Histoire vécue Grossesse - Bébé > Fausse couche      (2858 témoignages)

Préc.

Suiv.

Parlons des fausse couche difficile

Témoignage d'internaute trouvé sur france5
Mail  
| 150 lectures | ratingStar_262222_1ratingStar_262222_2ratingStar_262222_3ratingStar_262222_4
Bonjour, cela fait 3 ans que je regerde les maternel asser assidument et je métonne de ne pas avoir vue de sujet sur les fausses couches simple et difficile. Peu être ai je rattée cette émition, si se n'est pas le cas je pense que se serrais bien d'en faire une pour les femme comme moi. Car voici mon témoignage, j'ai une petite fille de 3 ans san problème et en janvier 2008 nous avons décider de remétre ça. Cela a pris 10 mois avant de tombée enceinte et c'est soldée par une fausse couche entre 3 et 4 semaines. Je susi retombée enceinte 4 semaines plus tard une grossès dificile avec kiste et saignement pendant deux semaines qi c'est soldée par l'aret du coeur de l'embrillon a deux mois et voici mon témoignage de la fausse couche émoragique qui suivie. Bonjour, J'écris ce mail pour celles qui risque une fausse couche un peu dans les même délais que moi. Je usi désoler mon histoire est un peu trache si vous avez me morale ne lisés pas ce mail,. Donc comme j vous l'ai dit 13 janvier 2009 j'ai apprit que l'embrillon étais mort depusi quelque jours, les jours qui suivirent je me senie un peu morte aussi, je restais dans le noir je ne dormait que peus et n'avais auqu'un envis de pariciper a ma vie. Ce uqi a mis fin a cet état n'est pas plus heureux ; jeudi 15 j'ai eu mal au ventre dans l'après-midis midi une douleur sourde, puis jeudi voir je suis aller au toilette car je sentais couler quelque chose dans mes sous vétement. Arrivé au toillétte du sang a ouler d'un coup et un truc resemblant a de la barbaque de 4 cm est tomber. Je me suis assice part terre recrevillée sur moi même imcapable de quoi que se soit, j'étai sur que c'étais le fétuse que je vouyai là… Bref j'ai finit par aller me rassoir très mal dans ma tête, le problème c'est uq ette douleur est revenue c'étais des contraction, je restait allomger pendant les contraction puis au bout de 10, 15 minutes je retounais au toilette pour "évacuer". Je tien a vous prévenir se ne sont pas de petits saignement comme j'avais eu pour ma première fc. Non c'étais des quantitée de sang qui coulais d'un coup. Mais le prire c'étais les morceaus a ce moment je ne comprenais pas pourquoi tous ces morceaux, 2 ou 3 a chaque fois (comme le premier). C'est sa qui ma le plus inquitée je ne comprenais pas d'ou venais tout sa.. De plsu au bout de la troisième ou quatrième j'ai commencer a me sentir très faible mon maris étai obliger de me portée. Je pensais que s'étais naturel et que d'autre femme étais certainement passer par là, heureusement mon maris a s'inquiétais de cette quantitée de sang. Nous ne savion pas commen sa devais se passer ma gynéco ne ma rien éxpliquer. Bref on a appeler le 15 et le médecina dit qu'i lnous envoyais les pompier pour aller a l'hopitale, je ne voulais pas mais c'étais vraimen idiot de ma part. Les ponpier sont arriver je me suis retrouver allomger dans ma cuisine avec un masque a oxigème et tous pleins de gens autour et la seule idée qui me venais c'étais de en pas me couvrire de sang ; heureusement alomger cela ne sortais pas. Ils mon amener a l'hopitale sortie de la voiture puis dans un dédale de couloir puis dans une chambre de matérnitée avec une gentille sage femme du nom de viki. Elle c'est occuper au petit soin de mois, je saignai t toujour quand je suis retourner au toillette et j'ai pue lui montré les fameus morceau qui étais des caillo de sang ce uqi étais asser rassurant a savoir. Cela n'enlevais pas le dégout que j'aivais l'orsque les moceau chaud passai dans mon vagin avant de tombés. Après un moment le gynéco de garde est venus, viki lui a dit que je perdait beaucoup de sang ; donc il est aller vérifer par lui même se uqi restais. C'étais atroce il a rentré une sorte de tube en métale dans mon utérus, sa faisai mal et il me disais de me décontracter. Heureusmeent mon maris m'avasi rejoin et je me concentrais sur lui. Pendant que le médecin sortais des petits bout de chaire aec de lomge pinces. Cela faisai mal phycologiquement de le voir sortir des morceux de moi comme sa. Inutile de vosu dire que cela me parut interminable, et que beaucoup de sang coulais.. Au finale il restai trop des chose alors il a arreter et ils mon enmener faire une échographi vaginale, on voyais encore le kiste la poche de l'embrillon. A ce moment il hésitais entre le curtage et le médicament, mais quand il a sorti sont truc "sorte de lomg god pour écho" sa c'est remis a couler a coulercouler… Donc curtage en urgence. Mon maris et moi étion comlpétement passifs, on a sue aprsè que c'étais une fausse couche hémoragique, je perdait bien trop de sang… Après l'anéstésiste est venut tou étai ok pour lui, je suis partie au bloc ceule et vraiment paniqué de ce qui se passait et très résigner… on ma mis la perfe puis pendant que e discutais avec les infirmière, j'ai vue du coin de l'oeil qu'on m'ingéctais quelque chose le masque a oxigème puis je me révéille. J'étais omplétement choutée au réveille éxatique, tous allais bien je planais totales'en étais dérangeant. Le rest de la nuit c'st passée dans le brouillad, mon maris qui passe et s'en va, ceule dans la chambre avec le béb qui pleur autour, le truc au bras pour la tension puis la pérfe qui me fait mal vers 5 heur on me l'enléve … Je me réveil au matin avec un souvenir complétement flou de ce qui c'est passer, je ne me sui rappeler que petit a petit j'avais du mal a croire que c'étasi vrais au début.. Puis le médecin qui passe pour voir ci je vais bien et une fosi la porte fermée je l'entend dire que sa pissai le sang pendant le curtage. J'entend de nouveau les bébés pleurés je ne me sent pas a ma place un intruse je demande a partir au plus vite. Depuis mon maris et moi somme tristes, ils afalut éxpliquer a certains de nos proches c'étasi dur et j'ai encore du mal 6 jours après a en parler san pleuré… les images et les sensations me reviennes san arret en tête, je sais que je vais me remétre mais sa va être lomg. C'est ma deusième fausse couche je reprend pour 2 ou 3 mois la pilule avec l'espoir d'être asser bien dans ma tête a ce moment la et de repartir sur des base sainnes.. J'ai moisn cette sensation de vide totale que la première fois, je me sent surtout triste résignée et blaissée j'ai de plus un certain déjout de mon corps qui diminue petit a petit enfin j'éspère. Voila je sui désoler d'evosu avoir raconter sa mais j'éspère que ceraines seront mieux prévenue que mois si des fois leur fausse couche en se passai pas le plus naturellement du monde. Car je rest assée en colère contre ma gynéco qui ne ma pas du tout éxpliquer commen sa peus se passer quand sa se passe mal. Elle ma juste dit sa peu s'évacuer naturellement ou il faut faire un curtage dans une semaine… Merci a viki la sage femme à loîk et a l'autre ponpier qui mon parlé dans l'ambulance, merci aus infirmières qui étais très gentilles avec moi, et surtous merci a mon maris qui je le sais souffre autant que moi et est rester avec moi tout le temps.
  Lire la suite de la discussion sur france5.fr


262222
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Fc de janv 09 - la boucle est bouclee!!!! on a ttes nos bebes!!!!

image

Coucou les filles. Comment allez vous ? Moi ça va journée EVJF le temps n'est pas au top. Au programme gouter tout chocolat cet après-midim suivi d'un cours de zumba ensuite petit apéro restaurant chinois. J'ai dit que je dormais sur place car 1h...Lire la suite

Fc a repitition ---> insemination? besoin de vos experiences - fausse couche

image

Bonjour les filles. J'explique un peu mon histoire. Voilà il y a 3 ans moi et mon mari avons eu un petit garçon j'ai arrêter la pilule et au cycle 2 un joli +++ Il y a un an et demi nous avons voulu d'agrandir notre petite famille. Je suis déjà...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Pour mes 2 petits anges partis trop tôt
Sur le même thème
Ma fausse couche
Jeune fille, fausse couche
Voir tous les  autres témoignages