir un bébé

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 255 lectures | ratingStar_66356_1ratingStar_66356_2ratingStar_66356_3ratingStar_66356_4

Mon mari et moi essayons de faire un bébé depuis novembre 1999. Déjà.

Au début nous n'avons pas fait de traitement, on attendait que les choses se fassent naturellement. Notre mariage arriva en juin 2000 et toujours pas de bébé.

Ensuite, une amie ayant les mêmes soucis, nous orienta vers un gynécologue spécialisé. Nous fîmes pendant plusieurs mois et années divers traitements à base de clomid et provanes, les courbes de température à gogo mais jamais rien de bon.

Après, j'ai eu une opération (une célioscopie). Là, il m'a nettoyé l'utérus d'une endométriose débordante et fait un drailing des ovaires. Le tout suivi dun traitement au clomid provanes et toujours rien.

Après une quinzaine de diverses tentatives qui durèrent plusieurs années, il me dirigea vers un de ses confrères pour faire une fiv. Un espoir naissait.

Après létude de mon dossier, mon nouveau gynéco décida de faire des tentatives d'insémination plutôt que des fiv. On na pas compris pourquoi, mais on suivait, désespéré…

Après plusieurs échecs (3) parsemés de traitements abandonnés du fait que mon organisme ne répondait pas correctement, il décida enfin de faire des fiv. Mais encore une fois plus dun an sest écoulé.

A la première tentative, le cycle cafouilla et il n'y eu aucune ovule. Trois mois dattente obligatoire entre chaque tentative pour reposer lorganisme : trois mois de pleures et de désespoir à chaque fois. Trois mois à souffrir rien quen voyant une femme enceinte ou un bébé, à finir par penser que ça narrivera jamais.

A la deuxième tentative, on obtint quelques ovules mais pas assez pour la congélation. 2 seulement furent transférés, on y croyait tout de même enfinmais rien ne prit. Pire quune déception, un déchirement comme jamais, quelque chose qui vous retourne les entrailles au plus profond de vous-même.

A la troisième tentative, sur les six ovules prélevées, aucune ne se transforma en petit embryon, le désarroi nous tomba dessus, c'était en mars 2005. Mon mari et moi nous soutenions lun lautre comme on pouvait. Nous nous sommes renfermés sur nous même, on vivait à reculons. Nous avons fait alors un break.

Quelques mois après on reprit les visites avec le gynéco, en septembre, pour faire le point, puis novembre pour relancer la machine infernale.

Après divers examens hormonologiques, j'ai repris un traitement mais cette fois c'est pour une ICSI, à nouveau une petite lueur despoir qui sétouffa malheureusement bien vite. Après 2 tentatives infructueuses le verdict, que dis-je, la guillotine ! Capacité ovarienne quasi nulle.

Et là ce fût leffondrement tout espoir envolé, plus de bébé dans le ventre, plus de joie de porter et de faire grandir une vie issue de mon époux et de moi-même.

Il nous a fallu un certain temps pour essayer dadmettre cette fatalité. Ce qui me permet de rester à la surface et de ne point sombrer définitivement, cest de croire quun jour, une femme anonyme me fera don dovocytes Un don de vie.

Cest pour cela quà ce jour, jattends ma fée bienfaitrice car si je nen trouve pas, je serai encore bonne à attendre plusieurs années pour peut-être rien quel calvaire !
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


66356
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Long parcours mais fin heureuse <3 - infertilite - les clubs

image

Wow ! Super ça ! Tu es chanceuse, j'ai hate de pouvoir compter mon histoire merveilleuse moi aussi ! Nous, nous avons été 1an en essaie. Ensuite, clinique de fertilité. Nous avons passé tous les t'est et ce qui en resortait c'est que les zozo de...Lire la suite

Iacette debut 2013 par ici !! on veut une pluie de +++ <3

image

Bonjour à toutes, Je trouve votre forum très sympathique. C'est poisonauchocolat qui m'a conseillé d'y venir. Voici mon parcours : j'ai stoppé la pilule le 02/03/11 et j'étais suivie quasi tous les mois par mon ancien gyné qui m'a diagnostiqué...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages