Histoire vécue Grossesse - Bébé > Fausse couche      (2858 témoignages)

Préc.

Suiv.

Comment éviter une fausse couche

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 1605 lectures | ratingStar_104997_1ratingStar_104997_2ratingStar_104997_3ratingStar_104997_4

Après ma fc (1ère) , mon gygy a immédiatement enclenché tout un processus d'examens car il me disait ne vouloir prendre aucun risque pour la prochaine grossesse. Donc hystéro + écho pour moi, spermogramme avec toutes les recherches possibles et imaginables pour mon mari. Au départ je me suis dit c'est abusé, c'est fréquent après tout une fc !

Mais finalement, si à moi il n'a rien trouvé (hormis utérus rétroversé mais pas grave) , dans les analyses de mon mari il a vu qu'infection à mycoplasmes a priori cause de la grossesse. + deuxième problème, seulement 13% de bons spermatozoïdes, faible résultat qui peut provenir de l'infection (et donc s'arrangera après traitement que l'on fait tous les 2 durant 20 jours car MST) , soit être un vrai problème et il faudra donc passer par une insémination artificielle.

Ce genre d'infection est très courant, et le médecin du spermogramme nous a dit que ct la cause de 80% des fc des deux premiers mois. Pas de symptômes, et très dangereux pour l'embryon… donc prudence les filles !

C'est inadmissible que des gygys attendent 3-4fc avant d'enclencher des examens. C'est tellement dur de faire une fc déjà !

Ci-joint une copie de ce que j'ai trouvé dessus sur internet.

Courage.

FICHE TECHNIQUE SANTÉ-SÉCURITÉ - MATIÈ ; RES INFECTIEUSES.

SECTION 1 - AGENT INFECTIEUX.

NOM : Ureaplasma urealyticum.

SYNONYME OU RENVOI : urétrite non gonococcique, UNG ; urétrite non spécifique, UNS.

CARACTÉRISTIQUES : famille des Mycoplasmataceae ; organisme pléomorphique se présentant sous diverses formes : forme coccoïde, forme filamenteuse ou forme multinucléé de grande taille ; diamètre de 0,3-0,8 µ ; m ; organisme dépourvu de paroi cellulaire mais lié par une membrane trilamellaire unique ; production d'uréase ; 14 sérotypes connus à ce jour ; filtrable à l'aide d'un filtre 0,45 µ ; m.

SECTION II - DANGER POUR LA SANTÉ.

PATHOGÉNICITÉ : principale cause d'urétrites non gonococciques et non chlamydiennes ; affection caractérisée par un écoulement urétral, une dysurie et une inflammation méatique ; peut causer une chorioamnionite et une insuffisance pondérale à la naissance ; l'organisme a été associé à la pyélonéphrite, au syndrome de Reiter, à l'avortement spontané ; associé à la pneumonie congénitale et à la bactériémie chez les nouveau-nés infectés de faible poids ; associé à l'arthrite septique, à l'abcès sous-cutané et à l'urétrocystite chronique chez les sujets immunodéprimés ; habituellement asymptomatique.

ÉPIDÉMIOLOGIE : répandu dans le monde entier ; le tractus génital des hommes et femmes ayant une vie sexuelle active constitue le principal réservoir des souches pathogènes pour l'humain ; culture positive chez la plupart des adultes sexuellement actifs.

GAMME D'HÔ ; TES : l'humain.

DOSE INFECTIEUSE : inconnue.

MODE DE TRANSMISSION : essentiellement sexuelle.

PÉRIODE D'INCUBATION : 7-14 jours, mais peut être plus longue.

TRANSMISSIBILITÉ : inconnue, les récidives sont fréquentes.

SECTION III - DISSÉMINATION.

RÉSERVOIR : l'humain.

ZOONOSE : aucune.

VECTEURS : aucun.

SECTION IV - VIABILITÉ.

SENSIBILITÉ AUX MÉDICAMENTS : sensible à la tétracycline, à la spectinomycine, aux quinolones.

SENSIBILITÉ AUX DÉSINFECTANTS : sensible à l'éthanol à 70 %, à l'hypochlorite de sodium à 1 %, au glutaraldéhyde à 2 %

INACTIVATION PAR DES MOYENS PHYSIQUES : sensible à la chaleur.

SURVIE À ; L'EXTÉRIEUR DE L'HÔ ; TE : sensible à la dessiccation.

SECTION V - ASPECTS MÉDICAUX.

SURVEILLANCE : rechercher les symptômes ; confirmer le diagnostic par isolement de la bactérie et analyse sérologique.

PREMIERS SOINS ET TRAITEMENT : administrer l'antibiothérapie appropriée.

IMMUNISATION : aucune.

PROPHYLAXIE : aucune.

SECTION VI - DANGERS POUR LE PERSONNEL DE LABORATOIRE.

INFECTIONS LIÉES OU ACQUISES AU LABORATOIRE : aucun cas signalé à ce jour.

SOURCES ET ÉCHANTILLONS : spécimens provenant du tractus génital.

DANGERS PRIMAIRES : inoculation parentérale accidentelle.

DANGERS PARTICULIERS : aucun.

SECTION VII - PRÉCAUTIONS RECOMMANDÉES.

EXIGENCES DE CONFINEMENT : méthodes, matériel et installations de confinement du niveau de biosécurité 2 pour tous les travaux réalisés avec la bactérie ou avec des liquides ou tissus organiques susceptibles d'être infectieux.

VÊ ; TEMENTS PROTECTEURS : blouse de laboratoire ; gants, si le contact direct avec des matières infectieuses est inévitable.

AUTRES PRÉCAUTIONS : aucune.

SECTION VIII - RENSEIGNEMENTS RELATIFS À ; LA MANIPULATION.

DÉVERSEMENTS : laisser retomber les aérosols ; endosser des vêtements protecteurs, couvrir soigneusement la substance déversée avec une serviette de papier absorbant et appliquer de l'hypochlorite de sodium à 1 %, de la périphérie vers le centre ; laisser agir pendant une période suffisante (30 minutes) avant de procéder au nettoyage.

ÉLIMINATION : décontaminer tous les déchets avant de les éliminer ; stérilisation par la vapeur, désinfection chimique, incinération.

ENTREPOSAGE : dans des contenants scellés étiquetés de façon appropriée.

SECTION IX - RENSEIGNEMENTS DIVERS.

Date : mars 2001.

Préparée par : Bureau de la sécurité des laboratoires, ASPC.

Bien que les renseignements, opinions et recommandations contenus dans la présente Fiche technique santé-sécurité proviennent de sources que nous jugeons fiables, nous ne nous rendons pas responsables de leur justesse, de leur caractère exhaustif ou de leur fiabilité, ni des pertes ou blessures encourues par suite de l'utilisation des renseignements. Comme on découvre fréquemment de nouveaux dangers, il est possible que ces renseignements ne soient pas à jour.
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


104997
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Fc de janv 09 - la boucle est bouclee!!!! on a ttes nos bebes!!!!

image

Coucou les filles. Comment allez vous ? Moi ça va journée EVJF le temps n'est pas au top. Au programme gouter tout chocolat cet après-midim suivi d'un cours de zumba ensuite petit apéro restaurant chinois. J'ai dit que je dormais sur place car 1h...Lire la suite

Fc a repitition ---> insemination? besoin de vos experiences - fausse couche

image

Bonjour les filles. J'explique un peu mon histoire. Voilà il y a 3 ans moi et mon mari avons eu un petit garçon j'ai arrêter la pilule et au cycle 2 un joli +++ Il y a un an et demi nous avons voulu d'agrandir notre petite famille. Je suis déjà...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Pour mes 2 petits anges partis trop tôt
Sur le même thème
Ma fausse couche
Jeune fille, fausse couche
Voir tous les  autres témoignages