Histoire vécue Grossesse - Bébé > Désir d'enfant - Infertilité > Infertilité      (956 témoignages)

Préc.

Suiv.

Stérilité masculine et problèmes de couple

Témoignage d'internaute trouvé sur famili
Mail  
| 1802 lectures | ratingStar_7639_1ratingStar_7639_2ratingStar_7639_3ratingStar_7639_4

Je suis en plein désarroi alors j'écris ce message un peu comme on lance une bouteille à la mer…

Je voudrais savoir comment vous réagiriez si vous appreniez que votre mari est stérile.

Voici notre histoire : je connais la femme de ma vie depuis 9 ans mais (la vie est compliquée ! ) nous ne sommes ensemble que depuis 4 ans. Nous savions déjà que nous voulions fonder une famille. Dès le premier soir ma compagne a eu l'honnêteté de me dire que cela n'était pas gagné d'avance, car elle avait eu des problèmes gynécologiques. Il est apparu par la suite que, tout en souhaitant ardemment un enfant, elle en avait (inconsciemment bien sûr) une peur bleue, notamment parce que sa mère l'a abandonnée lorsqu'elle était adolescente.

Toujours est-il qu'après deux ans d'essais (pour raisons professionnelles nous ne souhaitions pas lancer un bébé la première année) rien ne vient. Mais en permanence je subis un procès d'intention : en fait je ne veux pas d'enfant, ou bien si nous devons passer par une médicalisation je ne saurai jamais l'accompagner, elle se sent seule dans sa démarche etc… Il faut dire que mon tempérament pragmatique (refus de perdre espoir tant que tout n'a pas été tenté) passe pour un manque d'empathie chez elle.

A cause de son bloquage (peur d'avoir un enfant) c'est moi qui finit par prendre rv avec la gynéco… consultations, pour elle, pour moi, et le verdict : rien de particulier en ce qui la concerne (à part son ovaire unique, ce qui n'est pas rédhibitoire) et azoospermie dans mon cas. La gynéco tient un discours purement médical (pas d'accomagnement psychologique) et pousse pour une FIV, possible mais pas gagnée d'avance.

J'encaisse le coup, d'autant plus que j'apprends la même semaine que mon ex (que j'ai quittée pour ma compagne actuelle) vient de tomber enceinte. Je libère ma compagne de son engagement de vie commune, puisque j'ai rompu le contrat amoureux implicite entre nous qui impliquait que je serai le père de ses enfants… Je suis aussi un traitement de médecine traditionnelle chinoise (acupuncture) , le seul ayant, paraît-il, quelques succès dans les cas d'infertilité masculine (si vous avez des tuyaux là-dessus…). Elle dit ne pas vouloir me quitter.

Mais depuis c'est la dégringolade dans notre couple. Ma compagne s'investit à fond dans sa vie professionnelle (je peux la comprendre) au détriment de notre relation. Elle n'a pas fait son deuil de désir d'enfant mais en même temps refuse toute action : ni une FIV (puisque, par principe, elle sera seule dans cette démarche qui l'atteindra dans sa chair) , encore moins une ICSI, ni même une adoption (elle ne veut pas avoir affaire à un enfant abandonné). Elle sombre dans la dépression et les reproches permanents contre ma personne (pour tout et pour rien ; jamais pour mon infertilité bien sûr) , notamment d'être incapable de réaliser la souffrance que je cause aux autres (sûrement je sais mal l'exprimer). Elle m'a souvent dit qu'elle a peur que je la quitte pour une autre femme qui, elle, aurait déjà un enfant que je pourrai adopter. Inutile de préciser que sous la couette, ce n'est pas le paradis, ni en qualité ni en quantité… or en général pour faire un enfant il faut faire l'amour au bon moment, n'est-ce pas ? ;-) Cela se produit de plus en plus rarement ces derniers mois.

Et maintenant elle me reproche d'avoir démissionné de mes responsabilités en lui rendant son engagement (je la laisse vivre sa souffrance toute seule, pour qu'elle revienne quand elle aura fini).

Sa seule proposition concrète : se faire faire un enfant par son ex (envers lequel elle a toujours un sentiment de culpabilité d'avoir quitté pour moi) , que j'élèverai par la suite… je suis prêt à décrocher la lune pour la rendre heureuse, mais avouez que là c'est un gros morceau à avaler !

Voilà où nous en sommes… je ne sais comment lui faire comprendre que je suis avec elle, comment la remotiver. J'ai du mal à comprendre cette attitude qui consiste à se précipiter pour perdre espoir, avant d'avoir tout essayé. J'ai 40 ans et elle 36, alors nous ne pouvons pas nous permettre de perdre trop de temps.

Merci de vos commentaires, ou de vos retours d'expérience si vous avez vécu quelque chose de similaire dans votre couple.
  Lire la suite de la discussion sur famili.fr


7639
b
Moi aussi !
33 personnes ont déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Long parcours mais fin heureuse <3 - infertilite - les clubs

image

Wow ! Super ça ! Tu es chanceuse, j'ai hate de pouvoir compter mon histoire merveilleuse moi aussi ! Nous, nous avons été 1an en essaie. Ensuite, clinique de fertilité. Nous avons passé tous les t'est et ce qui en resortait c'est que les zozo de...Lire la suite

Iacette debut 2013 par ici !! on veut une pluie de +++ <3

image

Bonjour à toutes, Je trouve votre forum très sympathique. C'est poisonauchocolat qui m'a conseillé d'y venir. Voici mon parcours : j'ai stoppé la pilule le 02/03/11 et j'étais suivie quasi tous les mois par mon ancien gyné qui m'a diagnostiqué...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages