Histoire vécue Grossesse - Bébé > Grossesse > Attendre bébé      (29588 témoignages)

Préc.

Suiv.

Comment annoncer sa grossesse à ses parents

Témoignage d'internaute trouvé sur france5
Mail  
| 1440 lectures | ratingStar_58897_1ratingStar_58897_2ratingStar_58897_3ratingStar_58897_4

Je suis fille unique et maman d'une petite Anna de 18 mois, et mes relations avec ma mère ne sont pas simples…

Avant même d'apprendre que j'étais enceinte, grâce à un text de confirmation, je savais que j'attendais un enfant mais je fuyais l'évidence… tout simplement parce que je ne savais pas comment l'annoncer à ma mère. C'était clair pour moi et pour le Papa mais étrangement la vérité était enveloppée d'une brume de non-dits. Je savais ce que ma mère dirait ("tu ne peux pas garder cet enfant") alors je me murais dans le silence, faisant comme si de rien n'était. Un soir avec le Papa de ma fille, nous sommes passés par la pharmacie et j'ai fait le test… positif bien entendu. Ai-je éprouvé du bonheur ou de la joie ? Non, j'étais sonnée, j'ai immédiatement entrevu tous les écueils auxquels je serai confrontée. Je ne me trompais pas. Le fait est que ma mère n'appréciait pas mon copain (pour ma part, il est vrai que je ne considérais pas que nous fûmes en adéquation : nous n'étions pas faits l'un pour l'autre et notre relation battait de l'aile, d'autant que ma mère ne faisait rien pour arranger les choses). Du coup je n'ai rien dit à ma mère, et aujourd'hui je ne sais plus à quel moment je lui ai annoncé la nouvelle. Ca a duré des mois, je ne disais rien à personne, ni à mes collègues qui simplement constatèrent que j'avais pris de la poitrine, ni à ma meilleure amie qui soupçona quelque chose quand le serveur du café me demanda à combien de mois j'étais (j'en étais déjà à 5 mois). Mon ventre ne s'arrondissait et je faisais tout pour dissimuler et rentrer le ventre jusqu'ai moment où ça a commencé à me faire mal, très mal. J'ai quitté mon copain au milieu de la grossesse puis nous nous sommes retrouvés et quitté de nouveau. Maman faisait pression sur moi, sur notre relation (j'aurais aimé le quitter de mon gré, toute seule, comme une grande mais ma mère surveillait tout cela de très près). Du coup je n'ai rien vu de ma grossesse, je n'étais pas dans une bulle mais dans une prison, ou sous liberté surveillée. Tout représentait un combat, chaque choix, chaque espoir (prénom, choix de la maternité etc.) et ce combat se menait sur 2 fronts incarnés par ma mère et le futur Papa. Pourtant, cela faisait presque une décennie que je désirais cet enfant (qu'au final, dans mon esprit j'ai fini par dissocier de ma relation conflictuelle avec ma mère et de ma relation mouvementée avec le Papa). Quand Anna est née et que l'on me l'a présentée (j'ai subi une césarienne, parce qu'Anna n'était pas pressée de quitter le ventre, comme c'est étrange ?!!! ) la phrase que j'ai dite et ça je ne l'oublierai jamais, fut : "ô, ma pauvre". C'est terrible de dire ça, de ne pas s'exclamer de joie mais ma grossesse fut tant entourée de silences, de tabous, de querelles, de critiques etc. Que je n'ai pas trouvé d'autres mots à dire à ma fille qui était si belle et si grande déjà (c'est exactement ce que j'ai pensé, elle paraissait si grande !!! ).
  Lire la suite de la discussion sur france5.fr


58897
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Mon chien peut-il ressentir ma grossesse? - chiens

image

Je ne l'ai pas vécu personnellement mais : j'ai eu un chien il y a quelques années qui ne pouvait pas supporter la présence de la copine de mon frère. A un point que, quand elle venait, elle devait nous prévenir avant pour que nous ayons le...Lire la suite

Aspiration - fausse couche

image

Bonjour, J'aimerai partager mon histoire parce que j'ai besoin d'en parler et si il y a des femmes qui ont étaient dans le même cas que moi merci de m'apporter vos témoignages !! J'ai mis plus d'1 an et demi à tomber enceinte, j'ai consulter...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages