Histoire vécue Grossesse - Bébé > Fausse couche      (2858 témoignages)

Préc.

Suiv.

Mon fils est parti beaucoup trop tôt

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 453 lectures | ratingStar_52095_1ratingStar_52095_2ratingStar_52095_3ratingStar_52095_4

Maman d'une adorable Tifany qui va sur ses 4 ans, une grossesse impecable, une enfant en bonne santé.

En aout 2007, je suis tombée enceinte de mon 2ème, tout allait bien jusqu'au 28 janvier 2008, lors de la 2ème echo à 23SA.

Les gynecos avaient decouvert un manque important de liquide amniotique, et ils ne voyaient pas de reins ni de vessie.

J'ai dû aller à l'hopital Jeanne de Flandres à Lille pour une echo avec un materiel adapté a ce genre de "cas". Là, même diagnostic, a peine un verre d'eau de liquide amniotique, on pouvait a peine apercevoir le bébé,

Sans voir de rein ni de vessie. Le medecin me donne 2 choix : soit aller jusqu'au bout de la grossesse mais le bébé ne surviverai qu'a peine quelques heures ou décédé à peine sorti, ou alors interrompre la grossesse maintenant.

Bien evidemment, le bébé risquait de mourir avant les 9 mois dans mon ventre si j'allais jusque là.

Mon homme et moi avions décidé que ça ne servirai a rien de continuer avec ce bébé qui n'allait pas bien, on ne savait pas si il souffrait, en tout cas pour nous se fut horrible de prendre une telle decision.

Surtout pour moi qui le sentais bouger depuis 2 mois, me dire me separer de lui, de l'être que je portais…

Nous avons donc eu RDV 4 jours apres chez mon gyneco pour que j'puisse prendre un cachet pour "préparer mon uterus" puis revenir 48h plus tard pour l'.

Dur moment que de prendre ce cachet. Là on se dit qu'on ne peut plus reculer, qu'on lui fait du mal.

Le 7 fevrier, j'entre donc en clinique à 8h30. Je dois prendre un cachet pour les contractions intravaginale, là c'est un moment terrible car on se dit qu'on va tuer son bébé, qu'on souffira pour au final donner la mort et non la vie.

J'etais en pleure dans la salle de bain de ma chambre.

Une sage femme vient m'expliquer comment ça se passera, et que le bébé sera reconnu, sera donc sur le livret de famille et qu'on peut lui faire des obsèques. Qu'il soit reconnu m'a rassurée, car je le sentais depuis 2 mois ce p'tit être vivant, et devoir m'en separer sans aucune trace de lui aurait etait dur mentalement. Par contre, pas d'enterrement, ça serai beaucoup trop dur pour toute la famille. Il sera déposé au jardin des souvenir.

Vers midi, j'ai repris un cachet et là les contractions se sont faient sentir de plus en plus fortes et rapprochées.

C'etait beaucoup plus douloureux qu'a ma fille y a 3ans, mais à ma fille c'etait une perte des eaux, et des contractions naturelles, là non c'etait par cachets.

Je ne sais plus vers quelle heure je suis allée en salle d'accouchement, je n'avais plus la notion du temps, ej m'en fichait je pensais qu'au bébé et la manière dont ça allait se passer.

Déroulement "normal" d'un accouchement avec péridurale car j'en pouvait plus, ça ne s'arrêtaiet casiment plus du tout les contractions…

Le peu de liquide que j'avais a coulé… à peine la moitié d'un verre d'eau.

La sage femme me demande si je veux être consciente pendant la naissance je dis que non, elle me dit donc que je serai un peu dans les vapes.

Là en 2 secondes je ne ressentais plus rien, comme si je m'endormais d'un coup, j'etais bien, mal nulle part, je ne pensais a rien, je ne savais plus ou j'etais… j'entendais juste une voix de femme me dire tout le temps 'il est là votre bébé', 'c'est fini, il est a coté votre bébé'

Mon homme m'a raconté que pendant ces 15 minutes ou j'etais dans les vapes et ou le gyneco et la sage femme ''m'accouchaient', je disait ''il est ou mon bébé, il est ou mon bébé ? "

Ca doit être pour ça que j'entendais la sage femme me dire tout le temps qu'il etait là a coté.

Quand j'ai repris un peu mes esprits, j'ai demandé si c'etait une fille ou un garçon, et mon homme qui etait present tout le long m'a dit que c'etait un garçon, j'me suis effondrais : j'ai eu un fils !

Rafael est né sans vie à 15h27 le 7 fevrier 2008.

Ensuite, tout reste vague, j'me souviens que l'appareil pour ma tension n'allait plus car je tremblait tellement. Ma mère est venu me voir le temps que mon homme etait parti telephoner pour donner des nouvelles a la famille. Et ma mère m'annonce qu'elle l'a vu. Moi, c'est une chose que je n'osais pas faire de peur d'être choquée, j'etais de 23SA, j'imaginais un bébé avec une peau transparente, pas fini… et elle me dit qu'on dirait un tout minuscule bébé a therme.

Au retour de la sage femme, celle ci me propose de le voir, ce qu'elle m'avait deja demandé avant l'accouchement et j'avais refusé, mais le fait que ma mere me rassure sur son aspect m'a un peu convaincue de le voir quand meme.

Et là j'ai vu mon fils, j'ai pris mon fils dans mes bras, ma réction : "on dirait un vrai bébé", pourtant il etait bien vrai, mais j'avais tellement une image bizare de ce p'tit bout que je ne l'imaginait pas aussi beau, aussi ressemblant a un tout petit nouveau né. Il mesurait 30cm et pesait 800grammes, c'etait mon fils que je tenais là, sans vie…

Je l'ai vu 5 minutes, tenu dans mes bras, les larmes qui ne s'arretaient plus de couler, je ne sais vraiment pas ou j'ai trouvé le courage de le prendre, de le regarder… j'ecris ces mots et les larmes coulent…

Apres ce cauchemards, je suis restée 3 jours hospitalisé car comme m'a dit le gyneco c'etait quand meme un accouchement.

Les resultats de l'autospie confirme qu'il n'avait aucun rein, donc aucune vessie, qu'il avait une parti de son coeur plus petit que la normale et ses poumons avait un bon 10jours de retard de developpement comparé au therme de la grossesse, tout ça dû au manque de liquide, ce qui arrive à 1 grossesse sur 7000.

Les mois passent, et les coups de telephones pour avoir la date d'incinération de mon fils défilent. Un coup il est encore à Jeanne de Flandres, la semaine d'apres il est deja parti depuis quelques semaines pour être incinéré… apres une bonne gueulante j'ai enfin une dame qui m'explique tout bien comme il faut, et me donne la date ou il sera incinéré et déposé au jardin des souvenirs : le 6 juin, la date de son réel départ tout là haut.

Entre 2, fin mai, j'ai su que j'etais de nouveau enceinte !

Je ne pouvais pas rester sans donner la vie, une impression qu'on m'a volé ma grossesse, ma chance de donner la vie. Un trop plein d'amour qui me manque, que j'aurai dû donner a mon fils !

Au jour d'aujourd'hui, je suis de 23SA et tout va très bien ! Je suis suivie normalement a la clinique car ce n'est pas une grossesse a risque comme le probleme de mon p'tit ange ne venait pas de moi.

Je fais donc 1 echo par mois dans une clinique radiologique privé. En plus des 3 echos obligatoires et des examens gynecologiques à la clinique ou j'ai eu ma fille et mon fils, ou je suis suivi d'habitude.

Malheureusement, ce n'est pas un garçon mais une tite puce encore, mais tout ce qui compte c'est qu'elle soit en bonne santé, que tout ce passe bien, et vivement qu'elle soit là avec nous j'en peux plus d'attendre et d'avoir mal au ventre a chaque echo de peur qu'ils trouvent un autre probleme ! Je ne le supporterai pas !!!

Je pense chaque jour a mon fils parti beaucoup trop tot !

J'ai pas fais un bébé pour le remplacer, car il est irremplassable, et mes filles sauront tout de ce cauchemard. Ma 1ere fille sait deja un peu, mais du haut de ses 3 ans elle ne comprend pas bien. On lui expliquera si elle le veut bien car il etait bel et bien là, dans le meme ventre ou elle etait elle, et il est reconnu donc il n'a pas vecu pour rien son p'tit frere.

Pour la petite que j'attend, se sera un peu different car si Rafael ne serai pas décédé, elle ne serai pas là. Elle est ma 2eme chance, elle est le bébé désiré apres un tel cauchemard.
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


52095
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Fc de janv 09 - la boucle est bouclee!!!! on a ttes nos bebes!!!!

image

Coucou les filles. Comment allez vous ? Moi ça va journée EVJF le temps n'est pas au top. Au programme gouter tout chocolat cet après-midim suivi d'un cours de zumba ensuite petit apéro restaurant chinois. J'ai dit que je dormais sur place car 1h...Lire la suite

Fc a repitition ---> insemination? besoin de vos experiences - fausse couche

image

Bonjour les filles. J'explique un peu mon histoire. Voilà il y a 3 ans moi et mon mari avons eu un petit garçon j'ai arrêter la pilule et au cycle 2 un joli +++ Il y a un an et demi nous avons voulu d'agrandir notre petite famille. Je suis déjà...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Pour mes 2 petits anges partis trop tôt
Sur le même thème
Ma fausse couche
Jeune fille, fausse couche
Voir tous les  autres témoignages