Histoire vécue Grossesse - Bébé > Fausse couche      (2858 témoignages)

Préc.

Suiv.

Pour surmonter une fausse couche, il faut en parler

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 213 lectures | ratingStar_219771_1ratingStar_219771_2ratingStar_219771_3ratingStar_219771_4

J'ai fait une fc à 5 semaines de grossesse, il y a 4ans ; j'avais tant espéré et en un examen et un verdict, tout s'est effondré ; on a dû m'opérer pour enlever l'oeuf clair . A l'époque, on a voulu minimiser cet "accident" (la gynéco qui me suivait alors)et je l'ai mal vécu; je n'ai été arrêtée que 15 jours et j'ai repris mon boulot de prof comme si rien ne s'était passé, et j'ai souffert .Il m'a fallu 2 ans pour retomber enceinte et au bout du compte , ma fille est née à terme, mais elle est morte neuf jours après ; alors , la perte d'un bébé, on peut dire que je connais ... et je peux te dire que je n'ai laissé personne me dire quand j'avais le droit de pleurer, ni combien de temps ! et ceux qui m'ont dit que c'était mieux comme ça car elle n'aurait pas vécu, je ne les regarde plus de la même façon, car ils m'ont déçue.

 

Ma fille n'était pas anormale, elle avait une maladie du métabolisme incompatible avec la vie ; cela fait 15 mois qu'elle est née et morte et la douleur est là encore quoiqu'atténuée par le temps et surtout par l'espoir d'avoir un autre bébé, en bonne santé . Alors tu vois, on peut y arriver, on peut survivre à la perte d'un enfant; mais ne vas pas trop vite! il faut le temps pour apprivoiser la douleur et il faut aller chercher l'aide là où on peut la trouver; je pense aussi qu'il faut en parler avec ton mari, sans lui faire de reproche mais en lui disant ce que TOI tu ressens, surtout si tu veux rester proche de lui ; il ne peut pas comprendre tout ce que tu sens en toi, ce vide si immense (imagine au bout de 9 mois ce que cela fait, quand on a tissé des liens avec ce bébé avnt de l'avoir vu ...) il faut aussi le rassurer pour qu'il n'ait pas peur de ta souffrance : mon mari était très effrayé qd il me voyait pleurer tout à coup, il avait peur que je fasse une dépression, mais c'est l'inverse, c'est si tu gardes tout que tu risques de déprimer vraiment . Je n'ai qu'un mot, lâche-toi ! c'est vital pour surmonter ce genre d'épreuve . Ma psy me disait aussi de laisser venir les émotions sans chercher à les retenir et ça a été un conseil vraiment salutaire alors vas-y, pleure autant qu'il le faudra et ça ira mieux
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


219771
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Fc de janv 09 - la boucle est bouclee!!!! on a ttes nos bebes!!!!

image

Coucou les filles. Comment allez vous ? Moi ça va journée EVJF le temps n'est pas au top. Au programme gouter tout chocolat cet après-midim suivi d'un cours de zumba ensuite petit apéro restaurant chinois. J'ai dit que je dormais sur place car 1h...Lire la suite

Fc a repitition ---> insemination? besoin de vos experiences - fausse couche

image

Bonjour les filles. J'explique un peu mon histoire. Voilà il y a 3 ans moi et mon mari avons eu un petit garçon j'ai arrêter la pilule et au cycle 2 un joli +++ Il y a un an et demi nous avons voulu d'agrandir notre petite famille. Je suis déjà...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Pour mes 2 petits anges partis trop tôt
Sur le même thème
Ma fausse couche
Jeune fille, fausse couche
Voir tous les  autres témoignages