Histoire vécue Grossesse - Bébé > Grossesse > Attendre bébé      (29588 témoignages)

Préc.

Suiv.

Cerclage

Témoignage d'internaute trouvé sur famili
Mail  
| 719 lectures | ratingStar_99556_1ratingStar_99556_2ratingStar_99556_3ratingStar_99556_4

J'ai 34 ans et je suis enceinte de mon 3e enfant ; J'ai été cerclée à 23 semaines en urgence, à cause d'une béance du col avec la poche des eaux descendue en sablier dans le col ; au moment du cerclage la poche des eaux était visible dans le vagin. L'intervention dans mon cas était très risquée ; je lis que certains cerclages sont programés la semaine suivante ce qui signifie qu'il y a des cas moins graves que le mien puisqu'ils peuvent attendre et probablement les risques et les conséquences ne sont pas les mêmes ; pour mon fils cadet j'avais aussi été cerclée du fait d'une béance et d'une hydramnios qui provoquait des contractions ; pour mes deux cerclages bien qu'ils étaient tous deux périlleux je n'ai pas souffert ; l'intervention fut pour ce qui est du cerclage lui même sans aucune douleur les deux fois ; j'ai accouché à 36 semaines la première fois et j'ai l'espoir d'accoucher à terme cette fois aussi (le terme se situant pour moi à 8 mois, mais je fais de gros bébés (3k740 et 3kg900 !). Ce qui m'a été prescrit c'est le repos le plus strict : c'est à dire que je me lève pour aller aux toilettes, prendre ma douche et faire quelques pas dans ma maison ; quand je le peux je déjeune à table ; de toutes façons il faut écouter son corps et son bébé qui vous rappellent à l'ordre si vous en faites trop. Je n'ai pas non plus le droit de conduire ;

J'ai bénéficié d'une aide ménagère qui vient deux fois par semaine, et d'une surveillance à domicile par une sage femme libérale en relation avec mon gynéco ; je fais tous mes examens à domicile également pour éviter d'aller au laboratoire.

Ce qui est pour moi difficile c'est l'après cerclage, l'attente, l'immobilisme quand je voudrais acheter des affaires pour mon bébé… J'ai dû cesser mon travail dès le 3e mois ; c'est vraiment très dur ; j'ai heureusement un mari en or et des enfants (6 et 8 ans) qui sont des anges et qui travaillent bien à l'école ce qui réduit mon souci ; j'aime croire que le plus dur est derrière moi.

Il faut savoir qu'il n'y a pas deux cas identiques, mais que souvent c'est l'allitement, le repos, qui permet de faire durer la grossesse. Personellement je joue le jeu, je connais "l'enfer " de la prématurité et je n'ai pas envie qu'on me prenne mon bébé à la naissance…
  Lire la suite de la discussion sur famili.fr


99556
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Mon chien peut-il ressentir ma grossesse? - chiens

image

Je ne l'ai pas vécu personnellement mais : j'ai eu un chien il y a quelques années qui ne pouvait pas supporter la présence de la copine de mon frère. A un point que, quand elle venait, elle devait nous prévenir avant pour que nous ayons le...Lire la suite

Aspiration - fausse couche

image

Bonjour, J'aimerai partager mon histoire parce que j'ai besoin d'en parler et si il y a des femmes qui ont étaient dans le même cas que moi merci de m'apporter vos témoignages !! J'ai mis plus d'1 an et demi à tomber enceinte, j'ai consulter...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages