Histoire vécue Grossesse - Bébé > Fausse couche      (2858 témoignages)

Préc.

Suiv.

J'ai mal vécu ma fausse couche

Témoignage d'internaute trouvé sur magicmaman
Mail  
| 617 lectures | ratingStar_30334_1ratingStar_30334_2ratingStar_30334_3ratingStar_30334_4

Bonsoir à toutes…

Je viens d'arriver ici et c'est la première fois que je viens "parler" sur un forum…

J'ai moi aussi fait une fausse couche et je l'ai mal vécue comme nous toutes…

J'étais enceinte pour la première fois et dès les premiers jours de retard, je savais déjà que j'étais enceinte au plus profond de moi… J'étais heureuse, sereine et le résultat de la prise de sang n'a été qu'une simple confirmation…

J'ai fait ma première echo à 8 SA fin décembre et j'avais les larmes aux yeux de voir ce petit être et ce point lumineux qui représentait son coeur en train de battre… Je me rappelle avoir "insister" auprès de mon compagnon pour qu'il m'accompagne… Je voulais tellement qu'il l'aime lui aussi, du moins autant que moi car il est, comme tous les hommes, moins démonstratif.

Quelques semaines plus tard, à plus de 11 SA, j'étais au bureau et je sentais un vive chaleur dans l'entrejambe. Je suis allée aux toilettes et j'ai découvert quelques infimes traces de sang.

J'ai vite paniquée et j'ai tout de suite appelé mon gynéco. Quand je suis arrivée, j'ai attendu dans la salle d'attente entourée de toutes ces femmes au ventre si rond et j'étais angoisée…

Je suis entrée dans la salle d'echo et mon gynéco m'a osculté. Il s'est tourné vers moi, m'a posé la main sur le genou et m'a dit "je crois que je n'ai pas une bonne nouvelle à vous annoncer : il n'y a plus d'activité cardiaque… " Et là, j'ai senti les larmes monter mais il ne fallait pas qu'elles sortent. Des tas d'idées m'ont envahie : "Ce n'est pas possible, il battait encore il y a 3 semaines… " Je vois qu'au fond de moi, je ne voulais pas comprendre ce qu'on venait de me dire… Je savais qu'il me parlait mais je ne l'entendais pas vraiment. Quand il est sorti, il m'a dit qu'il me laissait quelques instants et que je le rejoignent dans son bureau. Et c'est là que j'ai fondu en larmes… je ne pouvais pas m'arrêter. Je ne voulais pas m'arrêter… Pourquoi ? Cette question était lancinante et elle occupait tout mon esprit… Qu'est ce que j'avais fait ou pas fait comme il fallait…

Je me suis calmée aubout de quelques minutes et je l'ai rejoins. Il m'a sorti tout le blabla habituel que nous avons toutes entendu… "La nature est bien faite", "Il n'étais sûrement pas viable", "C'est très courant pour le première grossesse", "Vous êtes jeune, vous aurez d'autres occasions"… Mais moi je me fichais de tout ça, j'ai au un sentiment que je ne connaissais que très peu : l'égoïsme ! Car à cet instant précis, je me fichais des autres et de ce qu'elles avaient pu vivre. MOI, j'avais perdu MON BEBE !!! Et c'était la seule chose que je savais. Tout le reste m'était égal…

Le pire c'est que je suis consciente que tout ce qu'il m'a dit n'est que pure vérité mais je ne voulais pas l'admettre. Je suis passée de l'incompréhension la plus totale, à l'injustice puis à la colère…

Je lui ai quand même demandé ce qu'il fallait faire et il m'a prévu en 2 temps 3 mouvements une intervention comme si je savais exactement comment tout se passerait… Comme s'il s'agissait d'un acte banal…

J'ai subi (je dis bien subi car je ne vois pas d'autre mots) un curetage presque qu'une semaine plus tard alors que j'avais évacué le "bébé"…

Et je sais que vous vous doutez bien qu'il n'y a eu aucun soutien psychologique. A commencer par le fait d'aller à la maternité non pas pour avoir votre bébé mais pour q'on en élimine les traces… Je vous passerai les détails…

J'ai besoin de vous écrire tout ça car j'aurait du accoucher début août, le 1er… et rien que de l'écrire j'en ai les larmes aux yeux. Je n'ai toujours pas fait le deuil et je me sens même coupable… J'ai l'impression que je n'ai pas su faire un enfant, avoir MON BEBE…

Je voudrais juste avoir des infos et savoir comment vous avez pu vous en sortir car j'ai l'impression de ne pas voir le bout… Je déprime, je n'ai plus goût à rien, je ne dors plus, je me jette sur la nourriture comme pour compenser (j'ai pris neuf kilos depuis janvier, comme si j'étais toujours enceinte). Aidez moi !

Merci d'avoir pris le temps de lire tout cela…
  Lire la suite de la discussion sur magicmaman.com


30334
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Fc de janv 09 - la boucle est bouclee!!!! on a ttes nos bebes!!!!

image

Coucou les filles. Comment allez vous ? Moi ça va journée EVJF le temps n'est pas au top. Au programme gouter tout chocolat cet après-midim suivi d'un cours de zumba ensuite petit apéro restaurant chinois. J'ai dit que je dormais sur place car 1h...Lire la suite

Fc a repitition ---> insemination? besoin de vos experiences - fausse couche

image

Bonjour les filles. J'explique un peu mon histoire. Voilà il y a 3 ans moi et mon mari avons eu un petit garçon j'ai arrêter la pilule et au cycle 2 un joli +++ Il y a un an et demi nous avons voulu d'agrandir notre petite famille. Je suis déjà...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Pour mes 2 petits anges partis trop tôt
Sur le même thème
Ma fausse couche
Jeune fille, fausse couche
Voir tous les  autres témoignages