Histoire vécue Grossesse - Bébé > Fausse couche      (2858 témoignages)

Préc.

Suiv.

Le choc peut entrainer une fausse couche

Témoignage d'internaute trouvé sur magicmaman
Mail  
| 1160 lectures | ratingStar_15270_1ratingStar_15270_2ratingStar_15270_3ratingStar_15270_4

Cela faisait 1 ans que nous essayons d'avoir 1 enfant mon médecin m'a dit qu'à force de tellement vouloir cet enfant je fais bloquage pour enfin avoir la joie d'être enceinte fin avril 2004 mais le 21 juin je fais une fausse couche, le choc, j'en veux terriblement à mon employeur car ça se passait très mal à mon boulot et je me trouvais dans 1 état spychique proche de l'hystérie. Mon médecin m'a arrétée 4 mois pour que je puisse me reposer. J'ai bien du mal à m'en remettre.

Pendant cette pose fin août je retombe à nouveau enceinte, 2 mois après la fausse couche. Je ne pensais pas retomber enceinte aussi vite. Malgré cette grande joie pendant les 3 premiers je ne vie pas cette grossesse pleinement peur d'une 2ième fausse couche. Les nausées sont au rendez vous mais ça me rassure. La 1ère échographie et très rassurante tout se passe bien. Je décide de reprendre mon travail en mi-temps thérapeutique afin d'avoir l'esprit occupé.  

 

C'est à ma consultation du 4ième mois de grossesse que je prends conscience d'avoir mon bébé en moi lorsque ma gynéco me fait écouter son coeur. Je pleure et suis très heureuse. En sortant de la consultation il me prends l'envie d'acheter tout ce qu'il nous faut pour notre Bébé, nous commencons à aller dans les divers magasins pour bébé et nous commençons à acheter.  

 

A la consultation du 7 mois, je reste hospitalisée en urgence car ma tension est à 15 et monte jusquà 18. Je ne comprends pas ce qui m'arrive je vais bien alors pourquoi. Diagnostique médical je fais 1 toxémie gravitique foudroyante. Les médecins défilent dans la chambre, je ne comprends pas, je suis dans 1 cauchemard et n'arrive pas à me réveiller, tout bascule dans ma tête. Je fais 2 séjours en réhanimation car ma tension monte jusqu'à 20, ma vie est en danger mais je ne comprends pas car je n'ai pas mal, dans mon esprit seul bébé raisonne. Les médecins nous demande d'interrrompre la grossesse, je ne veux pas ils me demandent de tuer mon bébé et je refuse. Ils nous proposent d'attendre 1 semaine pour voir l'évolution du bébé. Je ne dors plus et pleure jour & nuit jusqu'à ce vendredi. Notre bébé n'a pas grossit depuis mon hospitalisation (15 jours). Les médecins redéfilent dans la chambre, il faut prendre 1 décision. Il n'y a aucun espoir que notre bébé survivre et quand bien même il y a de forte probalilité qu'il y ai des séquelles. Avec Pat nous en parlons tout le week end et finalement nous prenons la décision d'interompre cette grossesse.

 

La date prévue ce mon accouchement est le mardi 1er mars on me donne 1 cachet dimanche soir et mardi matin je vais en salle d'accouchement. J'accouche naturellement et avant de me faire 1 péridurale l'obstrétitienne écoute le coeur de notre bébé pour voir si bébé est toujours en vie, oui le coeur bat. Je hurle. Elle injecte 1 piqure dans le placenta pour oter la vie de notre bébé. Je m'efface et mes pensées sont pour bébé, je lui dit que je l'aime et que si nous avons pris cette décision c'est parce que nous l'aimions très fort.  

 

J'accouche, la sage femme me demande si je veux voir le bébé. Je pose beaucoup de question, elle finit par me dire que c'est 1 fille. Je lui en veux pourquoi me l'a t'elle dit, nous ne voulions pas savoir. Je pense j'arrète pas de pensée. Je veux voir ma fille et j'en parle à Pat. Ce n'est plus bébé c'est notre fille Kassiany. Nous décidons de la voir et prévenons la sage femme. Nous avons peur et à notre grande surprise ça nous fait du bien notre fille était 1 vrai bébé, elle était formée, sa tête, ses petites mains, son nez, tout est formé. Malgrè nos larmes nous sommes soulagés car ce n'est + 1 image abstraite dans notre esprit.

 

Nous souhaitons voir la sage femme et la remercions de nous avoir dit le sexe, le fait d'avoir poser plein de question en salle d'accouchement elle savait que j'étais prête à l'entendre. Nous l'avons vu tout les jours et avons fait des photos. Le 1er jour je n'ai pas osé la prendre dans mes bras. Le 2ième jour nous l'avons prise dans nos bras, nous l'avons touché, nous l'avons embrassé, nous la regardions comme 1 bébé endormi. Je m'en veux tellement, je culpabilise, pourquoi mon corps n'a pas su nous défendre toutes les deux.

 

Nous l'avons reconnu et l'avons prénommé Kassiany. Nous nous sommes occupés de son enterrement. Les semaines qui ont suivi l'accouchement ont été les + pénibles que nous avons vécu. Il faut tout justifier.

A l'état civile seule mon nom apparait, il y a 1 erreur pourquoi Pat le papa n'apparait pas, nous allons à la mairie, non il n'y a pas d'erreur lorsqu'une maman accouche d'un enfant sans vie seul son nom apparait. La femme de la mairie nous conseil d'écrire au Tribunal afin de demander le changement à l'état civil, mais ce n'est pas gagné car c'est au bon vouloir du procureur. J'écrit 1 Recommandé je veux que Pat apparaisse c'est important pour moi, kassiany je ne l'ai pas fait seule. Nous avons eu 1 réponse et elle est positive.

 

Aujourd'hui nous faisons notre deuil et devons vivre avec. Nous avons tellement parlé de ce que avions ressenti. Nous avons vécu notre souffrance différemment, car moi je m'étais effacée sauf que pat a eu peur de me perdre en plus. L'hôpital lui avait fait signé 1 décharge. Il m'a accompagnée tout au long de la grossesse et ne m'a pas quitté à l'hôpital. Il veut effacer de sa mémoire tout ce que h'ai subit physiquement. Nous nous aimons notre couple s'est renforcé, nous aurons nos enfants car nous en voulons 3, je ne devais pas reprendre la pillule et les avoir à la suite. Aujourd'hui il faut attendre novembre pour recommencer. Nous aurons très peur pour 1 prochaine grossesse mais notre désire d être parent est plus fort que tout.

 Autour de moi il n'y a que des femmes enceintes ou qui viennent d'accoucher depuis peu.

 

Je me pose très souvent la question : "Pourquoi nous" "Qu'avons nous fait de mal" Je sais que nous avons fait le bon choix d'interrompre la grossesse mais mais il y a toujours 1 mais peut être aurait elle été normale. Ma gynéco me rassure, ça ne me suffit pas.

 

Nous l'avons fait insinérée et l'avons accompagnée jusqu'à la fermeture de son cercueil, nous l'avons fait partir habillé d'1 de ses pyjamas, d'1 de ses peluches, d'1 de mes colliers, d'1 lettre que nous lui avont écrites et d'une branche d'orchidée blanches symboles de pureté et d'innocente à mes yeux, par contre pour le crématorium nous n'avons pas souhaité y assister, nous avions si mal. Le lendemain nous sommes allés au cimetière je voulais savoir ou se trouvait notre fille, la personne qui s'en est occupé nous a fait voir ou elle se trouvait, 1 endroit rien que pour les enfants, pour tous ces innocents, elle n'est pas seule. Nous lui apportons des fleurs, au début mes larmes ne s'arrètent pas, je passe par plusieures phases., l'injustice, la colère e la raison.

 

Aujourd'hui pendant que j'écris je pleure, je pleure pour ma fille, pour tout ce que nous n'avons pu partager. Avec les nausées des 3 mois  j'avais perdu 5 kilos et en avais repris 4kg, je comprends pourquoi je la sentais si souvent, elle prenait toute la place dans mon ventre.

Avec mon témoignage d'hier je repense beaucoup à tout ce que nous avons du endurer aujourd'hui je n'aurais pas la force de revivre ce cauchemard.

 

1 mois après l'accouchement ma gynéco me voit, elle nous demande d'attendre avant de ré-avoir 1 bébé sachant que mon envie d'être maman est plus fort que tout mais l'erreur qu'elle a commise c'est de me dire que tout va bien. Elle nous conseille d'attendre 4 à 6 mois mais tout va bien. En sortant de la consultation je dis à pat que je veux 1 frêre ou 1 soeur pour Kassiany comme nous l'avions dit nous voulions nos 3 enfants à la suite, je lui dit également que le temps que je retombe enceinte les 4 à 6 mois se seront écoulés. Mais je retombe enceinte au bout de 1mois et 3 semaines après l'accouchement.  

J'ai à nouveau peur tellement peur, j'ai mal pour ma fille car elle me manque terriblement & j'ai peur pour ce bébé que je porte. Je perds du sang ce n'est pas normal je le sais, j'appelle ma gynéco et je viens faire 1 écho en urgence, 1 hématome s'est formé sur le placenta, 2 possibilités l'hématome se résorbe ou bien c'est 1 fausse couche. Ma gynéco veut me revoir dans 1 semaine et je sais au fonds de moi que je ne garderais pas ce bébé, je perds de + en + de sang. Je perds le bébé à 2 mois de grossesse je perds tellement de sang, je ne veux pas aller à l'hôpital que vont il faire me garder tout le week end, je ne veux pas, tout au long du week end je ne pleure pas, ce n'est pas comme kassiany. Je me demande souvent si ce que je vis est réelle, la vie est tellement injuste.

 

Nous revoyons la gynéco après le week end pour refaire 1 écho et voir si j'ai expulsé le bébé naturellement, avec tout ce sang perdu je sais que oui, je ne veux pas refaire 1 curtage. La gynéco me confirme que oui. Nous parlons avec elle, elle comprends mon désarroi et cette fois ci elle nous demande de patienter jusquà novembre avant de recommencer. Après 1 toxémie gravidique il faut laisser le corps se reposer et elle n'a pas été surpris qu'1 hématome se soit formé. Je ne pensais pas retomber enceinte aussi vite. Quant nous faisons le bilan avec elle en 1 ans de temps je suis tombée enceinte 3 fois. La 1ère fois j'ai fait 1 fausse couche ce qui est très fréquent pour elle, la 2ème fois pour kassiany c'est tragique c'est la faute à pas de chance et pour la 3ème grossesse elle ne la compte pas je ne devais pas retomber enceinte de suite.

 

Nous aurons notre famille enfin je l'espère car j'ai appris à mes dépends que le pourcentage très faibles de décès de bébés pour différentes pathologies  ça n'arrive pas toujours qu'aux autres et qu'1 jour ou l'autre nous pouvons être les autres. 1 Toxémie gravidique c'est 4% de femme dans le monde qui développe la maladie de la grossesse mais c'est 4% c'est 4% de  souffrance.

 

Je me pose tellement de questions, peut être que mon corps me refuse le droit d'être maman, elle me dit d'enlever très vite cela de ma tête. Toute l'équipe médicale qui m'a suivit lors de ma grossesse pour kassiany est formel, je n'ai pas de problème pour avoir des enfants, si jamais je ne pouvais pas en avoir elle me l'aurait dit car c'est i-humain de me laisser faire des grossesses qui n'aboutiront pas.  

 

Nous aurons nos enfants, je ressors de l'hôpital rassuré, mais j'ai mal, ma fille me manque tellement, ce vide que je ressens est si pesant et j'ai tellement besoin d'en parler. J'ai décider de voir 1 psy spécialisée dans le décès de bébé mon rendez-vous est pris pour septembre, je verrais bien si elle peut m'aider.

 

Nous espérons avoir 1 jour notre famille, nos 4 enfants dont notre petite Kassiany. Ces frêres et soeurs connaitront sont existence lorsqu'ils seront en age de comprendre nous leur diront et nous les emmèneront à l'endroit ou se trouve Kassiany, nous verrons 3 petites têtes apporter chacun 1 bouquet de fleur pour leur soeur et pour lui faire comprendre la haut que nous le l'oublions pas, JAMAIS, elle a sa place dans notre famille et  pas n'importe laquelle celle de l'ainée.
  Lire la suite de la discussion sur magicmaman.com


15270
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Fc de janv 09 - la boucle est bouclee!!!! on a ttes nos bebes!!!!

image

Coucou les filles. Comment allez vous ? Moi ça va journée EVJF le temps n'est pas au top. Au programme gouter tout chocolat cet après-midim suivi d'un cours de zumba ensuite petit apéro restaurant chinois. J'ai dit que je dormais sur place car 1h...Lire la suite

Fc a repitition ---> insemination? besoin de vos experiences - fausse couche

image

Bonjour les filles. J'explique un peu mon histoire. Voilà il y a 3 ans moi et mon mari avons eu un petit garçon j'ai arrêter la pilule et au cycle 2 un joli +++ Il y a un an et demi nous avons voulu d'agrandir notre petite famille. Je suis déjà...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Pour mes 2 petits anges partis trop tôt
Sur le même thème
Ma fausse couche
Jeune fille, fausse couche
Voir tous les  autres témoignages