Histoire vécue Grossesse - Bébé > Grossesse > Attendre bébé      (29588 témoignages)

Préc.

Suiv.

Bébé surprise

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 432 lectures | ratingStar_86058_1ratingStar_86058_2ratingStar_86058_3ratingStar_86058_4

Alexandre est né sans vie le 19 mars 2007 à 16 h 30… il pesait 3kg 200 pour 54 cm…

Je suis tombée enceinte de mon deuxième enfant 7 mois après la naissance de mon ainé… c'était un bébé surprise car on avait pas trop prévu sa venue. J'ai eu un premier trimestre difficile, si fatiguant que mon gygy n'as pas voulu me voir aller boser… Nausées, maux de têtes, coups de pompes tout y était comme pour mon petit Jean (16 mois aujourd'hui) J'ai su que j'étais enceinte le 1 er aout 2006 j'étais enceinte de 4 semaines. Delà ça n'a eété que du bonheur. Ce bébé surprise on l'a aimé tout de suite !!!

Ma grossesse s'est très bien déroulée à paertir du 4ème mois mais voila le pire nous est tombé dessus sans crier gare… le 16 mars après une nuit étrange remplie d'inquiétude car je ne sentais plus vraiment Alexandre bouger, nous sommes allés à la maternité car je me sentais trop stressée.

Une aide soignante nous a fait passé en salle de naissance et elle ne trouvait pas le coeur du bébé… une sage femme est alors arrivé qui a réussit à capter des battements (mais après coup on a su que c'était les miens). Mon gygy a décidé de me faire une écho… je l'ai vu passé du rouge au blanc puis quand j'ai vu la sueur perler sur son front j'ai compris… Il m'a dit "il n'y a plus du tout d'activités"… sur le moment je n'ai pas su quoi dire, quoi faire… j'étais KO… ;ma première question a été de savoir si je pourrais avoir d'autres bébé et ensuite j'ai demandé à mon mari si il allait me quitter, si il m'en voulait… j'étais perdue bien que je me doutais du diagnostic lors du trajet en voiture. J'ai accepté tout les actes qui ont suivi : la sage femme qui voulait me rassurer mais qui en disait tellement trop à la fois, l'infirmier qui me charcutait pour me poser un cathé, les "je vous fais mal ? " alors que rien ne pouvait me faire plus mal que la mort de mon fils…

Ensuite on m'a mis dans une chambre… on m'a expliqué en douceur qu'il fallait que j'accouche par voie basse car la cicatrice ne me permettrait pas de refaire un enfant rapidement et pour mon fils Jean il vallait mieux qu'il retrouve une maman en pleine forme (autant qu'on puisse l'être) … j'ai accepté de rester à la maternité… de là est arrivé la sage femme chargé de répondre aux questions administratives, puis un anesthésiste allumé qui croyait que j'avais peur de la péri et enfin la psy… on a parlé pendant une heure tous les trois et ça a été la première étape de notre deuil.

On a déclenché mon "accouchement" qui se révèle en fait un et le lundi 19 mars le travail a commencé. Les douleurs étaient si violentes que j'ai commencé à délirer et la morphine ne m'a soulagé qu'une petite demi heure… on m'a fait ma péri et un quart d'heure plus tard j'expulsait mon ange… et c'était bien ce que pensais le gynéco… Alexandre avait le cordon autour du cou par deux fois… on a vu notre bébé qui dormait pour toujours et cette image restera dans mon coeur à jamais.

Cet accouchement par voie basse, avoir vu et touché mon bébé et cette équipe merveilleuse qui nous a entouré mon mari et moi dans cette épreuve, m'ont apaisé.

Puis il y a eu les funérailles le lundi 26 mars, une semaine après sa naissance, qui nous ont aussi beaucoup aidé sur le chemin du deuil… on a dispersé ses cendres dans un endroit magnifique. On a beaucoup pleuré depuis 15 jours même si on s'accroche. En fait on a l'impression de s'aimer encore plus fort l'un l'autre et que cette épreuve sera notre force pour l'avenir… Et puis on a notre petit amour, Jean qui nous occupe bien l'esprit et nous force à reprendre vite le dessus. Et le fait que ce soit encore un bébé m'aide aussi… cette fusion qu'il y a entre nous me force à garder le cap… mais j'accepte de laisser aller la peine quand je sens qu'il faut pleurer.

Aujourd'hui je suis décidée à avoir un autre Bébé… et c'est clair dans ma tête… je ne veux pas un autre bébé pour remplacer Alexandre mais parceque je ne veux pas rester la dessus… je n'envisage une reconstruction qu'au travers une grossesse…

On attend les résultats de l'autopsie même si on sait déjà à peu près de quoi est mort notre petit amour… Mais on ne compte pas s'arrêter de vivre… ;on commence à se retrouver et on est très motivé à faire un autre bébé… Je comprends que certaines personnes me disent d'atendre au moins un an mais moi je ne vois pas les choses sous cet angle…

Alexandre restera gravé dans nos coeurs, à jamais il sera notre deuxième enfant… il y aura un avant et un après Alexandre. Je ne vivrais plus une grossesse dans l'insouciance…

Là je me pose des questions et j'aimerai discuter avec vous pour y voir plus clair…

Mon gygy m'a dit qu'il ne voyait pas de raisons pour que je ne retombe pas enceinte rapidement mais 3 grossesses rapprochées me font peur… bien que je n'ai pas de problèmes de santé je me demande si c'est possible… et puis je n'ai trouvé aucun témoignage qui ressemble à mon histoire… y a t-il des mamanges qui ont perdu leur bébé suite à une strangulation par le cordon ? J'ai aussi très peur que cet accident de répète…
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


86058
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Mon chien peut-il ressentir ma grossesse? - chiens

image

Je ne l'ai pas vécu personnellement mais : j'ai eu un chien il y a quelques années qui ne pouvait pas supporter la présence de la copine de mon frère. A un point que, quand elle venait, elle devait nous prévenir avant pour que nous ayons le...Lire la suite

Aspiration - fausse couche

image

Bonjour, J'aimerai partager mon histoire parce que j'ai besoin d'en parler et si il y a des femmes qui ont étaient dans le même cas que moi merci de m'apporter vos témoignages !! J'ai mis plus d'1 an et demi à tomber enceinte, j'ai consulter...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages