Histoire vécue Grossesse - Bébé > Grossesse > Amniocentèse      (1460 témoignages)

Préc.

Suiv.

Explications et informations sur l'amniocentèse

Témoignage d'internaute trouvé sur doctissimo
Mail  
| 1409 lectures | ratingStar_43503_1ratingStar_43503_2ratingStar_43503_3ratingStar_43503_4

L'amniocentèse est un test de diagnostic prénatal servant à dépister certaines anomalies chez le foetus. Cette intervention consiste à prélever du liquide amniotique contenant des cellules foetales pour réaliser le caryotype du foetus, c'est-à-dire l'étude des chromosomes de l'enfant à naître. Elle est habituellement effectuée entre la 14e et la 18e semaine d'aménorrhée, parfois même plus tard. L'amniocentèse permet également de déterminer le sexe du foetus.

 

Comment se pratique cette intervention ?

Sous échographie, le médecin insère une aiguille creuse et très fine à travers les parois abdominale et utérine de la mère afin d'y retirer un échantillon d'environ 15 à 20 ml de liquide amniotique dans lequel baigne le foetus durant la grossesse. Rassurez-vous, cette ponction ne dure que 30 secondes et l'échographie permet de localiser avec précision le bébé et le placenta. Il est donc très rare que l'amniocentèse occasionne des blessures foetales.

 

Pour un grand nombre de femmes, l'amniocentèse est indolore. D'autres, par contre, ressentiront une douleur comparable à des crampes menstruelles. Cette procédure ne nécessite pas d'anesthésie locale – l'aiguille pour l'anesthésie étant habituellement plus douloureuse que celle de l'amniocentèse.

 

Une fois l'intervention terminée, l'activité foetale est observée à l'aide de l'échographie. Ainsi, on s'assure que le bébé bouge bien et que son rythme cardiaque est normal.

 

Quant à la mère, si elle est du groupe sanguin Rh négatif, on lui administre un vaccin afin de prévenir toute sensibilisation aux anticorps anti-Rh. Cette précaution est nécessaire parce que durant l'amniocentèse, il y a un risque que le sang de la mère vienne en contact avec celui de l'enfant. Par la suite, elle peut retourner chez elle.

 

L'analyse du liquide amniotique.

 

Vu la faible quantité de cellules foetales recueillies dans le liquide amniotique, elles doivent être mises en culture dans des incubateurs pendant plusieurs jours afin qu'elles se multiplient. Cette étape est d.
  Lire la suite de la discussion sur doctissimo.fr


43503
b
Moi aussi !
5 personnes ont déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Tritest a 1/180 a 36 ans - amniocentese

image

Alors moi je vais te faire part de mon expérience déjà pour les papp tu est nickel faut pas être En dessous de 0,40. Pour ma première tout nickel et papp à 0,69 ce qui est juste parfait. Pour ma seconde qui va arriver en juin 2014. Cn à 3,35...Lire la suite

Tri test mauvais, direction l'amnio,

image

L'amniocentèse permet d'établir le caryotype de bébé. On est donc au courant de la moindre anomalie chromosomique. La prise de sang permet d'identifier par marqueurs sériques les 3 trisomies les plus courantes. A savoir qu'une anomalie...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages