Histoire vécue Grossesse - Bébé > Grossesse > Amniocentèse      (1460 témoignages)

Préc.

Suiv.

Ivg

Témoignage d'internaute trouvé sur france5 - 26/03/10 | Mis en ligne le 18/05/12
Mail  
| 282 lectures | ratingStar_256428_1ratingStar_256428_2ratingStar_256428_3ratingStar_256428_4
Bonsoir belly_woman, Je te remercie pour ta réponse. J'ai relu plusieurs fois le début de cette discussion et je suis surprise de voir qu'il y a des similitudes dans nos histoires (même si elles sont certainement très différentes). Et je me suis même surprise à penser que si je t'avais lu avant juin 2009, peut-être que mon choix aurait été différent. Tout cela pour dire que si j'en veux à la Terre entière et surtout à moi-même, c'est parce que je sais que ce qui m'a manqué, c'est le TEMPS. Le temps de découvrir des personnes - ou des forums - qui m'auraient laissé entendre ce que c'est que d'avoir 4 enfants, ce que c'est que d'avoir des jumeaux, l'amniosynthèse pour les jumeaux est-ce que cela existe, comment gérer tous cela, quels sont les risques, quelles probabilités, les prématurés, comment s'en sortir, comment préserver les aînés et je passe sur tout ce qui est organisation and co, car c'est futile. J'en veux à l'hôpital d'avoir fait la consultation le lundi 22 juin et fixer LA date au vendredi 26 juin. C'est tellement court. Je suis tellement déçue par moi. Je ne reviens pas sur les "fausses vraies joies", lorsque 3 de mes connaissances ont eu des bébés en janvier dernier, au moment où moi, j'aurai dû avoir mes bébés. Je ne reviens pas sur 2 de mes collègues de travail dont une qui est une amie et qui sont enceintes actuellement et que j'évite cette dernière parce que son bonheur me renvoie une image de moi qui est moche. J'évite de réagir lorsqu'elle me dit "imagine y en a deux" alors qu'elle est une des rare personne à être au courant… je me dis quelle indélicatesse. Et en même temps, je sais que je ne suis pas juste envers elle. Je ne comprends pas que personne ne m'en parle. Ma soeur est au courant et lorsque je lui ai dis notre choix, elle a juste dit : "c'est toi qui sait". Depuis pas un mot sur ce sujet. Rien. Et moi je dois faire face à mes neveux et nièce dont le dernier est né en 2009 et que j'ai du mal à prendre dans mes bras. Toujours et encore cette année qui revient. La seule qui m'avait dit fermement "ne le fais pas, tu vas y penser tout le temps et tu vas le regretter-je sais ce que c'est", c'est ma mère que je n'ai pas écoutée… Quand on dit que les mamans ont toujours raison : là c'était vrai. Voilà, je tourne et tourne en rond. Mes pensées sont comme mes mots, complètement décousus. J'ai beau retourné tout cela dans tous les sens, le résultat est le même : je ne peux pas revenir en arrière et c'est cela que je n'accepte pas. Je pense qu'il nous faut peut-être repenser un bébé pour aller de l'avant. Mais je sais que si nous nous décidions, je serai tellement déçue s'il n'y en avait qu'un. Je sais bien que c'est irrationnel mais c'est mon sentiment. Voilà. Désolée mais j'avais besoin d'écrire une tartine. Et toi, comment vas-tu ? Est-ce que ton psy t'a aidé ? Est-ce que le temps estompe la douleur ? Je te remercie encore de m'avoir lu. Grosses bises à toi.
  Lire la suite de la discussion sur france5.fr


256428
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Tritest a 1/180 a 36 ans - amniocentese

image

Alors moi je vais te faire part de mon expérience déjà pour les papp tu est nickel faut pas être En dessous de 0,40. Pour ma première tout nickel et papp à 0,69 ce qui est juste parfait. Pour ma seconde qui va arriver en juin 2014. Cn à 3,35...Lire la suite

Tri test mauvais, direction l'amnio,

image

L'amniocentèse permet d'établir le caryotype de bébé. On est donc au courant de la moindre anomalie chromosomique. La prise de sang permet d'identifier par marqueurs sériques les 3 trisomies les plus courantes. A savoir qu'une anomalie...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages