Histoire vécue Grossesse - Bébé > Désir d'enfant - Infertilité > Infertilité      (956 témoignages)

Préc.

Suiv.

Un miracle après plusieurs années de bataille d'infertilité

Témoignage d'internaute trouvé sur doctissimo
Mail  
| 1513 lectures | ratingStar_50990_1ratingStar_50990_2ratingStar_50990_3ratingStar_50990_4

J'ai très vite ressenti l'envie profonde d'être maman, je suis l'avant dernière fille d'une famille de 6 enfants et je ne pouvais pas concevoir ma vie sans créer ma petite famille a moi.

Mes 4 soeurs ont toutes eu les leurs petits bouts entre 1 a 3 mois après l'arrêt de la pilule, il était donc évident que ce serait pareil pour moi.

A 20 ans j'ai rencontré Eric, nous avons tout de suite su que nous ferions notre vie ensemble, et quelques semaines plus tard j'arrêtais la pilule a mon tour pour concevoir notre "petit rêve" comme nous l'appelions deja…

Les mois ont vite passés, ils etaient très très longs… Mes cycles étaient anarchiques, un mois a 20 jours un autre a 50. Mais je ne m'affolais pas, même si les douleurs constantes que je ressentais de plus en plus fortes me faisait penser que je pouvais peut être avoir un problème… mais non, pas moi… laissons encore allez les choses.

1 an est passé, puis 2, mes douleurs pelviennes m'ont conduit plusieurs fois chez des gynecos en urgence, je n'avais rien et j'étais même " morphologiquement bien constituée" d'apres l'un d'eux… le stress sans doute ?!

Il me devenait impossible de faire des calins avec mon homme sans souffrir le martyr… m'asseoir devenait de plus en plus pénible.1 année etait encore passée, mes larmes coulaient tout les mois en même temps que le sang.

J'ai 22 ans.

Un enieme gyneco m'a ausculté, environ 2 secondes et demi, m'a passé une écho (encore) et m'a calmement annoncé qu'il m'opérerait en urgence : j'ai une tres sévère endometriose qui me "broyait" mes organes génitaux.

Rien que ça !!!! D'apres lui depuis plusieurs années deja…

Que dire…

J'ai donc subi une laparotomie qui me laissait une cicatrice de cesarienne, 4 heures au bloc et l'annonce fatale du gyneco a peine reveillée "vous n'aurez pas d'enfants naturellement sans passé par la FIV, vos trompes sont hs, votre utérus est cicatriciel et un ovaire seulement fonctionne, l'autre est polykystique.

Je ne pouvais même pas imaginer une chose comme ça, mais je ne savais pas pourtant que le pire etait a venir.

Nous étions, mon futur mari et moi (nous nous sommes mariés une semaine plus tard) anéantis mais avions décidé de combattre la nature.

J'ai 24 ans.

J'ai choisi un gynécologue réputé dans une clinique réputée elle aussi a 30 km de chez moi."un pro de la stérilité".

Ce super gygy décida de suite de me donner un traitement car pour lui il y avait peut être encore une chance pour que mes trompes fonctionnent.

3 mois de traitements et rien… donc j'ai le droit a mon petit test de huner… et la "on arrête tout de suite" exceptionnellement (ben voyons encore ! ) sur moi le traitement fait effet inverse et tue les spermatozoides !!!!! C'est fou non ?! Une seconde fois on met dit que ma glaire est de tres mauvaise qualité de toute facon.

Mon chéri passe un spermogramme, le résultat est bon… ouf c'est dejà ça.

On tente d'emblée une IAC quand même, puis 2, puis 3… puis après une radio des trompes qui confirme bien que mes trompes sont définitivement bouchées, on arrête donc.

Moral a 0!

J'ai 25 ans.

Les divers traitements que j'ai recu m'on fait prendre 10 kgs, ça n'arrange rien.

Mon mari est super, il est tellement réconfortant, mais il ne remplace pas l'enfant pour lequel je fini par vivre.

Je ne dors plus, je me reveille la nuit en entendant "mon" bébé qui pleure, je perds mon travail car mes absences pour mes visites en clinique ne sont plus toléré.J'ai choisi de vivre pour mon futur bébé, je l'aime deja si fort que je crois parfois qu'il est là.

Les choses vont allez très vite, on decide de tenter les FIV…

Je suis folle de joie, c'est sûre ça va marcher !

Nous obtenons de nombreux embryons, une quinzaine… a chaque fois.

4 fiv au total, on me reimplante des embryons de très mauvaise qualité car personne n'a jamais compris pourquoi mes bébés se fragmentais au bout de 3 jours.

Les Spécialistes, a l'échelle nationale tout de même, se sont concertés sur notre cas…

Ils ont deduit que mon mari et moi étions incompatibles, ce qui expliquaient que nos chromosomes se rejettaient et que nos embryons se craquelais !

Je ne voulais pas entendre parler du don de sperme.

Il n'y avait donc plus d'issu.

Je ne porterais jamais mon enfant, notre enfant…

3 ans de FIV auxquelles se sont rajouté 25 kg supplémentaires, des hormones injectés chaques soir, des échos tout les 2 jours, les ponctions, les anésthésies générales et surtout l'attente et l'espoir puis la deception… ce fut trop, tout ça pour ça !!!

Nous avions tenté de nous rendre a une reunion d'information pour adopter, mais ce n'etait plus possible dans nos esprits, nous avions deja trop souffert.

Je pensais donc qu'il me fallait prendre du recul et je l'ai fait.

J'ai 27 ans .

Je pensais que nous finirions par adopter tout de même mais pas maintenant.

Mon dieu quelle souffrance quand il fallait afficher une fausse joie a l'annonce de la grossesse d'une proche.Je ne pouvais même plus pleurer, mes yeux avaient séchés et mon caractère endurci.

J'avais reperdu 30 kg, je me focalisais sur ma petite personne…

Mes règles etaient quelques fois en avance et quelques fois en retard, je n'y prêtais même plus attention.

Et une fois de plus elles n'arrivaient pas, et comme a chaque fois que je decidais d'allez embêter mon gygy avec ça au telephone, il me dit de faire un test de grossesse au cas où, et de venir le voir et il ferais le necessaire pour declencher mes règles…

PFFFF pourquoi tout ce cinema… !

J'ai la flegmme d'allez jusqu'au laboratoire alors je vais chercher un test a la pharmacie du coin.

Mon mari a travaillé cette nuit, il dort .

En revenant je vais aux toilettes et j'utilise mon test. Je le regarde en le posant sur le lavabo.

Je n'ai jamais ressenti un tel choc de toute mon existence… bébé faisait son apparition devant mes yeux.

Je tremblais, je ne pouvais plus respirer, mon coeur s'emballait.Je me suis retrouvée assise sur les toilettes tout en regardant ce petit baton, et ses deux traits rose, je me souviens très bien avoir été comme petrifiée…

Et comme au ralenti, je suis sorti. Je me suis dirigé vers ma chambre, je me suis assise sur le lit, mon mari dormait a point fermé.Je le reveille timidement, je balbutiais un peu même, je lui pose le test sur le ventre et lui dit "tu le crois si je te dis que tu vas être papa ? "

Il s'est levé d'un bon en jetant le test et en hurlant que je n'étais pas normal de le reveiller en jouant avec ce genre de chose !!!!!

J'ai fondu en larme, il a alors jeté un regard vers le test, l' a ramassé et a pleuré… il a appelé le gygy, qui n'a pas cru une seule seconde que c'etait possible et m'a pris immediatement en écho.Il pensait dans le meilleur des cas a une grossesse extra uterine. Mais non bébé etait bien au chaud dans mon utérus… et y est resté 9 mois pour naître a la date prevue !!!!

J'ai vécu une grossesse magique et magnifique, jamais malade.Jusqu'au bout je n'ai pas réalisé, jusqu'a voir le visage de MON enfant, mon Mathéo d'amour qui a maintenant 4 ans.

Un miracle ? Sans aucun doute d'après gygy.

Pas si sûre…

Yanis a pris place lui aussi dans mon ventre, tout aussi naturellement, 5 mois après la naissance de Mathéo.Ils ont 13 mois d'écart… un tout aussi beau bébé .

A 30 ans nous voulions déjà notre 3 eme enfant, le dernier… normalement !

Ensuite, j'ai eu une grossesse extra uterine en janvier 2005, une trompe définitivement hs !!

Mais une hystero en janvier 2006,et un ttt de clomid est venu a bout de mon dernier souci d'infertilité…

Ce petit être tant attendu, est né, le 20 octobre 2006, par cesarienne… comme ces freres ! Il s'appelle Nolan, 5 semaines d'avance ! 3,2 kg pour 51 cm.

3 enfants, en 3 ans et demi,,,,,,, et on me disait sterile !!!!
  Lire la suite de la discussion sur doctissimo.fr


50990
b
Moi aussi !
5 personnes ont déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Long parcours mais fin heureuse <3 - infertilite - les clubs

image

Wow ! Super ça ! Tu es chanceuse, j'ai hate de pouvoir compter mon histoire merveilleuse moi aussi ! Nous, nous avons été 1an en essaie. Ensuite, clinique de fertilité. Nous avons passé tous les t'est et ce qui en resortait c'est que les zozo de...Lire la suite

Iacette debut 2013 par ici !! on veut une pluie de +++ <3

image

Bonjour à toutes, Je trouve votre forum très sympathique. C'est poisonauchocolat qui m'a conseillé d'y venir. Voici mon parcours : j'ai stoppé la pilule le 02/03/11 et j'étais suivie quasi tous les mois par mon ancien gyné qui m'a diagnostiqué...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages