Histoire vécue Grossesse - Bébé > Grossesse > Amniocentèse      (1460 témoignages)

Préc.

Suiv.

L'angoisse de la biopsie ou de l'amniocentèse

Témoignage d'internaute trouvé sur magicmaman
Mail  
| 516 lectures | ratingStar_31246_1ratingStar_31246_2ratingStar_31246_3ratingStar_31246_4

Je suis passée par, là… c'est vrai que le plus dur reste l'attente… ne pas savoir si tu va poursuivre ou pas la grossesse… ne pas trop s'enthousiasmer de peur de tomber de haut.

Pour moi aussi 1ere grossesse, non programmée, je l'ai su "un peu par hasard" a près de 2mois de grossesse, quelle joie pour nous, même si on ne s'y attendaient pas !!!

Aux premières échos, rien d'anormal, mis a part le petit décolement (raison pour lesquelles j'ai fait plusieurs échos) avant de découvrir au cours de l'écho des 12 semaines que la poche est trop petite… le médecin suspecte unne anomalie génétique, il me propose alors biopsie ou amio…

Avec mon mari, nous choisissions la méthode "la plus rapide", en effet, si il doit y avoir IMG, autant le faire le plus tôt possible…

Le soucis lors du prélèvement ; c'est qu'il a fallut passer par voie vaginale, le foetus étant placé haut, et ayant "un col profond", le docteur a eu beaucoup de mal a prélever du trophoblaste… il a pu en prélever qu'un tout petit bout, "ainsi, me dit-il, il va fallor le mettre en culture avant de faire le caryotype, les délais seront un peu plus longs, mais tout de même plus rapide qu'avec une amio"…

Au final, après presque 20 jours d'attente, une dizaine de coups de fils à l'hopital (je sui connue là-bas lol) , j'ai eu mes résultats, qui heuresusement sont bon !!!

Le plus dur : ne pas savoir, attendre, commencer vraiment à se faire à l'idée que je suis enceinte, les amis qui demandent "alors ? " sans pouvoir leur répondre, ne pas pouvoir se projeter dans l'avenir, être dans l'expectative, ne pas se consacrer aux achats,…

Heureusement : mon mari, très présent et très compréhensif, la famille qui nous soutien, les amis qui s'inquiètent et nous soutiennent, l'espoir…

Pour me rassurer, je me disait que les "grosses anomalies" sont visibles dès 48h, donc plus le temps passe, plus la chance est avec nous… heureusement ce fut le cas pour nous…

Mais quelle aurait été notre déception si les résultats seraient revenus mauvais, comment gérer l'annonce a tout le monde, comment gérer une première grossesse qui se termine mal…

Aujourd'hui, on peut enfin profiter pleinement de la grossesse, se projeter dans l'avenir, ce que nous ne pouvions faire avant, mais c'est aussi le stress de la grande aventure de la grossesse…
  Lire la suite de la discussion sur magicmaman.com


31246
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Tritest a 1/180 a 36 ans - amniocentese

image

Alors moi je vais te faire part de mon expérience déjà pour les papp tu est nickel faut pas être En dessous de 0,40. Pour ma première tout nickel et papp à 0,69 ce qui est juste parfait. Pour ma seconde qui va arriver en juin 2014. Cn à 3,35...Lire la suite

Tri test mauvais, direction l'amnio,

image

L'amniocentèse permet d'établir le caryotype de bébé. On est donc au courant de la moindre anomalie chromosomique. La prise de sang permet d'identifier par marqueurs sériques les 3 trisomies les plus courantes. A savoir qu'une anomalie...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages