Histoire vécue Grossesse - Bébé > Désir d'enfant - Infertilité > Infertilité      (956 témoignages)

Préc.

Suiv.

Mon expérience de la Pma

Témoignage d'internaute trouvé sur e-sante 73 ans
Mail  
| 443 lectures | ratingStar_121174_1ratingStar_121174_2ratingStar_121174_3ratingStar_121174_4

Pour ma premiere ICSI, le plus impressionnant a été le traitement, les piqures quotidiennes, les prises de sang, les echo. J'avais souvent peur de me tromper, de mal faire et donc de faire foirer l'ICSI. Je faisais venir une infirmiere chaque soir, ce qui ne simplifié par le planning du travail. Je pense aussi que je passais un peu trop de temps a m'observer et à chercher des signes. Pendant la peiode de decapeptyl, j'ai eu des bouffées de chaleur et j'ai pris du poids. Est ce du au traitement ou aux petites douceurs que je mangeais pendant mes coups de blues… J'ai fait ma ponction sous anesthesie generale car je suis une grande trouillarde des blocs opératoires. Tu dors et ils font leur boulot. Sur ce point tu trouveras des avis differents. Certaines disent qu'en local c'est tres supportable, d'autres que c'etait l'enfer. Dans le doute j'ai fait mon choix. Le reveil c'est plutot bien passé. J'ai eu mal au ventre tout l'apres midi, donc dès le reveil, ne pas hesiter à demander du paracetamol (en suppo c'est genial !! ) et insister si besoin. T'es pas obligée d'avoir mal !! Ensuite la biologiste vient te voir pour te donner le resultat de la ponction et le resultat de la fecondation. Pour nous elle est venue a 17h30 et l'attente a ete super longue. Pour nous c'etait 4 ovules ok pour fecondation (ma voisine en avait 18… , je sais bien que c'est pas la quantité qui compte, mais c'est dur a encaisser). Et tu rentres chez toi. Jusqu'au lendemain, ou ils t'appellent pour te donner l'avancement de la fecondation, je n'ai pensé qu'à nos embryons, tout seul dans le laboratoire et dans le noir (c'est idiot, je sais, mais voila, c'est peut être moi qui me sentais perdue…). Vers 9h, appel, sur les 4, 2 donnent des signes de fécondations. Si tout continue, a demain pour la réimplantation. Voila. Deja c'est positif. Ouf ! Et la, tu te dis que tout ton espoir repose au fond d'un laboratoire, et c'est moins gros qu'une tete d'epingle. 2 c'est pas beaucoup !! Le lendemain bnous voila au laboratoire a l'heure. Tu parles ça faisait longtemps qu'on ne dormait plus. Et la la psychose repart. La sage femme arrive, nous accueil, nous dit qu'elle va voir la biologiste pour avoir l'accord pour me preparer. Elle passe 1 fois, 2 fois devant nous, je lui trouve une drole de tete, la biologiste arrive, elles s'enferment dans le bureau. Et mon je massacre la main de mon mari et je m'effondre en larmes. Voila tout est fichu… (dans un film, ils auraient mis une belle musique). Elles sortent du bureau, s'inquietent moi et me disent que c'est ok et qu'on peut y aller pour la reimplantation. Voila. J'ai demandé 15 minures pour me calmer et hop c'et parti. La reimplantation ne fait pas mal du tout. Une fois de plus, tu mes les pieds dans les etriers, mais ça c'est une habitude. Mon mari etait la, main dans la main. Et retour a la maison. Les jours suivants, tout ce passe bien et l'espoir grandit. 1é jours avant le resultat c'est long, tres long. A partir du 10ème jour, a chaque passage aux toilettes, j'apprehendais, "le signe"… Finalement, j'ai eu mes relges la veille de la prise de sang. Et aussitot apres le resultat, mon centre m'a proposé une date pour recommencer. Cela nous a beaucoup aidé a penser a la 2eme. 2eme ICSI. Nous avons commencé le traitement en vacances et mon mari est devenu mon infirmier. Ça façon a lui de s'impliquer dans le traitement. Nous avons pris une infirmiere uniquement pour les intra musculaire. La 2eme fois, le traitement prend une par moins importante dans ta vie. Les piqures deviennent la routine. La ponction, c'est pas une partie de plaisir, mais je savais que la douleur ne durerai qu'une journée. En plus, a la premiere ponction, l'anhestesie et la posture allongée m'avaient beaucoup constipé et m'avais donné de grosses douleurs au ventre. Donc j'ai anticiper et pris un petit traitement preventif. Le plus dur a ete l'attente des resultats. 2 ovules de murs, mais de tres bonne qualité. Puis attente du lendemain, le plus dur de mon point de vu. 1 embryon de bonne qualité qui m'a été reimplanté. Le jour de ma prise de sang, je n'avais mes regles et j'y croyais vraiment. Le coup de fil a été une vraie douche froide. Et prise de rendez vous pour la suivante… 6 mois plus tard. C'est long 6 mois. Et ils viennent de se terminer. La suite dans le prochain, j'ai peur de tout perdre.
  Lire la suite de la discussion sur e-sante.fr


121174
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Long parcours mais fin heureuse <3 - infertilite - les clubs

image

Wow ! Super ça ! Tu es chanceuse, j'ai hate de pouvoir compter mon histoire merveilleuse moi aussi ! Nous, nous avons été 1an en essaie. Ensuite, clinique de fertilité. Nous avons passé tous les t'est et ce qui en resortait c'est que les zozo de...Lire la suite

Iacette debut 2013 par ici !! on veut une pluie de +++ <3

image

Bonjour à toutes, Je trouve votre forum très sympathique. C'est poisonauchocolat qui m'a conseillé d'y venir. Voici mon parcours : j'ai stoppé la pilule le 02/03/11 et j'étais suivie quasi tous les mois par mon ancien gyné qui m'a diagnostiqué...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages